Un monde bipolaire - Cours d'Histoire 3eme avec Maxicours - Collège

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Un monde bipolaire

Quelles sont les caractéristiques du monde bipolaire ?
1. Deux blocs en compétition
a. Le rideau de fer
Dans un discours prononcé le 5 mars 1946 à Fulton, aux États-Unis, l’ancien Premier Ministre britannique Winston Churchill constate l'abaissement d'un « rideau de fer » en Europe.

En effet, l’Europe, libérée par les deux Grands (États-Unis et URSS), se retrouve divisée en deux camps. Le rideau de fer dont parle Churchill se trouve en Allemagne et dessine la frontière entre les deux futurs États allemands (RFA et RDA).
b. Le camp soviétique
Le camp soviétique réunit les pays d’Europe Centrale et orientale, devenus des démocraties populaires entre 1946 et 1949. Ces pays sont placés sous l’autorité de l’URSS.

Le communisme est le fondement idéologique de ce bloc : il préconise l’avènement d’une société sans classes sociales, fondée sur la propriété collective des moyens de production (terres, usines, banques, transports…).

Le communisme précipite la mise au pas des pays de l'Est et rend toute alternative à la politique dictée par l'URSS impossible. Tous les pays du bloc sont par ailleurs soudés par une alliance militaire, le pacte de Varsovie, signé en 1955.
c. Le camp occidental
Le camp occidental comprend principalement les États-Unis et des pays de l’Europe occidentale. Institué par les Américains, le plan Marshall a pour but de soutenir la reconstruction économique des pays d’Europe occidentale ruinés par la guerre.

Les États-Unis soutiennent toutes les initiatives prises dans le but de diviser le monde communiste. Les Américains soutiennent les peuples libres et aident au maintien d'un régime démocratique face à la perversion totalitaire communiste.

Les pays du bloc occidental sont liés par une alliance militaire créée en 1949 : l’Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN).
2. Un conflit permanent
a. Les enjeux du conflit
Pour chaque Grand, l'objectif est de devancer l'autre afin d’être la plus grande puissance militaire, scientifique et économique du monde. La compétition bat son plein dans les domaines de la course aux armements et de la conquête spatiale. L'implantation de bases ou de matériel militaire dans des régions stratégiques devient un enjeu essentiel.

La propagande et les médias alimentent la peur d'une attaque de l'autre et contribuent au développement d’une haine obsessionnelle de l’idéologie adverse. C’est dans ces conditions que naît le maccarthysme aux États-Unis : il s’agit de traquer les communistes dans le pays.

En fait, les relations entre les deux puissances sont régulées par la peur atomique et on assiste pendant toute la période de la Guerre Froide à une alternance entre des périodes de forte tension (1945-1953 ; 1975-1985) et des périodes de détente.
b. La guerre en Europe
L'Allemagne est au cœur de la Guerre Froide : elle est à la fois le point de départ et le principal théâtre de cet affrontement idéologique.

Ce conflit s’y est manifesté avec beaucoup d’acuité à deux reprises : en 1948-1949 avec le blocus de Berlin, puis la division du pays en deux États distincts (RFA et RDA), et enfin en 1961 avec la construction du mur de Berlin.

Mais l'Allemagne est également le lieu des phases de détente, avec l'Ostpolitik, du chancelier Brandt et la normalisation des relations entre les deux Allemagne en 1972.
c. La guerre dans le monde
Dans le monde, les deux Grands s’affrontent par pays interposés comme par exemple en Corée (1950-1953), où le conflit direct et la guerre atomique sont évités de peu, ou encore au Vietnam (1964-1975) où les États-Unis finissent par intervenir militairement.

Dans les deux cas, il s’agit pour les États-Unis d’endiguer l’expansion du communisme. En revanche, dans la crise de Cuba survenue en 1962, il ne s’agit plus d’endiguer mais de donner un coup d’arrêt à l'implantation militaire adverse.

Cette opposition idéologique se retrouve également en arrière-plan dans d’autres conflits comme celui qui déchire le Proche-Orient dès la fin de la guerre : Moscou apporte son soutien aux pays arabes lors des guerres qui les oppose à l’État d’Israël soutenu, lui, par les États-Unis.
L'essentiel
Au terme de la Seconde Guerre mondiale, la planète est divisée en deux camps distincts :
- le camp soviétique, à l’Est, dominé par la doctrine communiste de l’URSS ;
- le camp occidental, à l’Ouest, dominé par la démocratie américaine.

Les deux Grands vont se mener une guerre de menaces : c’est la Guerre Froide. Leurs conflits tiennent place aussi bien en Europe, en Allemagne tout particulièrement, que dans le monde.
Alors que l’Allemagne et Berlin sont nettement partagés en deux, d’autres pays incarnent l’affrontement de deux camps, comme la Corée ou le Vietnam.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en mathématiques grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents