Pauvreté et développement - Maxicours

Pauvreté et développement

Sur les 7 milliards d'humains que compte la planète :

- 4,6 milliards vivent avec plus de 2 $/jour,
- 1,5 milliard avec 1,25 à 2 $/jour,
- et près de 1 milliard avec moins de 1,25 $/jour.

Pourtant, globalement (et jusqu'à la crise économique de 2008 dont on ne mesure pas encore toutes les conséquences) la pauvreté avait tendance à baisser dans le monde.

Mais peut-on mesurer la pauvreté simplement avec le revenu disponible ? Les conditions de vie des populations pauvres ne rendent-elles pas mieux compte de ce qu'est la pauvreté ?
1. Qu'est-ce que la pauvreté ?
a. Définition de la pauvreté
Le dictionnaire définit la pauvreté comme « l'état d'une personne qui a peu de ressources ». Certains manques sont fondamentaux : faim, malnutrition chronique, insuffisance en matière de santé, de logement, etc. On parle alors de pauvreté absolue.
Mais la pauvreté n'est pas la même partout dans le monde, car ce n'est pas du tout la même chose d'être pauvre en France (où il y a des structures d'accueil de santé, de scolarisation, etc.) et en Somalie où il n'y a quasiment rien (à cause d'une guerre civile qui dure depuis plus de 20 ans).
b. Mesure de la pauvreté : l'IPH
L'ONU (Organisation des nations unies) a donc créé deux indicateurs pour rendre compte de la situation dans les pays en développement et dans les pays développés :

L'IPH-1, (Indicateur de Pauvreté Humaine -1), pour les pays en développement combine plusieurs critères :
- Le risque de décès avant 40 ans (quand l'espérance de vie n'atteint pas 40 ans),
- le taux d'analphabétisation (manque d'accès au savoir),
- la part de la population qui n'a pas un accès régulier à un point d'eau (mauvaises conditions de vie),
- la part de la population qui n'a pas accès aux infrastructures de santé,
- la part des enfants de moins de 5 ans qui ont une insuffisance pondérale (problème de santé).

On notera que dans ce calcul, les revenus ne sont pas pris en compte.

Doc. 1. L'IPH 1 dans le monde


L'IPH-2 pour les pays développés combine :
- le risque de décès avant 60 ans,
- la part de la population qui sait mal lire et écrire,
- la part de la population qui gagne moins de la moitié du salaire moyen du pays,
- le pourcentage de chômeurs de longue durée.

On voit que les deux indicateurs IPH-1 et IPH-2 n'ont rien à voir l'un avec l'autre.
2. Une grande partie de la population mondiale est pauvre
a. À l'échelle mondiale
• La pauvreté dans les pays riches
Les pays du nord de l'Europe sont ceux qui connaissent le moins de pauvreté, la France a une position intermédiaire.

• Dans les pays pauvres
- L'Amérique latine se caractérise par une pauvreté relative.
- L'Asie connaît des différences très importantes (pauvreté relative de la Chine, mais très grande pour l'Afghanistan).
- L'Afrique est le moins bien doté, en situation de grande voire très grande pauvreté.
b. À l'échelle nationale
Quel que soit le pays, riche ou pauvre, les différences sociales sont énormes :
- parmi les pays pauvres, la Chine présente de grandes disparités : les habitants de la Chine côtière sont incomparablement plus riches que ceux des campagnes de l'ouest du pays. 37 % de la population chinoise vit avec moins de 2 $/jour.
- Parmi les pays riches, on compte près de 15 % de pauvres aux États-Unis.
3. La pauvreté est un frein au développement
a. Pauvreté et sous-développement sont liés
Doc. 2. L'IPH 2 dans le monde

b. La pauvreté accélère les crises environnementales
Les populations les plus pauvres vivent dans des régions déjà très fragiles écologiquement. Pour assurer leur survie, elles sont obligées de surexploiter ces maigres ressources. Ainsi, dans la zone du Sahara, la population de plus en plus nombreuse cherche à cultiver une terre peu fertile, ce qui l'épuise encore plus.
En Haïti, les hommes ont totalement déforesté l'île, et l'érosion des sols (enlèvement de la terre par la pluie et le vent) favorise les glissements de terrains et les inondations.
L'essentiel
La pauvreté a tendance à diminuer depuis une trentaine d'années. Cependant, avec la crise que traverse l'économie mondiale depuis 2008, elle va sans doute à nouveau augmenter. Mais ce n'est pas du tout la même chose d'être pauvre en France et d'être pauvre en Bolivie par exemple. En Bolivie, où l'accès à la nourriture, à l'eau, aux soins, à l'éducation manquent, on parle de pauvreté absolue. En France, où l'État prend en charge des aides pour l'accès à ces besoins vitaux, on parle d'exclusion et de pauvreté relative (mais elle n'en est pas moins douloureuse).

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies ou autres traceurs pour améliorer et personnaliser votre navigation sur le site, réaliser des statistiques et mesures d'audiences, vous proposer des produits et services ciblés et adaptés à vos centres d'intérêt et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux et médias sociaux.