Mise en évidence d'un lien de parenté entre l'Homme et le chimpanzé - Cours de SVT Terminale S avec Maxicours - Lycée

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Mise en évidence d'un lien de parenté entre l'Homme et le chimpanzé

Objectif(s)
Quels sont les caractères qui nous permettent d'établir un lien de parenté entre l'Homme et les grands singes, en particulier le chimpanzé ?
À quoi pouvait ressembler l'ancêtre commun entre l'Homme et le chimpanzé ?
1. Les données génétiques
L'Homme et les grands singes présentent des caractères communs.
Ce sont surtout les comparaisons entre l'Homme et le chimpanzé qui ont été très étudiées. L'analyse comparée des caryotypes de l'Homme et du chimpanzé révèle une grande similitude entre les deux : 46 chromosomes chez l'Homme contre 48 chez le chimpanzé.
Une technique de coloration spécifique permet de faire apparaître des bandes claires et des bandes sombres au niveau des bras chromosomiques, ce qui facilite la comparaison.

Ces bandes reflètent leur séquence d'ADN :
• le chromosome 2 humain est formé de la fusion de deux chromosomes qui sont restés séparés chez le chimpanzé ;
• 13 paires de chromosomes ont une morphologie rigoureusement identique (paires d'autosomes n° 3, 6 à 8, 10, 11, 14, 16, 19 à 22 et paires de chromosomes sexuels X et Y).
Quant aux chromosomes non identiques, ils ne diffèrent que par la disposition de certaines portions : la délétion d'un fragment, l'insertion d'un fragment, une cassure suivie d'une inversion et d'une soudure, une translocation.

Une technique poussée, la ZOO-Fluorescence In Situ Hybridization, permet de comparer avec une grande précision les caryotypes de différentes espèces.
Elle s'appuie sur l'utilisation de sondes moléculaires fluorescentes spécifiques d'un chromosome humain donné. Ces sondes s'hybrident aux emplacements équivalents au chromosome humain avec des chromosomes d'une autre espèce.

En 2003, une étude comparative sur plus de 7 000 gènes a démontré que les gènes impliqués dans l'ouïe et l'odorat auraient évolué plus rapidement chez l'Homme que chez les grands singes, ce qui pourrait expliquer l'évolution du langage chez l'Homme.

Cette parenté chromosomique a permis de montrer que l'Homme et le chimpanzé partagent plus de 98 % de leurs gènes : ils appartiennent au groupe des hominidés.
2. Les données moléculaires
Actuellement, les analyses et comparaisons de séquences de nucléotides ou séquences d'acides aminés renseignent sur l'évolution.
Ce sont ces comparaisons de séquences de gènes et/ou de protéines chez l'Homme, le chimpanzé, le gorille, l'orang-outan, le bonobo et le gibbon qui ont également permis de confirmer l'étroite parenté entre l'Homme et le chimpanzé.

Toutefois, les données peuvent changer suivant la molécule étudiée : ainsi, une étude portée sur 45 gènes et totalisant 46 855 nucléotides a révélé que pour plus de la moitié des gènes, c'est la parenté homme / chimpanzé qui est la plus étroite, et que pour les autres gènes la parenté varie (parenté homme / gorille, parenté gorille / chimpanzé, etc.).
3. Les données morphologiques et comportementales
a. La bipédie
Des découvertes récentes ont permis de démontrer que contrairement à ce que l'on croyait, la bipédie n'est pas réservée à l'Homme. En effet, les grands singes comme le chimpanzé ou le bonobo utilisent aussi la bipédie de manière occasionnelle.
La bipédie n'est donc pas une évolution de l'Homme mais un caractère qu'il partage avec tous les Hominidés.

Il existe juste une différence de fréquence d'utilisation.

  Homme Chimpanzé Bonobo
Suspension 1 % 50 % 45 %
Quadripédie 0 % 40 % 35 %
Bipédie 99 % 10 % 20 %

b. L'utilisation d'outils
L'utilisation d'outils divers a toujours été attribuée exclusivement à l'Homme, mais des études réalisées chez les grands singes montrent que ceux-ci sont capables de confectionner et utiliser des outils.

Parmi tous les grands singes, c'est le chimpanzé qui est le plus habile de ses doigts. Il utilise plusieurs outils comme :
- la paille à termites : il peut explorer des nids de termites avec des brindilles préparées astucieusement, retirer la brindille du nid et déguster les proies.
- plonger des herbes ou des feuilles dans des cavités d'arbres où l'eau est retenue et s'en servir de bol afin de boire.
- pierres ouvre-graines : utilisent les pierres comme percuteurs pour casser les noix.
- armes : lances en bois pour chasser.

Les chimpanzés utilisent ces outils depuis plus de 4 000 ans, ce qui induit une transmission du savoir sur plusieurs générations. Les chimpanzés ont donc comme nous la capacité de montrer et d'apprendre.
Plusieurs chercheurs sont d'ailleurs parvenus à enseigner les bases de notre langage à des chimpanzés.

c. La vie sociale
De plus, les chimpanzés possèdent une organisation sociale similaire à celle de l'Homme :
- ils vivent en communauté : ils sont capables de s'associer entre eux, de conclure des pactes et d'établir des concepts.
- les membres de la communauté chassent et partagent leur nourriture.
- il existe un lien familial (maternel) très fort.

Là encore, ces études révèlent la parenté étroite entre l'Homme et le chimpanzé.
4. L'ancêtre commun aux hommes et aux chimpanzés
Si l'Homme et le chimpanzé présentent autant de caractères communs, cela signifie qu'ils les ont hérité d'un ancêtre commun.

Les caractères de l'ancêtre sont ceux partagés par toutes les espèces filles, avec des caractères communs aujourd'hui à l'Homme et au chimpanzé :
• taille : environ 1m pour 30 à 40 kg ;
• capacité crânienne de 300 à 400cc environ ;
• arboricole, mais avec un répertoire locomoteur incluant la bipédie (jusqu'à 20 % de bipédie chez les bonobos) ;
• omnivore ;
• mode de vie en communauté ;
• ce sont les femelles qui quittent leur "famille" pour se reproduire ;
• usage d'outils ;
• capacité d'imiter ;
• conscience de soi ;
• capacité de montrer, d'apprendre.

En revanche, il n'était vraisemblablement pas doué d'une intelligence très développée. Ce n'était ni un Homme ni un grand singe actuel. Nous n'avons pas encore trouvé de fossile pouvant correspondre à cet ancêtre.

L'essentiel
À travers des comparaisons génétiques, morphologiques et comportementales, nous avons pu mettre en évidence un lien de parenté très étroit entre l'Homme et le chimpanzé.
L'Homme et le chimpanzé possèdent un ancêtre commun vieux de 5 à 10 millions d'années.
Cet ancêtre possédait des caractères aujourd'hui partagés par l'Homme et le chimpanzé.
 

 


 

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en espagnol grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents