Lycée   >   Seconde   >   Français   >   Les propositions subordonnées

Les propositions subordonnées

  • Fiche de cours
  • Quiz
    1
  • Profs en ligne
Objectif : savoir identifier les différents types de propositions subordonnées.
Il existe trois sortes de propositions subordonnées :

– les propositions subordonnées complétives ;
– les propositions subordonnées circonstancielles ;
– les propositions subordonnées relatives.

On les distingue en fonction :
du mot de la proposition principale qu'elles complètent ;
du mot subordonnant qui les introduit.

Il faut savoir déterminer non seulement la nature des propositions subordonnées mais aussi leur fonction dans la phrase.

1. Les propositions subordonnées complétives
Elles complètent le verbe de la proposition principale et sont COD de ce verbe. On ne peut pas les supprimer.
Il existe deux sortes de propositions subordonnées complétives.
a. Les propositions subordonnées conjonctives
Elles sont introduites par la conjonction de subordination que (ou qu').

Ex : Don José pense [que Carmen est belle].
Nature = prop. sub. conjonctive (introduite par que).
Fonction = COD du verbe penser.

b. Les propositions subordonnées interrogatives indirectes
Elles sont introduites par si ou un autre mot interrogatif (qui, que, quand, comment, pourquoi, quel...).

Ex : Don José demande à Carmen [si elle l'aime].
Carmen demande au narrateur [quelle heure il est].
Nature = prop. sub. interrogatives indirectes (introduites par si et par quelle).
Fonction = COD du verbe demander.

Elles complètent un verbe dont le sens suppose une interrogation (ex : [se] demander, dire, ignorer, savoir....).

2. Les propositions subordonnées circonstancielles
Elles complètent la proposition principale.
Elles exercent la fonction de complément circonstanciel. On peut donc les supprimer ou les déplacer.
Elles sont introduites par une conjonction de subordination (que, comme...) ou une locution conjonctive (après que, bien que, parce que...).
Elles peuvent exprimer différentes nuances circonstancielles : temps, cause, conséquence, but, opposition, condition, comparaison.

Ex : Don José tue Carmen [parce qu'elle ne l'aime plus].
Nature = prop. sub. circonstancielle.
Fonction = complément circonstanciel de cause.

3. Les propositions subordonnées relatives
Elles complètent un nom de la proposition principale qu'on appelle antécédent et sont toujours placées derrière cet antécédent.
Elles sont donc une expansion du nom et occupent la même fonction qu'un adjectif : celle de l'épithète.
Elles sont introduites par un pronom relatif simple (qui, que, quoi, dont, où) ou composé (lequel, duquel, auquel...).

Ex : Le soldat [qui est jaloux] tue Carmen.
Nature = prop. sub. relative introduite par qui.
Fonction = épithète liée de l'antécédent « soldat ».

4. Cas particulier : la proposition subordonnée infinitive
La proposition subordonnée infinitive est classée à part car elle n'est introduite par aucun mot subordonnant. C'est une quatrième sorte de proposition subordonnée complétive. Elle présente toujours trois caractéristiques :

- elle est introduite sans mot subordonnant ;
- son verbe est à l'infinitif ;
- cet infinitif a un sujet qui est exprimé dans la phrase et qui est différent de celui du verbe de la proposition principale.

Ex : Carmen entend [Don José s'approcher].
Nature = prop. sub. infinitive (verbe à l'infinitif = « s'approcher » / sujet de l'infinitif = « Don José »)

On trouve ces propositions après des verbes de perception (entendre, voir, regarder...).
Une proposition subordonnée infinitive est COD du verbe dont elle dépend.
Ex : Don José regarde [Carmen danser].
Nature = prop. sub. infinitive
Fonction = COD du verbe regarder.

Difficultés
Il ne faut pas confondre que pronom relatif et que conjonction de subordination. Pour cela, il faut bien repérer le mot complété par que.

Quand que est un pronom relatif, il complète toujours un NOM.

Ex : La fille que tu vois est dans ma classe.
Que = pronom relatif. La proposition subordonnée qu'il introduit est une proposition subordonnée relative qui complète le nom « fille ».
Quand que est une conjonction de subordination, il complète un VERBE.
Ex : Je veux que tu rentres à l'heure.
Que = conjonction de subordination. La proposition subordonnée qu'il introduit est une proposition subordonnée complétive qui complète le verbe « veux ».

L'essentiel

Les propositions subordonnées complétives sont COD du verbe qu'elles complètent. Elles peuvent être conjonctives (introduites par que), interrogatives indirectes (introduites par un mot interrogatif) ou infinitives (sans mot subordonnant et avec un verbe à l'infinitif). Les propositions subordonnées circonstancielles sont compléments circonstanciels de la proposition principale. Les propositions subordonnées relatives sont introduites par un pronom relatif. Elles sont épithètes du nom qu'elles complètent, qu'on appelle l'antécédent.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Teste dès maintenant tes nouvelles connaissances dans notre quiz

Question 1/5

La médiane de 6 notes est 13. Cela signifie que :

Question 2/5

On a obtenu la série statistique suivante :

Combien vaut la médiane ?

Question 3/5

On a obtenu la série ci-dessous :

Quelle est la médiane de cette série ?

Question 4/5

On a relevé les tailles en cm des élèves d’une classe :

 

Parmi les propositions suivantes, laquelle est vraie ?

Question 5/5

Les notes en français de deux classes littéraires sont données dans le tableau suivant :

Quelle est la note médiane ?

Vous avez obtenu75%de bonnes réponses !

Reçois l’intégralité des bonnes réponses ainsi que les rappels de cours associés

Une erreur s'est produite, veuillez ré-essayer

Consultez votre boite email, vous y trouverez vos résultats de quiz!

Découvrez le soutien scolaire en ligne avec myMaxicours

Le service propose une plateforme de contenus interactifs, ludiques et variés pour les élèves du CP à la Terminale. Nous proposons des univers adaptés aux tranches d'âge afin de favoriser la concentration, encourager et motiver quel que soit le niveau. Nous souhaitons que chacun se sente bien pour apprendre et progresser en toute sérénité ! 

Fiches de cours les plus recherchées

Français

Maîtres et valets dans le théâtre du XVIIIe siècle

Français

Les types de plans

Français

La figure du poète dans Les Fleurs du mal

Français

La tonalité d'un texte

Français

Les connecteurs temporels

Français

Emile Zola

Français

Guy de Maupassant

Français

Une vie de Maupassant : contexte et résumé (1/2)

Français

Rédiger une conclusion

Français

Jean de La Fontaine