Lycée   >   Seconde, Premiere, Première STMG   >   Français   >   Guy de Maupassant

Guy de Maupassant

  • Fiche de cours
  • Quiz
  • Profs en ligne
Objectif : connaître le contexte historique et culturel ainsi que les principales oeuvres des auteurs du XIXe siècle.
1. Sa vie
Né le 5 août 1850 en Normandie, Guy de Maupassant meurt le 6 juillet 1893 dans la maison de santé du Dr Blanche, où il est interné pour troubles nerveux, qui lui ont fait perdre toute lucidité.

Il passe son enfance auprès de sa mère à Etretat où il acquiert une profonde connaissance de la campagne normande et de ses paysans. Après ses études à Rouen, il s'engage dans l'armée et assiste à la débâcle de 1870 contre la Prusse, qu'il évoque dans plusieurs nouvelles.
Il est ensuite employé au ministère de l'Instruction publique, avant de vivre définitivement de sa plume.
Dans le même temps, Flaubert, ami de sa mère, l'aide et lui apprend à observer la réalité avec des yeux neufs, à rechercher le mot juste, simple et unique. Il s'attache au groupe naturaliste de Zola, dont il s'écarte cependant assez vite. Son premier succès littéraire lui vient de Boule de suif (1880).

Dès lors, il se consacre à son oeuvre, publiant chaque année contes et nouvelles (La Maison Tellier en 1881, Les Contes de la bécasse en 1883), romans (Une vie en 1883, Bel-Ami en 1885, Pierre et Jean en 1888).
Riche et admiré, il mène une vie mondaine aux nombreuses aventures amoureuses et parcourt la Méditerranée sur son yacht, le Bel-Ami. Dès 1884, les premières attaques de la maladie, combinées au surmenage intellectuel et aux excès en tout genre, commencent à le faire souffrir. C'est alors qu'il publie des nouvelles fantastiques comme Le Horla (1887) et Qui sait ? publiée dans le recueil L'Inutile Beauté (1890).

2. Le désenchantement du monde et la satire sociale
L'inspiration générale de son oeuvre émane d'une conception désabusée du monde : il dénonce la guerre, la colonisation, les scandales politico-financiers et les vertus illusoires de la science et du progrès. Il critique une société bourgeoise dans laquelle les valeurs ont perdu leur sens et il combat les préjugés.
Ainsi, la satire sociale sert de toile de fond à tous ses romans. Ses personnages souffrent d'une détresse morale qui leur fait entrevoir l'absurdité d'une condition humaine marquée par la solitude, la vieillesse et la mort.
3. Une vision de l'art au-delà du réalisme
Maupassant refuse d'appartenir à une école et s'est forgé sa propre théorie littéraire qui lui fait dire dans sa correspondance de 1877 : « Je ne crois pas plus au naturalisme et au réalisme qu'au romantisme. » Il affirme que, loin de reproduire la photographie du réel, le vrai réaliste donne du monde sa propre illusion : l'art passe avant la vérité même car l'écrivain doit, avant tout, être un artiste, un magicien des mots.
C'est par le choix d'une écriture apparemment simple, qu'il crée l'effet de réel en faisant disparaître du texte toute trace de littérarité.
Dans ses écrits fantastiques, cette originalité se manifeste non par une atmosphère surnaturelle, mais par un sentiment d'angoisse issu du réel lui-même.

L'unité de l'art de Maupassant consiste en la mise en oeuvre d'une écriture du réel visant à émouvoir le lecteur, à le persuader, à lui donner la sensation de la vérité. Il s'agit de créer une atmosphère seulement suggérée, de choisir les détails caractéristiques et d'être bref (ce qui explique en partie le choix de la nouvelle pour certains de ses écrits).

L'essentiel

Guy de Maupassant (1850-1893) est un écrivain qui appartient à la fois au courant réaliste par son maître en littérature, Gustave Flaubert, qui lui a appris à décrire la réalité telle qu'elle est ; mais aussi par sa fréquentation d'Emile Zola, au courant naturaliste dont il s'est cependant détaché assez vite.
Ses oeuvres majeures, Boule de suif, Une vie, Bel-Ami, Pierre et Jean, décrivent un monde désenchanté dont Maupassant fait la satire sociale. A la fin de sa vie, atteint par la maladie, il se tourne vers le genre fantastique en écrivant des nouvelles comme Le Horla.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Question 1/5

La médiane de 6 notes est 13. Cela signifie que :

Question 2/5

On a obtenu la série statistique suivante :

Combien vaut la médiane ?

Question 3/5

On a obtenu la série ci-dessous :

Quelle est la médiane de cette série ?

Question 4/5

On a relevé les tailles en cm des élèves d’une classe :

 

Parmi les propositions suivantes, laquelle est vraie ?

Question 5/5

Les notes en français de deux classes littéraires sont données dans le tableau suivant :

Quelle est la note médiane ?

Vous avez obtenu75%de bonnes réponses !

Reçois l’intégralité des bonnes réponses ainsi que les rappels de cours associés

Une erreur s'est produite, veuillez ré-essayer

Consultez votre boite email, vous y trouverez vos résultats de quiz!

Découvrez le soutien scolaire en ligne avec myMaxicours

Le service propose une plateforme de contenus interactifs, ludiques et variés pour les élèves du CP à la Terminale. Nous proposons des univers adaptés aux tranches d'âge afin de favoriser la concentration, encourager et motiver quel que soit le niveau. Nous souhaitons que chacun se sente bien pour apprendre et progresser en toute sérénité ! 

Fiches de cours les plus recherchées

Français

Une vie de Maupassant : contexte et résumé (1/2)

Français

Rédiger une conclusion

Français

Chronologie du19e siècle

Français

Jean de La Fontaine

Français

Les images dans Les Fleurs du mal

Français

Les Fleurs du mal de Baudelaire

Français

L'oral - Lycée

Français

Réfuter une thèse

Français

Le texte poétique : donner du sens au monde

Français

Victor Hugo