Les modalités de développement des organisations - Maxicours

Les modalités de développement des organisations

Objectifs
  • Savoir distinguer modalités de croissance externe et interne.
  • Comprendre les enjeux et diversité des stratégies de partenariat.
Point clé
  • Les choix stratégiques portent sur les modalités de son développement : croissance externe, croissance interne, partenariats, y compris à l’international.
Pour bien comprendre
  • Modalités de développement
  • Croissance interne
  • Croissance externe
  • Partenariats
  • Internationalisation
1. Croissance interne et internationalisation
a. Se développer grâce à la croissance interne
La croissance interne consiste à développer son entreprise grâce à ses propres ressources qu’elles soient matérielles, financières et/ou humaines.

Cette stratégie repose sur des efforts d’investissements. L’entreprise peut alors maintenir son positionnement sur son marché en exploitant son domaine d’activité stratégique et en capitalisant sur ses compétences. Cette stratégie a pour avantage de permettre à l’entreprise de préserver son indépendance. La croissance interne doit permettre d’augmenter les capacités de production et la production par les investissements dans la recherche et le développement et les matériels.
L’inconvénient de cette stratégie est de réussir à se développer suffisamment pour atteindre une taille critique permettant d'acquérir un pouvoir de marché. De plus, le développement est plus lent et plus difficile.
Les moyens pour mettre en place cette stratégie sont l'autofinancement ou le recours à l’endettement notamment par les établissements bancaires.

b. Se développer grâce à l'internationalisation

Ce mode de développement consiste à étendre les frontières de l’activité de l’entreprise. Son champ d’action géographique est élargi et elle vend à l’étranger.
L’internationalisation correspond plus à un mode de croissance interne. En effet, l’entreprise va investir pour développer son réseau de distribution ou encore son service commercial pour trouver des client à l’international.
L’avantage de cette stratégie réside dans le fait que l’organisation est beaucoup moins sensible aux aléas de son environnement et de la conjoncture. En cas de crise dans un pays, elle peut s’appuyer sur ses activités à l’international.
L’inconvénient de type de stratégie est qu'il nécessite des moyens financiers élevés à la fois pour rechercher les clients mais aussi en termes de logistique pour livrer à l’étranger. Les freins culturels sont aussi importants et peuvent nuire à la réussite de cette stratégie.

2. Les modalités de croissance externe
a. Les stratégies de coopération

Pour se développer, les entreprises peuvent décider de coopérer entre elles, qu’elles soient concurrentes ou non, on parle alors d’alliance ou encore de partenariat.

On parle d’alliance lorsque la coopération entre les organisations a lieu entre des firmes concurrentes.

Ainsi, une firme peut développer un produit ou une innovation essentielle sur un marché. Les autres organisations vont alors s'approvisionner chez elle et pourtant elles sont concurrentes. L’intérêt est conjoint : l’une développe ses ventes et contrôle en partie ses concurrents, l’autre n’a pas à investir pour acquérir une technologie trop complexe.

Exemple
IBM a acheté des micropuces à INTEL malgré le fait que les deux marques soient présentes sur le marché des ordinateurs portables et donc concurrentes.
On parle de partenariat lorsque la coopération a lieu entre des firmes indépendantes mais non concurrentes.

Les chaines de valeur étant devenues internationales, les entreprises développent des partenariats avec des fournisseurs à l’étranger et dans différents pays.

Exemple
C’est le cas d’APPLE qui utilise des composants venant d’Asie pour produire son Iphone. Il s’agit de partenariat vertical entre un fournisseur et son client.

Des partenariats entre entreprises concurrentes peuvent être construits.

b. Les fusion-acquisitions

Cette stratégie consiste à absorber une autre entreprise en la rachetant pour ensuite intégrer ses activités à celles que l’on possède déjà. Les firmes développent ce type de stratégie lorsqu’elles n’ont pas les compétences en interne pour pénétrer un nouveau marché ou se maintenir sur le leur.

Exemple
Si un nouvel entrant a bouleversé le marché avec une innovation majeure, l’organisation doit réagir en imitant ou en surpassant le concurrent. Parfois, elle ne dispose ni des moyens matériels et financiers ni des compétences pour y parvenir. Elle peut alors décider de racheter le concurrent si elle en a la capacité : elle l'acquiert et l’absorbe d’où le terme fusion-acquisition.

L’inconvénient de cette stratégie est son cout élevé. L’autre limite est relative au processus d'absorption car l’intégration d’un nouvelle structure comporte des difficultés de type matérielles, géographiques ou encore culturelles.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

quote blanc icon

Découvrez Maxicours

Exerce toi en t’abonnant

Des profs en ligne

  • 6 j/7 de 17 h à 20 h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Un compte Parent

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Votre adresse e-mail sera exclusivement utilisée pour vous envoyer notre newsletter. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment, à travers le lien de désinscription présent dans chaque newsletter. Conformément à la Loi Informatique et Libertés n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, au RGPD n°2016/679 et à la Loi pour une République numérique du 7 octobre 2016, vous disposez du droit d’accès, de rectification, de limitation, d’opposition, de suppression, du droit à la portabilité de vos données, de transmettre des directives sur leur sort en cas de décès. Vous pouvez exercer ces droits en adressant un mail à : contact-donnees@sejer.fr. Vous avez la possibilité de former une réclamation auprès de l’autorité compétente. En savoir plus sur notre politique de confidentialité