Les matériaux - Première - Maxicours

Les matériaux

Objectifs
  • Comprendre qu’un matériau est choisi en fonction de nombreux critères.
  • Connaitre les grandes familles de matériaux.
  • Découvrir les caractéristiques principales de certains matériaux.
Points clés
  • Il existe une grande variété de matériaux, qui ont des propriétés différentes (masse volumique, résistivité, conductivité thermique, résistance à la corrosion, etc.). Il faut donc réaliser un compromis pour choisir un matériau.
  • Chaque étape du cycle de vie a un impact environnemental (déforestation, émissions de gaz à effet de serre, etc.), quel que soit le matériau choisi. Il faut donc connaitre ces impacts pour pouvoir les limiter.
1. Les critères de choix d'un matériau

Choisir un matériau pour la réalisation d’une pièce ou des différentes parties d’un objet est le résultat de compromis.

Plusieurs critères peuvent être pris en compte pour effectuer ce choix.
Voici quelques exemples de critères.

  • Les caractéristiques mécaniques : masse volumique, dureté, limite élastique, résilience, etc.
  • Les caractéristiques physico-chimiques : comportement à la corrosion, vieillissement.
  • Les caractéristiques de mise en œuvre : usinabilité, soudabilité, trempabilité, etc.
  • Les caractéristiques économiques : prix, disponibilité, expérience industrielle, etc.
  • L’impact environnemental : toxicité, empreinte carbone, recyclabilité, etc.

Pour comparer différents matériaux, on utilise parfois un diagramme qui fait apparaitre les indices de performance relatifs des matériaux, avec une échelle de notation de 0 à 5 du centre vers l’extérieur du diagramme.


2. Les types de matériaux
a. Les métaux

Les métaux sont issus de l’extraction de minerais. Ils ne sont généralement pas utilisés à l’état pur, mais mélangés à d’autres composants afin d’améliorer leurs caractéristiques (résistance à la corrosion, résistance aux chocs, etc.). Ils sont alors appelés « alliages ».

Exemples d’alliages fréquemment utilisés
  • fonte = fer + carbone (plus de 2,1 % de carbone)
  • acier = fer + carbone (moins de 2,1 % de carbone)
  • bronze = cuivre + étain
  • laiton = cuivre + zinc
b. Les céramiques

Les céramiques sont des matériaux obtenus à partir de la fusion du quartz qui est contenu dans du sable ou dans de l’argile. Elles sont très dures, très rigides.

Résistantes à la chaleur, à l’usure, aux agents chimiques et à la corrosion, les céramiques sont cependant fragiles, car elles cassent facilement lorsqu’elles sont soumises à un choc.

Exemple
Les céramiques sont utilisées dans la fibre optique (silicium), les outils de coupe (carbures), les joints d’étanchéité, les isolants électriques, les filtres, etc.
c. Les matériaux composites

Un matériau composite est un assemblage d’au moins deux matériaux non miscibles (qui ne se mélangent pas). Le nouveau matériau ainsi obtenu possède des performances supérieures à celles des éléments pris séparément.

Exemples
  • Les cadres de raquettes de tennis sont souvent réalisés avec de la fibre de verre et de la résine polyester. Ils sont ainsi plus souples et plus légers que lorsqu’ils sont réalisés en acier.
  • Le béton armé est composé de béton et de tiges en acier.
  • Les emballages pour les briques alimentaires (lait, sauces, etc.) sont composés de carton, de plastique et d’aluminium.
d. Les nanomatériaux

Un nanomatériau est un matériau nanostructuré, c'est-à-dire qui comporte des nanoparticules dans sa structure. Les nanoparticules sont des nano-objets dont la taille est typiquement comprise entre 1 nm et 100 nm. Un nanomatériau a des propriétés particulières.

Exemples
  • Des nanoparticules d’oxyde de cérium sont utilisées comme additifs pour augmenter les performances du diesel.
  • Des membranes de polymères nanostructurées sont utilisées pour la purification de l’eau.
e. Les matériaux organiques naturels

La matière organique est la matière qui compose les êtres vivants, végétaux ou animaux, champignons, etc., et que ces êtres vivants fabriquent.

Exemples
Le bois, le coton, le cuir et le papier sont des matériaux organiques. On sait fabriquer des matières plastiques à partir de matériaux organiques.
f. Les plastiques

Les plastiques, ou matières plastiques, sont des substances polymères, c’est-à-dire qu’elles sont composées d’un grand nombre de grosses molécules.

Une matière plastique est souvent obtenue par la transformation du pétrole. Les matières plastiques ne laissent pas passer le courant électrique, elles sont légères, généralement étanches. Les utilisations sont très nombreuses.

Il existe deux catégories de matières plastiques : les thermoplastiques et les thermodurcissables.

  • Les thermoplastiques fondent sous l’effet de la chaleur et se solidifient sous l’effet d’un refroidissement.
  • La transformation des thermodurcissables est irréversible. Une fois formés, les plastiques thermodurcissables ne se déforment plus.
3. Les caractéristiques des matériaux

Il est utile de connaitre certaines caractéristiques des matériaux pour pouvoir rapidement en sélectionner ou en éliminer certains.

a. Masse volumique

La masse volumique est une grandeur physique qui caractérise la masse d’un matériau pour une unité de volume donnée.

La masse volumique se note ρ et s’exprime généralement en kilogramme par mètre cube (kg·m3).

avec :

  • ρ la masse volumique, en kg·m3
  • m la masse, en kg
  • V le volume occupé, en m3

Plus la masse volumique est importante, plus le matériau est lourd.

Exemple – masse volumique de quelques matériaux
Matériaux Acier Alliage d’aluminium Bronze Nylon Fibres de verre Fibres de carbone
ρ 
(en kg·m-3)
7800 2700 8900 1000 2500 1750
b. Propriétés électriques

La résistivité d’un matériau est une grandeur physique qui caractérise sa capacité à s’opposer à la circulation du courant électrique.

La résistivité se note R et s’exprime en ohm-mètre (Ω·m).

Plus la résistivité est grande, plus le matériau est isolant. À l’opposé, plus la résistivité est faible et plus le matériau est conducteur.

Exemples – propriétés électriques de quelques matériaux
Type de matériau Résistivité (en Ω·m) Comportement électrique
Polystyrène
Nylon
Verre
1020
5 × 1012
1017
ISOLANT
Aluminium
Cuivre
9,8 ×108
2,8 × 108
1,7 × 108
CONDUCTEUR
c. Propriétés thermiques de quelques matériaux

Certaines fonctions techniques imposent de conduire la chaleur (exemple des radiateurs) et d’autres de bloquer le flux de chaleur, en l’isolant thermiquement.

Le pouvoir d’isolation vient du matériau lui-même mais aussi parfois de la forme qu’on lui donne.

La conductivité thermique d’un matériau est une grandeur physique qui caractérise sa capacité à transférer la chaleur qu’elle capte.

La conductivité thermique se note λ et s’exprime en watt par mètre-kelvin (W·m–1·K–1).

Plus la conductivité thermique est élevée, plus le matériau est conducteur de chaleur.

Exemples – propriétés thermiques de quelques matériaux
Type de matériau Conductivité
(en W·m–1·K–1)
Comportement thermique
Laine de verre
Béton
Nylon
Verre
0,04
1
0,25
1,2
ISOLANT
Fer
Aluminium
Cuivre
80
237
390
CONDUCTEUR
d. Résistance à la corrosion de quelques matériaux

D’une manière générale, la corrosion est la dégradation d'un matériau.

La corrosion correspond à l’altération d’un matériau lorsqu’il est mis en contact avec un oxydant.

Les exemples les plus connus sont les altérations chimiques des métaux à l’air ou dans l’eau, telles que la rouille du fer et de l’acier ou la formation de vert-de-gris sur le cuivre et ses alliages (bronze, laiton).

La corrosion est toutefois un domaine bien plus vaste qui touche toutes sortes de matériaux (métaux, céramiques, polymères) dans des environnements variables (milieu aqueux, atmosphère, hautes températures).

Au niveau de la conception, il faut donc choisir le matériau en fonction de l’environnement dans lequel il va être utilisé ou prévoir un moyen de protection du matériau, comme par exemple la peinture ou le chromage (recouvrement avec du métal de chrome).

Exemple
Comparaison de la résistance à la corrosion de quelques métaux
4. L'impact environnemental des matériaux

Chaque étape du cycle de vie a un impact environnemental, quel que soit le matériau choisi. Il faut donc connaitre ces impacts pour pouvoir les limiter.

Étape du cycle de vie Matériaux Impact sur l’environnement
Extraction de la matière première Bois Déforestation
Métaux, verre Construction de carrières
Plastiques Installation de plateformes pétrolières
Transport Tous types Émissions de gaz à effet de serre produits par les véhicules de transport
Fabrication/Production Tous types Émissions de gaz à effet de serre produits par les usines
Utilisation Tous types Émissions de gaz à effet de serre produits par le produit lui-même
Fin de vie Tous types Pollution atmosphérique et visuelle, pollution de l’eau produites par les déchets

Lorsque l’objet arrive en fin de vie, plusieurs alternatives sont possibles.

  • La réutilisation : l’objet est encore utilisable en remplaçant éventuellement certains composants.
  • Le recyclage : à partir d’un matériau usagé, on crée de la matière qui va entrer dans la constitution d’un produit
    Exemple : le recyclage du verre.
  • La valorisation énergétique : on brule le matériau et on récupère l’énergie de la combustion pour produire de la chaleur.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

quote blanc icon

Découvrez Maxicours

Exerce toi en t’abonnant

Fiches de cours les plus recherchées

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17 h à 20 h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Un compte Parent