Les Châtiments de Hugo - Cours de Français avec Maxicours - Lycée

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Les Châtiments de Hugo

Objectif : connaître une œuvre poétique majeure du XIXe siècle.
1. Pourquoi Les Châtiments ?
Ce recueil de poésie est un ouvrage de circonstances : partisan de la deuxième République, Victor Hugo (1802-1885) s'oppose à Louis Napoléon Bonaparte (1808-1873), neveu de Napoléon Ier, élu président en 1848. Celui-ci fomente un coup d'Etat sanglant le 2 décembre 1851 pour conserver le pouvoir. Un an plus tard, il se fait sacrer empereur sous le nom de Napoléon III et proclame le Second Empire.
Pour Hugo, ce régime est une dictature née dans le sang : dans son recueil, il dit sa haine et sa honte de voir la France dirigée par un tel homme, ce qui lui vaut un exil long et douloureux.
 
Doc. 1. Illustration de l'œuvre Les Châtiments, par Emile Bayard
2. L'architecture et l'unité du recueil
Composé de sept livres, le recueil progresse du poème d'ouverture « Nox » – la nuit qui renvoie au coup d'Etat et au crime du 4 décembre – au poème final « Lux » – la lumière qui annonce le retour de la liberté et de la République.
Les livres n'ont cependant pas de véritable unité thématique, mais les mêmes motifs se répondent dans une diversité de tons, de genres (fables, chansons, dialogues...), de strophes et de vers.
3. Un recueil satirique
Inspiré par la « Muse Indignation », qu'il invoque dès le poème liminaire « Nox », Hugo critique violemment Napoléon III et son régime.
Jamais l'empereur n'est épargné : il est personnellement attaqué, rabaissé et apparaît comme un traître criminel qui tente en vain d'imiter son oncle, Napoléon Ier. De même, tous ceux qui soutiennent l'Empire – hommes politiques, juges et militaires – et même la classe bourgeoise sur laquelle s'appuie le régime sont stigmatisés.
Le ton est alors particulièrement virulent : les insultes fusent, les images sont toujours dévalorisantes et l'ironie sans cesse présente dans des antiphrases.
4. Un appel à la révolte
Nombreuses sont les évocations pathétiques des victimes innocentes de la nuit du 4 décembre, du petit peuple plongé dans la misère alors que les bourgeois ne cessent de s'enrichir, et des exilés qui sont loin de leur patrie.
Mais Hugo critique aussi ce peuple passif, endormi qui, par peur, n'a pas réagi au coup d'Etat et qui reste passif. Il l'appelle donc à la révolte et annonce, vers la fin du recueil, son réveil qui mènera à l'avènement de la République.
5. La figure du poète
Omniprésent dans le recueil, le poète apparaît comme un exilé solitaire, marginal qui souffre d'être éloigné de la France, mais qui réaffirme sans cesse sa détermination, son inflexibilité : il restera loin de sa patrie tant que Napoléon III sera au pouvoir.
Mais il est aussi une sorte de combattant, de résistant engagé dans une lutte sans merci et guidé par la « Muse Indignation » qui doit venger le peuple et la patrie, et qui doit châtier Napoléon III.
L'image la plus significative est celle du « belluaire » – gladiateur solitaire et courageux – armé de ses « fouets de strophes furieuses ».
Enfin, c'est aussi un penseur, un être supérieur, une sorte de prophète clairvoyant qui annonce l'avènement de la République et la liberté à un peuple aveugle.

 

L'essentiel

Le recueil des Châtiments est un cri de révolte et de haine, qui dénonce un régime politique.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en SVT grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents