L'Assommoir de Zola - Cours de Français Seconde avec Maxicours - Lycée

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

L'Assommoir de Zola

Objectif : connaître une oeuvre majeure du courant naturaliste.
1. Autour du roman
a. Un épisode des Rougon-Macquart
Zola décide en 1868 d'écrire en plusieurs romans l'histoire d'une famille. Cette suite constituerait le support de l'observation naturaliste. L'Assommoir (1877), roman de la classe ouvrière parisienne, est le septième roman d'une série de vingt ouvrages.
L'héroïne, Gervaise, est déjà présente dans le premier roman, La Fortune des Rougon (1870-1871). Elle a quatre enfants, qui seront tous des personnages d'autres épisodes de cette série : Etienne (Germinal), Claude (L'OEuvre), Nana (Nana) et Jacques (La Bête humaine).
b. Le projet de Zola et la publication
Le roman paraît d'abord en feuilleton dans Le Bien public en 1876 puis, après une interruption, dans La République des lettres en 1876 et 1877. L'édition en volume date de 1877.

Le roman connaît un très grand succès à sa sortie mais les critiques l'attaquent violemment. C'est pourquoi Zola doit défendre son oeuvre dans une préface du 1er janvier 1877 :
« Lorsque L'Assommoir a paru dans un journal, il a été attaqué avec une brutalité sans exemple, dénoncé, chargé de tous les crimes. Est-il bien nécessaire d'expliquer ici, en quelques lignes, mes intentions d'écrivain ? J'ai voulu peindre la déchéance fatale d'une famille ouvrière, dans le milieu empesté de nos faubourgs. Au bout de l'ivrognerie et de la fainéantise, il y a le relâchement des liens de la famille, les ordures de la promiscuité, l'oubli progressif des sentiments honnêtes, puis comme dénouement la honte et la mort. C'est la morale en action, simplement. »

2. Le roman
a. Résumé
Gervaise est abandonnée avec ses deux fils par leur père, Lantier. Elle travaille et se marie avec un ouvrier zingueur, Coupeau. Mais Coupeau se blesse en travaillant, de sorte qu'il ne peut plus exercer son métier. Gervaise est aidée par un voisin, Goujet, qui lui prête de l'argent. Elle ouvre une blanchisserie et acquiert un peu d'aisance. Mais Lantier revient et encourage Coupeau à exploiter le courage de Gervaise. Tous deux boivent et entraînent la famille à sa perte. Gervaise travaille de moins en moins, l'argent manque, la famille déménage. Devenu ivrogne, Coupeau meurt. Gervaise sombre dans l'alcoolisme, se prostitue puis meurt elle aussi.
b. Les personnages principaux
Gervaise

Gervaise est, au début du roman, une jolie femme qui boite légèrement. Dès son enfance, elle est obligée de travailler pour rapporter de l'argent à sa famille. Elle a ses deux fils à quatorze puis à dix-huit ans, d'un homme qui ne l'épouse pas mais l'abandonne. Durant toute son histoire, on peut remarquer que Gervaise accède quasiment à son rêve (être une bonne ouvrière sans souci), mais qu'elle échoue finalement par excès de bonté. Voulant toujours bien faire et donner aux autres, elle se laisse exploiter par deux hommes alcooliques qui la conduiront à sa perte.

Lantier

De type méridional, séduisant et beau parleur, le père des enfants de Gervaise est celui qui sème le trouble dans le quartier de la Goutte-d'Or. D'après Zola, cet homme est un « gredin ». « Celui-là est malpropre [...]. Il a été chapelier en province, et il n'a plus touché un outil depuis qu'il est à Paris. Il porte un paletot, il affecte des allures de Monsieur. » (Zola, Lettre au directeur du Bien Public, 13 février 1877). Il fait semblant d'avoir des connaissances, notamment en politique, ce qui impressionne les autres ouvriers et le place en position de supériorité par rapport à Gervaise.

Coupeau

Il apparaît d'abord comme un ouvrier sympathique et sérieux dans son travail. Mais à la suite de son accident, il devient fainéant et alcoolique sous l'influence de Lantier. Zola montre par son intermédiaire la déchéance physique et morale d'un homme aux qualités indéniables. En outre, il est possible de voir que Coupeau entraîne sa femme avec lui. Sa fin annonce celle de Gervaise.

L'essentiel

L'Assommoir est un roman qui prend place dans la série des Rougon-Macquart. Il est centré autour du personnage de Gervaise qui devait à l'origine donner son titre au roman. Mais c'est également l'histoire de l'alcool et de la déchéance dans la classe ouvrière, c'est pourquoi le titre de l'ouvrage est le nom du cabaret du père Colombe.

Comment avez vous trouvé ce cours ?

Évaluez ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en mathématiques grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents