Le récit filmique et ses modes d'énonciation - Cours de Français Terminale L avec Maxicours - Lycée

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Le récit filmique et ses modes d'énonciation

Objectif : Etudier les différents modes d’énonciation du récit filmique.
1. Le scénario et le storyboard

Pour écrire le scénario d’un film, le scénariste, qui peut être le réalisateur du film, fait un travail documentaire à partir de coupures de presse, d’articles, de photos, de dossiers. L’écriture du film occupe une place prépondérante. Chaque scène y est pensée et écrite dans ses moindres détails, les mouvements des caméras et des personnages mais aussi la brève description des décors figurent dans le script. Ces précisions s’apparentent à des didascalies, à des indications scéniques que l’on trouve dans le texte de théâtre. Le scénario est ouvert et modifiable, jusqu’au tournage, et même en plein tournage chez certains réalisateurs.
François Truffaut considérait que l’on fait plus un film avec des images qu’avec des mots, et qu’une scène doit contenir six idées plutôt qu’une idée ne doit remplir une scène.

Le storyboard est un document qui complète le scénario. Chaque scène du film y est dessinée et aide le réalisateur à visualiser ce qu’il veut filmer, à rendre compte de certains effets souhaités et permet de réfléchir aux types de plans nécessaires pour telle ou telle séquence.

2. Le récit filmique et ses particularités

Le récit au cinéma est directement pris en charge par les personnages qui agissent et interagissent, effaçant le plus souvent toute trace du narrateur. Au contraire du récit littéraire, le récit filmique donne l’impression que l’histoire se déroule dans un présent immédiat et continu, qui impose au spectateur sa présence.
Le caractère inexorable et fuyant du récit filmique est une des caractéristiques du cinéma puisque le spectateur, à la différence du lecteur, ne peut ni marquer d’arrêts, ni revenir sur les ruptures de temporalité (retours en arrière, projections dans le futur, etc.), les condensations et les ellipses temporelles.

Quelques éléments d’analyse filmique sont à souligner : les choix de cadrage et de plans déterminent les points de vue et le montage assure l’enchaînement des plans et le mode de déroulement du récit. Ainsi, par exemple, des ruptures ou un fondu enchaîné imposent le rythme narratif, les champ / contre-champ assurent l’authenticité du dialogue. On peut rapprocher la notion de point de vue au cinéma de son utilisation dans le domaine littéraire qui parle lui de focalisation. Le montage peut être mis en rapport avec la construction et l’agencement des séquences dans l’écriture.

3. Le point de vision, le point de vue ou la focalisation

Lors de l’étude filmique, il est important de repérer le point de vision, c’est-à-dire la place de la caméra pour déterminer le type de focalisation choisi par le réalisateur pendant la séquence. Le point de vision peut être :
- soit interne (la caméra voit ce que voit le personnage qui a disparu de l’écran),
- soit zéro (la vision ne renvoie au regard d’aucun personnage).

Le point de vue (ou la focalisation) est ce que nous savons de l’histoire, comme dans un roman. Ce point de vue peut être :
- soit interne (le récit filmique se limite au savoir d’un personnage).
- soit externe (nous en savons moins que le personnage, nous n’avons pas accès à son intériorité, voire certaines de ses émotions et de ses pensées).
- soit spectatoriel (nous en savons plus que le personnage).

L’essentiel

La qualité principale d'un scénario réside dans son adaptabilité à l'écran : les mots ne sont donc qu'un intermédiaire entre l'idée et l'image, et chaque détail scénique doit y être spécifié, afin que le storyboard soit le plus clair et le plus fidèle possible. 
Le récit filmique se rapproche du récit littéraire dans le sens où il utilise des figures stylistiques pour déterminer le rythme de la narration et se sert de différents points de vue et de vision. En revanche, le caractère inéluctable du déroulement de l'action cinématographique diffère de la possibilité d'agir sur le texte littéraire (on ne peut tourner les pages d'un film).

 

Comment avez vous trouvé ce cours ?

Évaluez ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en histoire des arts grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents