Le discours argumentatif - Cours de Français avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Le discours argumentatif

Objectif : comprendre le rôle du discours argumentatif ainsi que son organisation.
1. Définir le discours argumentatif
a. But du discours argumentatif
Le discours argumentatif a pour but de convaincre ou de persuader le destinataire de penser ou d'agir comme le veut l'émetteur du discours.
Une argumentation est un ensemble d'arguments organisés destinés à convaincre.
b. Quand rencontre-t-on le discours argumentatif ?
– A l'oral

Le discours argumentatif se trouve assez souvent, à commencer dans des situations de la vie quotidienne.
Ex. : demander à ses parents une autorisation de sortie. Justifier auprès d'un professeur que la leçon n'a pas été correctement apprise...

– A l'écrit

On peut retrouver un discours argumentatif dans un texte narratif (contes, fables), mais aussi dans des textes descriptifs. On le trouve aussi dans des textes de théâtre, dans la presse, dans les publicités...

2. Les caractéristiques du discours argumentatif
a. Les composantes essentielles du discours argumentatif
– La thèse

On nomme thèse l'idée ou l'opinion que l'on défend. Pour l'opinion contraire, on parle d'antithèse.
Cette thèse peut être explicite (clairement formulée) ou implicite (non clairement exprimée).

– Les arguments

Un argument est une idée ou un fait que l'on utilise dans un raisonnement pour défendre une thèse.
Dans une argumentation, il ne suffit pas de donner des arguments, il faut aussi les développer :
reformuler la même idée de manière différente pour qu'elle puisse être convaincante ;
l'illustrer ou la justifier par des exemples.

– Les exemples

Pour rendre le raisonnement plus concret, plus facile à suivre pour l'interlocuteur, on a recours à des exemples qui illustrent et viennent compléter ou renforcer les arguments.

Ex. : un professeur ne sachant en réalité rien, explique aux parents de son élève que les connaissances sont inutiles. La mère insiste. Dans cet extrait la thèse est : « l'Histoire est inutile ». Elle est implicite, c'est-à-dire sous-entendue, elle n'est pas écrite.

« Je m'imagine pourtant qu'il ne serait pas mal qu'il sût un peu d'histoire.
- Hélas ! madame, à quoi bon cela est-il bon ? répondit-il ; il n'y a certainement d'agréable et d'utile que l'histoire du jour. Toutes les histoires anciennes, comme le disait un de nos beaux esprits, ne sont que des fables convenues [argument 1] ; et, pour les modernes, c'est un chaos qu'on ne peut débrouiller [argument 2]. Qu'importe à Monsieur votre fils que Charlemagne ait institué les douze pairs de France [exemple 1], et que son successeur ait été bègue [exemple 2? »

Voltaire, Jeannot et Colin, 1764.

b. Les indices d'énonciation
Le discours argumentatif est ancré dans la situation d'énonciation.

– Les indices de personnes

Les marques de la première personne
Il s'agit des pronoms personnels et déterminants possessifs qui désignent l'émetteur, celui qui défend une thèse et souhaite convaincre son interlocuteur, ainsi que des expressions comme « selon moi », « à mon avis ».

Les marques de deuxième personne
Il s'agit des pronoms personnels et déterminants possessifs qui désignent le destinataire, celui qui doit être convaincu par l'argumentation de son interlocuteur.

– Les temps verbaux

Le temps de référence est le présent d'actualité.
Par ailleurs, l'émetteur peut utiliser le présent de vérité générale, ou l'impératif présent pour interpeller son destinataire.

– Le vocabulaire

On utilise un vocabulaire soit mélioratif soit péjoratif.

Le vocabulaire mélioratif est utilisé pour rallier à sa cause le destinataire.
Ex. : J'ai été invité à une super soirée et je souhaite y aller.

Le vocabulaire péjoratif est utilisé pour faire renoncer au destinataire à une idée.
Ex. : Tu ne vas tout de même pas aller à cette soirée ridicule.

3. L'organisation du discours argumentatif
Pour être convaincante, une argumentation doit être organisée.
a. Les connecteurs logiques
Les connecteurs permettent de marquer les étapes du raisonnement.
Ils mettent en relation les différentes étapes de l'argumentation.

Il peut s'agir de :
– la cause (car, en effet, parce que) ;
– la conséquence (donc, c'est pourquoi) ;
– la condition (au cas où, en cas de, si) ;
– l'ajout, l'apport d'information (de plus, par ailleurs, d'une part, d'autre part...) ;
– l'opposition (mais, au contraire...).

b. Le classement des arguments
Pour que le discours argumentatif soit convaincant, il faut :
– varier ses arguments ;
– adapter ses arguments en fonction du destinataire et du but recherché (faire agir ou faire changer d'avis).

Les arguments sont classés de manière que leur déroulement aboutisse à l'adhésion du destinataire.

Par exemple on peut :
– commencer par rejeter une idée puis défendre l'idée opposée ;
– commencer par les arguments les plus forts ;
– terminer par les arguments les plus forts ;
– partir d'un exemple et construire un raisonnement....

Difficultés
Il ne faut pas confondre un argument et une opinion.
Dire « Je n'aime pas le chocolat » est une simple opinion et en aucun cas un argument.
Dans la phrase « Je n'aime pas le chocolat, car j'ai l'estomac très fragile », la deuxième partie a une valeur argumentative.
L'essentiel

Le discours argumentatif a pour but de convaincre l'interlocuteur. Argumenter, c'est défendre une idée, une opinion (thèse) à l'aide d'arguments. Les exemples servent à renforcer ou compléter les arguments.
Le discours argumentatif se caractérise par la présence des marques de première et deuxième personnes et par l'utilisation d'un vocabulaire soit mélioratif, soit péjoratif.
Le discours argumentatif pour être efficace doit être organisé : les arguments doivent être ordonnés selon une progression cohérente et les connecteurs logiques servent à souligner les étapes de l'argumentation en reliant les différentes idées entre elles.

Comment avez vous trouvé ce cours ?

Évaluez ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en SVT grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents