Le château de Chambord - Cours d'Histoire 5eme avec Maxicours - Collège

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Le château de Chambord

En quoi le Château de Chambord est-il représentatif de la Renaissance française ?
1. Entre château-fort et château de la Renaissance
a. Un emplacement idéal
Le Val de Loire est une région où les rois de France aiment à séjourner depuis le milieu du 15e siècle. François 1er, roi de France de 1515 à 1547, décide en 1519, la construction d'un nouvel édifice dans cette région.

Le choix du site se porte sur celui de Chambord car il est situé non loin d'une rivière détournée (le Cosson) et au milieu des forêts de Sologne qui sont favorables à la chasse en raison de leurs richesses en gibiers.

Le château est donc un lieu propice aux activités de loisirs du souverain, en particulier à la chasse et aussi, compte tenu de sa taille, aux grandes réceptions et fêtes qui réunissent toute sa cour. Les travaux menés sous le règne de François 1er s'achèvent dans les années 1540.
b. Un château entre tradition médiévale et Renaissance
Le plan du château relève de la tradition médiévale : un rectangle de 160 mètres de long sur 120 mètres de large. À chaque angle on trouve une grosse tour ronde, au centre accolé au mur du fond se trouve le donjon qui constitue le point central du plan. Ce bâtiment possède quatre tours d'angle, éléments caractéristiques du système de défense des châteaux-forts bien que l'édifice n'ait pas de vocation militaire. Sa situation géographique comme certains de ces aménagements et agencements en témoignent :

- d'immenses fenêtres embellissent les façades, • un grand jardin encercle le château pour s'y promener, 
- l'eau du Cosson (rivière détournée) le cerne presque totalement, non pour le protéger mais pour le mettre en valeur en créant un effet miroir... On est donc loin des remparts, douves et donjons du Moyen-âge.

 
Doc.1. Château de Chambord

2. Un château symbole du début de la Renaissance en France
a. Le château est une demeure de plaisance
Les membres de la cour du Roi et leur famille disposent d'un appartement composé d'une pièce principale assez grande et deux autres plus petites. Des escaliers, situés dans les tours, permettent une libre circulation des habitants.

Une aile du château, qui porte le nom de François 1er, est réservée au souverain et à sa famille mais dans la mesure où il est mort avant la fin des travaux, François Ier a occupé le donjon central et n'y a jamais résidé.

Enfin, le château offre à ses habitants un grand confort en terme de chauffage car, dans la mesure où il y fait plutôt froid, chaque grande pièce est équipée d'une cheminée.
b. Des éléments typiques de la Renaissance
Les façades sont finement sculptées avec frontons, chapiteaux, colonnes à la manière antique. La réalisation des ornementations intérieures et extérieures a été confiée à des artistes italiens.

Au cœur du donjon, un escalier monumental est construit. Il serait peut-être dessiné par Léonard de Vinci. Sa réalisation est doublement révolutionnaire car il possède deux hélices qui se superposent sans se rencontrer et une cage centrale ajourée. C'est le seul et unique escalier de ce genre en France.

   
   

3. Un château à la gloire du Roi
a. François 1er veut marquer son époque
Le Roi de France n'a que 30 ans lorsqu'il décide la construction de Chambord. Il veut prouver aux nobles français qu'il est tout puissant. Il fait donc édifier Chambord, une demeure gigantesque capable d'accueillir sa cour toujours plus nombreuse. Tombé sous le charme des palais de la Renaissance italienne, il souhaite aussi importer ce nouveau style en France.

Avec ses 440 pièces, ses 365 fenêtres, ses 13 escaliers et son parc de 5 500 ha entouré d'un mur de 30 kilomètres, Chambord est le plus vaste des châteaux de la Loire. Pourtant, François 1er n'y séjourne au total que deux mois ! En effet, à l'époque la cour étant itinérante, elle se déplace tout au long de l'année, de château en château, pour un séjour plus ou moins long.
b. François Ier veut montrer son pouvoir
Pour équilibrer le plan du château, une autre aile est construite à l'opposé de l'aile François 1er. Le roi décide d'y mettre la chapelle dans laquelle il se place symboliquement à côté de Dieu, donc au même niveau. Il montre ainsi que son pouvoir lui vient de Dieu.

Enfin, Chambord est marqué par les emblèmes de François Ier : des F et des salamandres ornent en effet toutes les parties du château. Le roi entend ainsi démontrer qu'il est toujours présent...
L'essentiel
Le Val de Loire exerce un attrait particulier sur François 1er qui y fait construire un grand château sur le site de Chambord. Ce nouveau château conjugue architecture médiévale (forme rectangulaire, donjon...) et ornements typiques de la Renaissance (sculptures du fronton et des façades intérieures et extérieures).

Le nouveau château est destiné aux loisirs du souverain en particulier la chasse et les fêtes. Il y accueille toute sa cour dont les membres disposent chacun d'un appartement. En dépit des aspects architecturaux liés à la fonction de défense, il n'a pas de vocation militaire, ce qui le différencie des châteaux forts du Moyen âge.

Son édification traduit la volonté de François Ier de mettre en avant sa puissance et de laisser une œuvre impressionnante en guise d'héritage.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en géographie grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents