Le bassin caraïbe, interface américaine - Cours de Géographie Terminale L avec Maxicours - Lycée

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Le bassin caraïbe, interface américaine

Doc. 1. Bassin Caraïbes

Le Bassin caraïbe forme un arc de cercle de 3 500 km de long qui va du sud de la Floride (États-Unis) au Venezuela. Il comporte deux groupes d'îles : les Grandes Antilles (Cuba, Porto-Rico, Haïti, la République Dominicaine) et les Petites Antilles comprenant une multitude d'îles qui s'étendent des îles Vierges jusqu'à la Grenade en englobant des DOM (Départements Français d'Outre Mer) : la Guadeloupe et la Martinique sur un espace maritime de 4,3 millions de km2.

Sachant qu'en géographie une interface est une zone de contact permettant la mise en relation entre deux territoires (ou espaces) qui favorise les échanges (humains, commerciaux, culturels, financiers, etc.), voyons de quelle manière le bassin caraïbe peut être considéré comme une interface entre l'Amérique et le reste du monde. Voyons également si toute l'Amérique peut être concernée par ce rôle d'interface joué par la région caribéenne et tentons enfin de déterminer si cette situation d'interface joue de façon favorable sur le développement des États du Bassin caraïbe ou non.
1. Un espace sous influence
a. Une extension territoriale étatsunienne?
Ayant pris le relais de l'Espagne, incapable de préserver à cette époque ses intérêts sur ses colonies américaines, les États-Unis ont commencé au 19e siècle à s'imposer comme pôle politique et économique dans la région. Depuis, ils considèrent que le Bassin caraïbe constitue un prolongement naturel de leur espace national. Certains décrivent même avec ironie le Bassin caribéen comme « un lac étatsunien ». D'autres, comme un espace sous tutelle étatsunienne prenant pour preuve que les États-Unis sont intervenus militairement de très nombreuses fois dans le Bassin (République Dominicaine, Haïti, Grenade, Cuba) et qu'aujourd'hui, ils quadrillent militairement la zone. Ils ont installé des bases au Honduras, à Panama, Guantanamo, Porto Rico, etc.
b. Les Caraïbes « made in USA »
Même si le Bassin caraïbe possède une identité culturelle propre (c'est là que débarquèrent les premiers conquérants espagnols en 1492) et même si la culture hispanophone (ou latino) s'affirme de plus en plus aux États-Unis, ces derniers y diffusent fortement leurs modes et leurs modèles.
c. Une aire de récréation de proximité pour la population des USA
Les Caraïbes véhiculent une image paradisiaque de vacances au soleil sur fond de mer aussi turquoise que tempéré. La beauté de ses sites, la proximité géographique avec l'Amérique du Nord font que leur clientèle touristique provient à 75% des États-Unis. Miami est le premier port mondial de la croisière. La compagnie d'aviation American Airlines est largement majoritaire en terme de desserte de la zone. Du reste, jusqu'aux années 1950, la desserte aérienne internationale du Bassin était presque exclusivement assurée par la Panam (compagnie étatsunienne) et KLM (compagnie néerlandaise), par exemple, n'avait pas le droit d'atterrir à Miami. Aujourd'hui, Miami est le principal aéroport du Bassin : il dessert 86 villes dans le monde, dont 41 dans les Caraïbes (32 d'entre elles par l'intermédiaire d'American Airlines).

Doc. 2. Bateau de croisière à Miami Beach et la ville de Miami en arrière-plan, Floride, USA

2. Un espace soumis aux intérêts étatsuniens
a. Un espace organisé autour des relations avec la grande puissance
Les activités économiques et les principaux flux (de personnes, de marchandises, de capitaux) sont polarisés sur la rive étatsunienne du Bassin. L'espace est organisé en fonction des stratégies politiques, militaires et économiques de la grande puissance. L'espace caribéen vit autour d'un pôle majeur, Miami. La principale concentration urbaine de la Floride est à la fois le moteur et la plaque-tournante incontestées de cette immense zone.
b. Un espace dominé économiquement et financièrement
Les Caraïbes sont soumises à de nombreux choix et décisions les concernant mais effectués par les États-Unis. En règle générale, elles se soumettent à ses conditions. Un exemple, la société Walt Disney à Haïti ne paye ses ouvrières que 28 cents de l'heure.
Mais l'économie des États de la Caraïbe est trop dépendante de cette grande puissance américaine. Si les États-Unis parviennent si aisément à imposer leur stratégie et leur vision de la coopération et de l'intégration régionale en fonction de leurs seuls intérêts, c'est parce que leur vaste marché intérieur est vital pour les exportations des États qui composent le Bassin.

Les États-Unis sont :
- les premiers investisseurs dans la région par le biais de leurs multinationales,
- le premier client du Bassin dont les 2/3 des exportations sont tournées vers l'Amérique du Nord,
- le premier fournisseur d'aide internationale. De plus, la première source de revenus pour certains États du Bassin provient du soutien financier de sa population émigrée aux États-Unis.
- Ils sont également la première destination migratoire du Bassin : il y a, par exemple, plus d'habitants originaires du Belize aux États-Unis qu'au Belize lui-même. Près de 6 millions de Cubains vivent aux États-Unis.
L'essentiel
Le Bassin caraïbe est un vaste espace marin partagé par 34 États à la fois insulaires et continentaux. Il couvre au total plus de 2,7 millions de km2. Il constitue un ensemble qui, non seulement partage systématiquement une ouverture sur la mer, mais également un fond culturel commun en référence aux premiers occupants de cette région du monde, les Indiens Caraïbes qui lui ont laissé son nom. Même si le Bassin constitue un pont historique entre l'Europe et l'Amérique depuis le 16e siècle, il s'est, depuis le 19e siècle, organisé autour d'un pôle majeur : les États-Unis. Ces derniers considèrent cet espace comme le prolongement naturel de leur territoire. Leur emprise économique y est réelle et essentiellement dictée par leurs intérêts. Miami, capitale économique de la Floride est la plaque-tournante des échanges entre l'Amérique du Nord et le bassin caribéen.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en histoire des arts grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents