Le bassin caraïbe, une interface mondiale - Maxicours

#entraideCovid19

#entraideCovid19

#entraideCovid19

#entraideCovid19

Le bassin caraïbe, une interface mondiale

Doc. 1. La région Caraïbes

Le Bassin caribéen est un vaste espace géographiquement morcelé, situé entre Amérique du Nord et Amérique latine, défini comme l'ensemble des territoires continentaux et insulaires qui bordent le Golfe du Mexique ainsi que la Mer des Caraïbes. Soit, une zone de 4,3 millions de km2 qui s'étire sur plus de 4 000 km du Nord au Sud. Les États qui le composent sont culturellement marqués par diverses influences, hispaniques en premier lieu, mais également anglo-saxonnes, françaises et hollandaises.

En quoi ce Bassin peut-il être considéré comme une interface à vocation mondiale (c'est-à-dire une zone de contact qui met en relation deux aires géographiques données) ? Quelles régions peut-il mettre en contact ? De quelle manière ? Et pour quels types de relations ?
1. Le Bassin caraïbe, une position historique de carrefour
a. Une interface entre l'Ancien et le Nouveau Monde
Depuis sa découverte par les Européens à la fin du 15e siècle, cette région du monde est  traversée par des flux importants d'hommes, de marchandises, de capitaux, etc. Longtemps, les espaces littoraux, par l'intermédiaire de villes-ports, ont servi d'interfaces entre l'Ancien Monde, à savoir le continent européen, et le Nouveau, c'est-à-dire les Amériques. Du 16e au 18e siècle, les Caraïbes constituèrent, pour les Français, les Anglais, les Espagnols, les Portugais et les Hollandais qui se partageaient ce territoire, une zone de commerce sans cesse en expansion. Elles constituèrent rapidement, la périphérie intégrée, la plus riche d'Europe.

Doc. 2. Des navires espagnols de commerce dans un port des colonies de la mer des Caraïbes, 16e-17e siècles. Lithographie 19e siècle.


b. Un interface entre océans Atlantique et Pacifique
Le canal de Panama est, comme son nom l'indique, un canal maritime long de 80 km de long qui traverse de part en part l'isthme de Panama en Amérique Centrale et relie l'océan Atlantique à l'océan Pacifique. Commencé par la France et achevé par les Américains en 1887, il fut ouvert à la circulation en 1914, permettant aux bateaux de marchandises d'éviter le périlleux passage du Cap Horn. Administré par les Américains depuis son ouverture, il a été rétrocédé à la République du Panama (dont l'une des façades littorales faisant partie du Bassin caraïbe) en 1999. Cette ouverture sur le Pacifique renforça le rôle d'interface du Bassin puisqu'elle autorisa des échanges aisés entre les 3 côtes des États-Unis ainsi qu'avec les deux autres pôles de la Triade (Europe et Japon).

Doc. 3. Navire sur le Canal de Panama

Doc. 4. Situation géographique du canal du Panama


2. Le rôle mondial du Bassin
a. Les ports, outils privilégiés de cette interface
Les ports sont, depuis des siècles, les outils et les moteurs privilégiés de l'ouverture de tous ces territoires, géographiquement morcelés, sur l'extérieur. Le Bassin caraïbe possède une densité portuaire élevée, symbole de développements économiques de type extraverti (c'est-à-dire essentiellement basés sur les échanges extérieurs) de ses productions.

La mondialisation des échanges a renforcé le rôle de ces ports qui ont su jouer leurs fonctions d'espaces de transition majeurs. Certains d'entre eux ont su s'adapter aux innovations techniques et aux modifications de dessertes induits par l'arrivée sur le marché mondial, dans les années 80, de puissants armateurs qui ont développé le principe du hub and spok(système dans lequel une plate-forme, le hub, constitue le point de départ d'un vaste réseau de lignes de transports primaires et secondaires. Y sont coordonnés un nombre important de services utiles, à l'arrivée et au départ des flux de passagers et de marchandises).

Aujourd'hui, conscient d'être situé à proximité des grands flux maritimes mondiaux qui relient les trois pôles de la Triade, le Bassin ambitionne de se positionner comme un espace-relais sur les routes maritimes Est/Ouest et Nord/Sud. La proximité de l'important marché Nord-américain laisse espérer à de nombreux ports la perspective de capter ou de développer de nouveaux trafics ou de nouvelles activités logistiques liées au transbordement et à la redistribution des conteneurs de marchandises.
b. Des échanges organisés sur un modèle Centre/Périphérie dont le Bassin caraïbe ne constitue pas le Centre
Si le Bassin caraïbe est bel et bien situé au cœur de la mondialisation, s'il apparaît comme une véritable zone d'interface avec le reste du monde (notamment l'Amérique du Sud, du Nord et l'Europe), il semble que les échanges sont déséquilibrés : ceux du Sud vers le Nord sont beaucoup plus importants, au détriment du sens Nord/Sud, le Sud étant constitué par la plupart des États du Bassin lui-même et le Nord par les États-Unis et l'Europe.

- Les flux Nord/Sud : aide internationale, investissements, exportations de produits alimentaires (céréales) et manufacturés à forte valeur ajoutée (électroménager, voitures, armes, etc.), tourisme balnéaire et de croisière, culture américaine via touristes, chaîne de TV, cinéma et blanchiment d'argent.

- Les flux Sud/Nord : migrations de travail ou de la misère, exportations de drogues et de matières premières agricoles (cacao, sucre, café, bananes, etc.) et minières (bauxite du Guyana et de Jamaïque, pétrole du Venezuela, de Tobago et de Trinidad). À l'interface des zones de production et de consommation de drogues (en particulier la cocaïne produite par les pays andins qui transite par le Bassin avant d'être acheminée vers l'Amérique du Nord et l'Europe), le Bassin caraïbe est un espace de transition et de blanchiment d'argent dans ses 16 paradis fiscaux (îles Caïmans, Bahamas, etc.).

Le Bassin caraïbe joue donc bien un rôle mondial dans l'organisation d'un réseau de points d'appui pour les flux, licites ou illicites, qui le traversent.
L'essentiel
Le Bassin caribéen est un vaste espace géographique territorialement morcelé de 4,3 millions km2, situé entre l'Amérique du Nord et l'Amérique latine. Il se compose de 34 États, continentaux et insulaires, qui ont quelques caractéristiques communes (pour beaucoup la langue espagnole et une culture hispanique proche) mais partagent surtout le fait d'être une région fortement soumise aux intérêts des États-Unis. Cependant, le Bassin caraïbe est bel et bien une zone d'interface entre, par exemple, les océans Atlantique et Pacifique (via le canal de Panama), les pays andins et l'Amérique du Nord ainsi que l'Europe pour un certain nombre de trafics illicites et l'Amérique du Nord et l'Amérique du Sud ou l'Union Européenne pour de nombreux échanges commerciaux. Enfin, le Bassin caraïbe possède des ports importants capables de jouer le rôle de hubs dans la région.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies ou autres traceurs pour améliorer et personnaliser votre navigation sur le site, réaliser des statistiques et mesures d'audiences, vous proposer des produits et services ciblés et adaptés à vos centres d'intérêt et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux et médias sociaux.