La Ve République face à la décolonisation - Cours d'Histoire Terminale pro avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

La Ve République face à la décolonisation

En 1958, la Ve République s’installe dans le contexte mondial très tendu de la décolonisation. L’Empire français, particulièrement vaste, second en superficie, est touché par ce processus dès 1946 qui marque le début de la longue guerre d’Indochine (1946 à 1954).

En revanche en Afrique, l’émancipation se fait dans la négociation et de manière pacifique, excepté en Algérie où s'ouvre un nouveau conflit colonial dès 1954.

Comment la Ve République gère-t-elle le problème colonial et l'achèvement du processus de décolonisation ?
1. Le problème algérien
a. De Gaulle revient au pouvoir
La guerre d’Algérie ébranle la IVe République dont les gouvernements successifs qui ne parviennent pas à apporter une solution si ce n’est celle de la poursuivre. La situation est telle en 1958 qu'elle provoque une crise politique qui entraîne le retour de de Gaulle au pouvoir.

En effet, au printemps 1958, la IVe République est secouée par une nouvelle crise gouvernementale  suivie d'un coup d’Etat en Algérie le 13 mai. Pour faire face à cette crise, le président de la République René Coty en appelle au général de Gaulle et le nomme président du conseil, le dernier de la lVe  République.
b. L’Algérie française
A peine arrivé au pouvoir, le général de Gaulle se rend se rend à Alger (le 4 juin) il est acclamé par la foule car son « Je vous ai compris » lancé depuis le balcon du bâtiment du Gouvernement Général fait croire que sa politique sera de maintenir l’Algérie française.

Pourtant il entame immédiatement des négociations avec le Gouvernement Provisoire de la République Algérienne (GPRA) qui s’est formé le 19 septembre, avec à sa tête Ferhat Abbas. Le 23 octobre de Gaulle cherche à mettre fin au conflit en offrant au GPRA « la paix des braves » refusée deux jours plus tard. La guerre se poursuit donc.
c. Le choix de l’autodétermination
Le 16 septembre de l'année suivante, à l’occasion d’un discours télévisé, de Gaulle se prononce pour l’autodétermination algérienne et projette de consulter les Algériens sur ce qu’ils souhaitent pour leur avenir.

La population d’origine européenne, largement minoritaire se sent alors trahie. En métropole, une partie importante de la droite française s’oppose à de Gaulle dans le cadre du « Rassemblement pour l’Algérie Française ».

Dès lors l’opposition à de Gaulle prend des formes violentes :
- semaine des barricades à Alger entre le 4 janvier et le 1er février 1960. L’extrême droite algérienne essaie de mettre de Gaulle en difficulté et de rallier la population ;
- en février 1961 création de l’Organisation Armée Secrète (OAS) qui fomente des actes terroristes en Algérie et plus tard en métropole pour déstabiliser le gouvernement ;
- du 22 au 25 avril 1961, coup d’Etat militaire à Alger fomenté par des généraux qui veulent s’emparer du pouvoir. Mais les soldats du contingent ne suivent pas et de Gaulle rétablit la situation en quatre jours.

Le 8 janvier le référendum sur l’autodétermination remporte plus de 70 % du OUI en métropole et en Algérie. Le 20 mars, les pourparlers entre le FLN et la France s’ouvrent à Evian et le 8 avril les accords d’Evian sont ratifiés. L’Algérie devient indépendante le 3 juillet 1962 au terme de 8 années de guerre.
2. AOF et AEF : une indépendance négociée
a. Une décolonisation pacifique
Les colonies françaises d’Afrique équatoriale et d’Afrique occidentale ont connu des décolonisations négociées similaires à celles des colonies anglaises d’Afrique de l’Est.

Cette décolonisation pacifique a commencé sous la lVe République et s'achève sous la présidence du Général de Gaulle.

Ainsi dès1945, Léopold Sédar Senghor réclame l’indépendance de son pays, le Sénégal, au nom des principes républicains et l’égalité des droits entre les colonisés et les colonisateurs mais il ne l'obtient qu'en 1960, sous la présidence gaulienne.

La Côte-d’Ivoire menée par Félix Houphouët-Boigny, le Tchad ou encore le Mali connaissent le même cas de figure le Sénégal.
b. Les principes
Avant d’accéder à l’indépendance, les colonies d’Afrique intègrent l’Union française en passant progressivement à l’autonomie politique grâce à la loi-cadre élaborée par Gaston Deferre.

Puis à partir de 1958, de Gaulle leur propose d'opter par référendum soit pour une indépendance totale soit pour une assimilation dans la Communauté française qui remplace l'Union française et c’est cette dernière solution qui emporte l'adhésion de presque toutes les colonies françaises d’Afrique.

Elles accèdent ensuite à l'indépendance tout en conservant des liens étroits avec la métropole qui leur fournit tous les coopérants techniques ou culturels qui font défaut notamment des enseignants pour former les cadres locaux.

Ce statut spécial permet aux sociétés françaises de continuer à exploiter les richesses du sous sol, de maintenir sur place des garnisons qui permettent d'éviter les coups d’Etat, de conserver des relations à tous les niveaux et de garder le français comme langue d’usage ou administrative.
c. La Ve a mis fin à l’Empire français
En 1962, la France ne possède plus d’Empire colonial. Si les débuts de cette décolonisation sont à mettre à l’actif de quelques grands hommes de la lVe  République comme Pierre Mendès France qui a signé la paix avec l’Indochine en 1954, a accordé son indépendance à la Tunisie en 1956, l'essentiel de cette décolonisation s’est effectuée ente 1958 et 1962, donc durant le premier septennat du général de Gaulle.

Ainsi le fondateur de la Ve République est aussi le principal artisan de la décolonisation française.
L’essentiel 

L'histoire de la décolonisation est donc étroitement liée à celle de la Ve République. Le Général de Gaulle a joué un rôle essentiel puisqu'il parvient, contrairement à ses prédécesseurs à résoudre la crise algérienne.
Il a en effet usé de pragmatisme pour sortir la France d’une situation où elle continuait à s'embourber et dont l’issue incertaine pénalisait la cohésion nationale.

La Ve République et le général de Gaulle mettent fin à l'Empire français mais grâce au système de Communauté, les anciennes colonies restent dans le giron français.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents