La tragédie - Cours de Français avec Maxicours - Lycée

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Objectif : connaître l'une des principales formes littéraires ainsi que les règles qui la régissent.
1. Le contexte historique
Au début du XVIIe siècle, le théâtre connaît un essor considérable à travers deux genres principaux : la tragédie et la comédie.
En France, on assiste alors à l'épanouissement du classicisme qui atteint son apogée durant le règne de Louis XIV (à partir de 1661). Le roi, en amateur de théâtre, protège même certaines pièces, comme le Tartuffe (1664) de Molière, contre la censure de l'Eglise.

L'avènement de la tragédie rime avec une codification stricte. Ce n'est pourtant qu'en 1674 qu'est énoncée par Nicolas Boileau, dans son Art poétique, la règle des trois unités (temps, lieu et action), de la bienséance et de la vraisemblance.

La tragédie classique, codifiée, apparaît dès les années 1630 avec Pierre Corneille. Par la suite, celui-ci cède la place à Jean Racine qui devient le principal représentant du genre sous le règne du Roi-Soleil.

2. Les principes essentiels
a. Les trois unités
Dans l'Art poétique (1674), Boileau énonce la principale règle à laquelle la tragédie doit désormais se plier : la règle des trois unités.
– L'unité de temps : l'intrigue de la pièce doit se dérouler en une seule journée.
– L'unité de lieu : l'intrigue doit se dérouler dans un seul lieu.
– L'unité d'action : le spectateur et les personnages ne doivent se concentrer que sur une seule intrigue.
Celle-ci se double de deux autres règles : la bienséance, qui interdit la représentation de scènes violentes (mort, événement sanglant...) ; et la vraisemblance, qui exige que l'intrigue de la pièce soit crédible.
b. Le choix du sujet
L'objectif d'une tragédie, selon le philosophe grec Aristote (IVe siècle av. J.-C.), est de susciter des émotions fortes, telles que la pitié ou la terreur, afin de purger les passions des spectateurs (ce qu'Aristote appelle la catharsis). En même temps, il s'agit d'instruire en mettant en scène des actes exemplaires ou condamnables, en énonçant des principes et des pensées graves...
La tragédie se caractérise donc par le choix de sujets nobles, empruntés à l'histoire antique ou à la Bible. De même, les héros tragiques sont des personnages historiques ou mythologiques de condition élevée (rois, héros de la mythologie gréco-latine).
Les intrigues mêlent souvent l'amour et la raison d'Etat, mettant un personnage face à un choix impossible (un dilemme).
Dans le déroulement de l'intrigue, on remarque également la récurrence du thème de la mort. Pourtant, il n'est pas obligatoire que le dénouement voit le décès d'un des personnages, bien que la fin d'une tragédie soit toujours malheureuse.
c. La mise en forme
La plupart du temps, la tragédie est un texte versifié (souvent en alexandrins) utilisant un registre de langue soutenu. La pièce se déroule en cinq actes, sans changement de décor.
Ces règles sont imposées par le classicisme, dans un souci d'organisation.
d. Quelques auteurs et oeuvres majeurs
– Pierre Corneille : Horace (1640), Cinna ou la Clémence d'Auguste (1642), Polyeucte (1643), Nicomède (1651), Suréna, général des Parthes (1674).
– Jean Racine : Andromaque (1667), Britannicus (1669), Bérénice (1670), Phèdre (1677).
L'essentiel

La tragédie, comme la comédie, connaît un essor considérable au XVIIe siècle.
Le classicisme, dans un souci d'organisation, donne lieu au cours de son évolution à une théorisation de la création théâtrale. Apparaissent alors les règles des trois unités, de la bienséance et de la vraisemblance.
Le choix d'un sujet et d'une langue nobles, la versification, la structure de la pièce en cinq actes sont autant de critères régissant la tragédie classique.
Les auteurs majeurs du genre sont Corneille et Racine.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en SVT grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents