La Renaissance italienne - Cours d'Histoire Seconde avec Maxicours - Lycée

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

La Renaissance italienne

1. Les débuts de la Renaissance italienne
a. Une esthétique nouvelle
Au moment où se diffuse la nouvelle culture humaniste, de nombreux artistes italiens multiplient les œuvres inspirées d'une nouvelle esthétique : celle de la Renaissance.

L'art de la Renaissance se définit d'abord par son caractère profondément humain : jusque là, les artistes du Moyen Age cherchaient surtout à honorer Dieu à travers leurs œuvres. Désormais, les peintres et sculpteurs du Quattrocento (quinzième siècle italien) placent l'homme au centre de leur art. Les sujets religieux ne sont pas abandonnés, mais les personnages bibliques apparaissent profondément humains ; par exemple l'enfant Jésus est représenté sous les traits d'un vrai bébé, et non plus d'un homme miniature.
b. L'Italie, berceau de la Renanissance artistique
La richesse des villes italiennes et des cours princières favorise le développement artistique. Les artistes sont engagés au service des princes qui leur apportent protection et reconnaissance. A Florence par exemple, Cosme de Médicis s'entoure de Donatello et de Brunelleschi. Les artistes sont honorés et mêlés à la vie brillante des cours.

D'autre part, les universités italiennes rassemblent les esprits les plus cultivés d'Europe et fournissent la base intellectuelle du renouveau artistique.

Enfin l'Italie est le pays le mieux placé d'Europe pour recueillir l'héritage de l'Antiquité. Or l'art antique est une source d'inspiration capitale pour les artistes de la Renaissance.
c. Les progrès de l'art au Quattrocento
Le Quattrocento fut, dans toute l'Italie, un moment de grands progrès dans le domaine de la peinture. Les artistes redécouvrent les lois de la perspective. Les peintres Paolo Uccello et Piero della Francesca se passionnent pour les problèmes de perspective, et pour la représentation du corps humain.
D'autre part, les fonds d'or, qui prévalaient jusque là, sont abandonnés au profit de paysages, comme on peut le voir sur le tableau de Piero della Francesca, Le Baptême du Christ.

En architecture, Brunelleschi abandonne le style gothique et revient, comme dans la chapelle des Pazzi, à des lignes empruntées à l'Antiquité : colonnes romaines, coupoles semi-sphériques, formes rectangulaires.

La sculpture évolue également : les œuvres de Lorenzo Ghiberti ou de Donatello témoignent d'un grand réalisme, aux formes vigoureuses.

 
Doc. 1. David de Donatello

2. L'âge d'or de la Renaissance italienne
a. Une nouvelle génération d'artistes
Les années 1490-1500 marquent une étape importante. Après la floraison artistique du Quattrocento, une nouvelle génération porte l'art de la Renaissance à son apogée. Une des nouveautés du 16e siècle est que désormais l'artiste prend place parmi les grands esprits de son temps : reconnus universellement, les grands maîtres de la Renaissance italienne sont sollicités par les princes et les papes qui ont fortement conscience de leur génie.
b. Les grands maîtres de la Renaissance italienne
Le symbole de cette nouvelle génération d'artistes est Léonard de Vinci. Peintre, philosophe, savant et mathématicien, Léonard de Vinci s'intéresse à tous les domaines avec une égale créativité. Merveilleux dessinateur, il est également un peintre novateur : il est à l'origine de nouvelles techniques de représentation, comme le clair-obscur et le sfumato (le sfumato, « enfumé, vaporeux », est un procédé qui vise à atténuer les contours). Ses œuvres les plus célèbres sont le portrait de la Joconde, la représentation de la Cène au couvent de Milan, ou encore le tableau de la Vierge, l'enfant Jésus et Sainte Anne.

Autre génie du 16e siècle, le peintre Raphaël s'illustre dans tous les domaines de la peinture, depuis le portrait jusqu'aux fresques (fresques des chambres du Vatican). Protégé des papes Jules II et Léon X, il reprend dans sa peinture les grands thèmes de l'humanisme.

La même ambition philosophique et universelle marque l'œuvre de Michel-Ange. Formé à Florence, il unit dans ses œuvres le monde de la Bible et l'idéal de la beauté antique. Il sculpte la fameuse Pieta de la basilique Saint-Pierre de Rome, et le colossal David. Appelé à Rome par Jules II, il fait le plan de son tombeau, et peint entre 1508 et 1512 le plafond de la chapelle Sixtine.

Doc. 2. Portrait de Léonard de Vinci Doc. 3. La Joconde
c. Les grands foyers artistiques
La Renaissance italienne se propage dans de multiples villes italiennes.

A la fin du 15e siècle, la ville de Florence perd sa prééminence. La mort du grand mécène Laurent de Médicis entraîne une dispersion des artistes, même si au début du 16e siècle, des artistes comme Léonard de Vinci et Michel Ange viennent y travailler.

Au Cinquecento (16e siècle), la Renaissance trouve son épanouissement à Rome. Les papes, comme Jules II , font appel aux grands génies de leur temps pour embellir la ville de Rome. Sous le pontificat de ce dernier est entreprise la reconstruction de la basilique St-Pierre, grâce aux artistes Bramante et Michel-Ange.

Venise, seul État indépendant d'Italie, est une ville riche où l'art s'épanouit, conformément aux volontés des riches marchands soucieux de l'éclat de leur cité. Titien, Véronèse et surtout Le Tintoret marquent le 16e siècle vénitien.

Enfin l'Italie du Nord développe également une intense activité artistique. Les artistes sont sollicités par les cours princières, comme à Milan ou à Ferrare.
L'essentiel
L'Italie du 16e siècle est le berceau d'une révolution artistique capitale : la Renaissance. Protégés par les papes et les princes, les artistes innovent et multiplient les chefs-d'œuvre. Après Florence, Rome et Venise sont à la tête de ce mouvement et les grands maîtres de la Renaissance comme Michel-Ange ou Raphaël viennent y travailler.

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en mathématiques grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents