La diffusion de la renaissance artistique en Europe - Cours d'Histoire Seconde avec Maxicours - Lycée

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

La diffusion de la renaissance artistique en Europe

1. Les progrès de l'influence italienne
Durant l'âge d'or de la Renaissance italienne, les influences artistiques italiennes pénètrent lentement en Europe.
Le processus est à chaque fois à peu près semblable : la Renaissance artistique se diffuse par la volonté de quelques grands mécènes : des princes comme François Ier font appel à des artistes italiens et les attirent dans les cours européennes pour y reproduire l'art qui fleurit en Italie. Dans le même temps, les artistes nationaux partent se former en Italie : le peintre allemand Dürer partit ainsi à la fin du XVe siècle parfaire son art, et fut fortement influencé par l'artiste italien Mantegna.
Cette influence rencontre cependant en Europe la résistance de l'art gothique, encore très apprécié. L'art gothique montre encore beaucoup de vitalité au cours du XVIe siècle. Par exemple, la flèche nord de la cathédrale de Chartres est élevée de 1507 à 1512.
Le Retable d'Issenheim du peintre Mathis Grünewald, encore très influencé par l'art du Moyen Age, est ainsi contemporain du plafond de la chapelle Sixtine.
Enfin le prestige dont jouit l'école flamande de peinture concurrence sérieusement l'influence italienne nouvelle.
2. La diffusion de la Renaissance en France
Les guerres d'Italie menées par les rois de France à partir de la fin du XVe siècle font découvrir aux Français les merveilles de l'art italien. Les rois de France cherchent à créer à la cour de France la brillante atmosphère des cours italiennes.
C'est d'abord à la décoration italienne que les Français sont sensibles : Charles VIII ramène d'Italie des artisans et des ébénistes, à qui il demande de décorer ses châteaux d'Amboise et de Blois.
Puis s'ouvre une nouvelle époque, celle de la construction de châteaux édifiés le long de la Loire. Ces châteaux, comme ceux d'Azay-le-Rideau ou de Chambord, mêlent le style français au style italien. A Chambord par exemple, la structure reste celle d'un château fort, mais les motifs de décoration et les terrasses sont typiquement italiens.
Le roi François Ier tente d'acclimater l'art italien en France ; il fait venir Léonard de Vinci, mais le peintre meurt peu après son arrivée en France. C'est à Fontainebleau que le roi réussit à réunir une équipe d'artistes italiens qui font triompher la Renaissance italienne en France.
3. La péninsule ibérique
Le renouveau artistique se manifeste dans la péninsule ibérique par l'essor d'un art décoratif chargé, exubérant, appelé style manuélin au Portugal. Mais bientôt, cet art original s'efface devant l'influence italienne. Attirés par de grands mécènes, des artistes italiens viennent travailler à Séville ou à Valence et créent un nouveau style : l'art plateresque (de plateros, « orfèvres »).
Pendant ce temps, des artistes espagnols vont se former en Italie, comme le sculpteur Berruguete, qui étudie auprès de Michel-Ange.
Enfin, l'influence italienne s'établit nettement en architecture avec le palais de Charles Quint à Grenade.
4. L'Europe du Nord
En Allemagne, la tradition gothique reste très forte, comme le montrent les œuvres de Grünewald. Pourtant, dans les villes du Sud, les fortes relations commerciales avec l'Italie permettent la découverte de l'art italien. Des peintres allemands font le voyage vers l'Italie, comme Dürer. Cet artiste né en 1471 fut fortement influencé par ce qu'il apprit en Italie. Ses gravures témoignent de son intérêt pour l'humanisme ; mais son œuvre fait preuve d'une grande originalité et de nouveauté par rapport à l'art italien.
Aux Pays-Bas, l'école flamande de peinture était si renommée que l'influence italienne se fit moins sentir. Un peintre comme Van Orley voyage en Italie et voit son art fortement marqué par la Renaissance. Mais les plus grands artistes poursuivent la tradition flamande et résistent à l'influence italienne. C'est le cas de Jérôme Bosch ou de Bruegel l'Ancien.
L'essentiel

A partir de l'Italie, l'art de la Renaissance se répand dans toute l'Europe. Les grands mécènes européens font venir des artistes italiens pour enrichir leurs palais. C'est en France que cette influence se fait le plus sentir, notamment grâce au roi François Ier. Dans les pays d'Europe du Nord, cette influence est moins déterminante et se heurte à d'autres traditions artistiques.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en mathématiques grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents