La préciosité - Cours de Français avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

La préciosité

Objectif : connaître les principes fondateurs ainsi que les auteurs majeurs des grands courants littéraires du XVIIe siècle.
1. Les principes essentiels
Sous le règne de Henri IV, la cour ne satisfait pas les appétits culturels des intellectuels. Ils la jugent vulgaire et brutale. C'est pourquoi ils ont suscité un mouvement de réaction, prônant une grande délicatesse et beaucoup d'élégance.
a. Le sentiment amoureux
Le sentiment amoureux occupe une place prépondérante dans le courant précieux. Il est au coeur des textes et doit obéir à un code rigoureux qui est fondé sur l'amour courtois du Moyen Age, dans lequel la femme est un être idéalisé et inaccessible. Le mariage n'entre pas dans ce code.
b. Le souci des apparences
Les précieux, qui sont surtout des précieuses, accordent une très grande importance à leur tenue. Aussi ce courant de pensée se traduit-il par un raffinement extrême. Les femmes utilisent beaucoup de maquillage. Les vêtements, masculins et féminins, sont ornés de quantité de rubans.
c. Le langage
Les précieux tentent d'élever une langue française qui leur paraît pauvre et vulgaire. Ils emploient différents moyens comme la périphrase et la métaphore.
2. Les salons littéraires
Les femmes, qui sont en majorité dans ce courant, sont à l'origine de nombreux salons littéraires. Ils assurent la fonction de divertissement et de carrefour culturel qui revenait auparavant à la cour royale. Deux salons ont marqué l'évolution littéraire.
a. L'hôtel de Rambouillet (1610-1655)
Surnommée Arthénice, anagramme de son prénom (Catherine) composé par Malherbe, la marquise de Rambouillet reçoit dans son hôtel selon les codes du savoir-vivre précieux. Chez elle, les intellectuels se rencontrent, s'amusent et débattent. Salon de notoriété à partir de 1620, s'y rassemblent des aristocrates et des écrivains, tels que Mme de La Fayette et Mme de Sévigné. Le principal sujet de discussion demeure l'amour. Ce salon possède une grande renommée jusqu'à la mort du poète Voiture, qui le fréquente.
b. L'hôtel de Scudéry (1650-1661)
Melle de Scudéry succède à la marquise de Rambouillet au coeur de la vie culturelle. Sous le surnom de Sapho, elle reçoit le samedi des personnes plus bourgeoises, mais le salon garde sa vocation intellectuelle. Elle encourage les réflexions morales et littéraires, ce qui a pour conséquence de voir apparaître et de définir l'« honnête homme ».

D'autres femmes reçoivent dans des salons moins réputés. Au XVIIIe siècle, les salons continuent d'exister mais s'orientent peu à peu vers la philosophie.

3. Quelques oeuvres majeures
a. L'Astrée (1607-1627) d'Honoré d'Urfé
Ce roman pastoral et psychologique représente un travail considérable (5 volumes, 60 livres, 5 000 pages, 200 personnages). L'intrigue centrale, située dans la Gaule du Ve siècle, coexiste avec une dizaine d'intrigues secondaires qui se croisent. Ce mélange est coupé de pauses dans lesquelles l'auteur livre des analyses psychologiques.
b. Artamène ou le Grand Cyrus (1649-1653) de Melle de Scudéry
Comme L'Astrée, Artamène ou le Grand Cyrus comporte de nombreuses intrigues, ponctuées d'événements dramatiquement forts (guerre, enlèvement...). Il donne à voir également analyses psychologiques et descriptions, par les attitudes des héros, par les codes amoureux précieux. En outre, l'auteur y a caché les personnes qui fréquentent les salons, ajoutant encore à la popularité de l'ouvrage.
c. Clélie, histoire romaine (1654-1660) de Melle de Scudéry
L'intrigue principale est soumise à une analyse psychologique générale de l'humanité. L'auteur y livre sa conception des passions humaines, notamment avec sa « carte du Tendre », figure allégorique des sentiments amoureux, du chemin de l'amour.
L'essentiel

La préciosité est un mouvement assez élitiste, qui marque le début de la participation active des femmes à la vie littéraire. Ce mouvement encourage un travail de réflexion sur le langage et sur l'amour mais fonctionne également de manière ludique (jeu, humour...). Cependant, certains ont pratiqué la préciosité à outrance, rendant le langage incompréhensible, adoptant des postures et des tenues ridicules. Ces dérives sont rapportées et critiquées par Molière dans Les Précieuses ridicules (1659).

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en SVT grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents