La guerre de Cent Ans - Cours d'Histoire 5eme avec Maxicours - Collège

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

La guerre de Cent Ans

Quelles sont les causes et les conséquences de la guerre de Cent Ans ?

Repères

1328 : Avènement Philippe VI de Valois
1337 : Début de la guerre de Cent Ans
1346 : Défaite française à Crécy
1347 : Prise de Calais par les Anglais
1356 : Défaite française de Poitiers. Jean II est fait prisonnier
1360 : Signature du traité de Brétigny

1371-1373 : Expéditions victorieuses de Du Guesclin

1407-1422 : Guerre civile en France entre les Armagnacs et les Bourguignons
1415 : Défaite française d’Azincourt
1420 : Traité de Troyes qui reconnaît en Henri VI d’Angleterre comme héritier du roi de France

1429 : Chevauchée de Jeanne d’Arc qui reprend Orléans, fait sacrer Charles VII à Reims
1430 : Condamnation au bûcher de Jeanne d’Arc
1441 : Traité d’Arras
1453 : Victoire française en Guyenne. Fin de la guerre de Cent Ans.
1. Les causes de la guerre de Cent Ans
a. Une succession controversée
La loi salique écarte les filles de la succession au trône de France. Or, Charles IV, dernier Capétien direct meurt en 1328 sans héritier mâle. C'est donc son cousin, neveu de Philippe IV le Bel, Philippe VI de Valois qui lui succède.

Edouard III d’Angleterre, petit-fils par sa mère de Philippe IV le Bel, consent du bout des lèvres à reconnaître le nouveau roi et à lui rendre hommage pour la Guyenne, dont il est le duc.
b. Des discordes de plus en plus fréquentes
En Guyenne, qui appartient au royaume d'Angleterre, les discordes s'amplifient entre le roi de France et son vassal, le roi d’Angleterre. Ce dernier voit souvent ses droits contestés par les prétentions françaises. Or, l’Angleterre ne peut se passer de la riche région de Bordeaux et de Bayonne qu’elle souhaite même étendre.

À l’autre bout du royaume, les affaires de Flandre sont la cause de la rupture définitive entre les deux royaumes. Les marchands et tisserands flamands prêtent hommage au roi d’Angleterre qui leur fournit la laine indispensable à leur commerce. Ils contestent donc la légitimité du roi de France.
2. Les premières défaites
La première période de la guerre de Cent Ans, soit entre 1337 et 1364, correspond à un temps de revers pour les Français.
a. Des armées inégales
L’armée française est inférieure à l’armée anglaise :
- en armement : l’arbalète française est moins performante que l’arc anglais ;
- en organisation et en discipline :  Philippe VI est obligé de lever des mercenaires étrangers, tandis que le roi d’Angleterre recrute une armée disciplinée dans le cadre d’un service militaire obligatoire.
b. Des Anglais conquérants
Philippe VI est vaincu en 1346, à Crécy dans le Nord, par Edouard III, qui s’empare ensuite de Calais en 1347, après un siège d’un an.

La fin du règne de Philippe VI est marquée par la peste noire qui ravage la population. Il meurt en 1350 et son successeur, Jean II le Bon, est vaincu six ans plus tard à Poitiers, par le fils d’Edouard III, le Prince Noir et est fait prisonnier pendant trois ans. En 1364, un quart du royaume de France se trouve entre les mains des Anglais.

 
Doc. 1. Bataille de Poitiers. Le roi de France Jean II le Bon reconnait sa défaite.
c. Du triomphe de Charles V aux revers de Charles VI (1364-1422)
Lorsqu’il accède au trône en 1364, Charles V entreprend de rétablir l’ordre au sein du royaume avec l’aide de son connétable Du Guesclin, ce qu’il réussit à faire. Une fois le calme rétabli à l’intérieur du pays, le roi repart en campagne contre l’Angleterre. Mais à la fin du 14e siècle le roi d’Angleterre Henri V profite de la folie du roi de France Charles VI et des rivalités opposant les Armagnacs et les Bourguignons pour reprendre la guerre mais également l’avantage sur son ennemi.
3. La libération du royaume de France
a. Les exploits militaires de Jeanne d’Arc
Tandis qu'Henri VI règne à Londres et à Paris, le fils de Charles VI, Charles VII règne à Bourges sur le Centre et le Midi de la France. Mais les armées de ce dernier sont vaincues et les Anglais se retrouvent en position d'assiéger Orléans en 1428.
 
Doc. 2. Jeanne d'Arc devant Orléans

Lorsque Jeanne d’Arc, jeune paysanne de Lorraine, intervient, le pays est sur le point de déposer les armes. La jeune femme a des visions qui lui commandent de sauver la France. Elle obtient une petite troupe et rejoint à Chinon le roi Charles VII dont elle parvient à gagner la confiance.

À la tête d’une petite armée, la jeune femme délivre Orléans en mai 1429, bat les Anglais à Patay et fait sacrer Charles VII à Reims. Mais elle échoue devant Paris et, en voulant délivrer Compiègne assiégée par l’ennemi, elle est faite prisonnière.

Les Anglais lui intentent un procès pour hérésie. Jeanne répond fièrement à ses juges, mais elle n’en est pas moins condamnée au bûcher en mai 1430.
b. La libération de la France
La mort de Jeanne d’Arc est suivie de plusieurs succès. Ainsi, à la signature du traité d’Arras en 1441, le duc de Bourgogne se réconcilie avec Charles VII. Le roi de France récupère Paris et l’Ile-de-France. La Normandie est reconquise en 1450.

Enfin, la Guyenne, avec Bordeaux se soumet définitivement en 1453. La honte du traité de Troyes est enfin lavée. En raison des troubles civils en Angleterre, aucune paix formelle ne termine la guerre de Cent Ans.
L'essentiel
La fin de la lignée directe des Capétiens en 1328 est à l'origine de la guerre de Cent Ans. En effet, Charles IV meurt sans héritier mâle et c'est son cousin, Philippe VI de Valois, qui lui succède. Le roi d'Angleterre, Edouard III, consent difficilement à reconnaitre le nouveau roi dont il est le vassal. Les relations entre les deux souverains ne cessent de se dégrader et un conflit de plus de cent ans opposant les deux couronnes s'ouvre dès 1337.

Les premiers temps de ce conflit sont nettement défavorables au royaume de France qui se retrouve pour un quart aux mains des Anglais. Mais l'intervention d'une paysanne lorraine, Jeanne d'Arc ouvre, une période de succès. Le roi Charles VII récupère en effet progressivement tous les territoires perdus : Paris et l'Ile de France, la Normandie et la Guyenne en 1453.

Bien qu'aucune paix formelle ne mette vraiment fin à la guerre de Cent Ans, l'année 1453 marque la fin de plus d'un siècle de conflit.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en géographie grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents