L'opinion publique et les sondages - Cours d'EMC 3eme avec Maxicours - Collège

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

L'opinion publique et les sondages

Qu'est ce qu'un sondage et quel rôle joue-t-il dans une démocratie ?
1. Le fonctionnement d’un sondage
a. L’opinion publique, qu'est ce que c'est ?
L’opinion publique est l’ensemble des avis d’un groupe d’individus (par exemple, une société) sur les questions politiques, religieuses, économiques, morales…
Pour connaître l’opinion publique sur un sujet à un moment donné, il faut pouvoir la mesurer. Ce sont les sondages qui permettent de mesurer l’opinion publique, à tout moment et sur n’importe quel sujet.
b. Les sondages d’opinion, comment ça marche ?
Pour être le plus fiable possible, un sondage doit porter sur un échantillon représentatif de la population que l’on sonde, c’est-à-dire un groupe d’individus représentant les deux sexes, tous les âges, les professions, les religions… Les questions doivent être claires et précises.

Le sondage doit impérativement être fait par un institut spécialisé, indépendant de tout parti politique, de tout courant religieux ou philosophique…. . En France, il en existe plusieurs, comme par exemple IFOP, SOFRES, BVA

Ces instituts doivent être en conformité avec la loi de juillet 1977, qui définit la réglementation stricte du fonctionnement des sondages. Par exemple, cette loi interdit aux instituts de sondages de publier ou de diffuser un sondage de la veille du scrutin présidentiel à 0h jusqu’à l’heure de clôture de celui-ci, afin de ne pas influencer les électeurs.
2. Pourquoi faire des sondages ?
a. Connaître l’opinion publique
Les sondages informent rapidement et facilement de l’état de l’opinion publique sur un sujet précis. Ils permettent aux citoyens de pouvoir donner leur avis, et aux décideurs de s’adapter aux attentes des sondés, notamment en politique.
b. Influencer l’opinion publique ?
Cependant, si un sondage reflète l’état de l’opinion à un moment donné, ils peuvent aussi l’influencer, comme les sondages d’intention de vote. Par exemple, lors des élections présidentielles, ceux-ci donnaient comme résultat un affrontement entre Jacques Chirac et Lionel Jospin au second tour. Beaucoup d'électeurs dont la tendance politique se situe à gauche, convaincus du résultat par les sondages d'opinion, ont voté pour des petits partis, ce qui a permis à Jean-Marie Le Pen de se retrouver au second tour face à Jacques Chirac. 

Des sondages peu rigoureux ne sont pas fiables et, en période électorale, ne doivent pas remplacer le vrai moyen d’expression politique qu’est le vote. Leur coût est important. Un trop grand nombre de sondages diminue l’effet qu’ils peuvent avoir sur l’opinion publique.
L'essentiel
Dans une démocratie, les sondages sont le moyen d'estimer l'opinion publique sur une question donnée, à un moment donné. Ils permettent aux citoyens de s'exprimer, et au pouvoir de connaître l'état d'esprit de la société (par exemple, avec les côtes de popularité) pour éventuellement y remédier. Cependant, ils comportent le risque d'influencer l'opinion publique.

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en mathématiques grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents