L'exemple du tabac : un phénomène économique et social - Maxicours

L'exemple du tabac : un phénomène économique et social

Les sciences économiques et sociales utilisent l’apport de différentes sciences sociales pour analyser et comprendre un phénomène comme on peut le voir par exemple avec le tabac.

1. Un contexte historique et juridique
a. Le tabac apparaît en Europe au 16e siècle
En 1555, Jean Nicot ambassadeur de France à Lisbonne, envoie à Catherine de Médicis des feuilles de tabac censées lutter contre les migraines et autres maladies. Rapidement le tabac est adopté comme une herbe médicinale censée guérir tous les maux. Richelieu ne tarde pas à taxer le tabac comme tous les produits issus des colonies puis il devient monopole de l’État.

Dès 1809, les principes nocifs du tabac sont découverts mais cela n’empêche pas la vente et la distribution aux soldats notamment. La cigarette, elle, ne se popularisera pas avant la fin de la Seconde Guerre mondiale lorsque les soldats américains seront incités à largement en distribuer aux populations libérées.
b. Un cadre légal de plus en plus contraignant
Depuis les années 1970, la législation se durcit vis à vis du tabac car les effets nocifs de celui-ci sont de plus ne plus dénoncés. La loi Évin de 1991 interdit de fumer dans les lieux à usage collectif, interdit toute publicité pour le tabac et oblige les fabricants à mettre des avertissements en gros caractères sur les paquets de type « fumer tue ».

Mais cette loi a toujours connu quelques difficultés d’application notamment sur l’interdiction de fumer dans les lieux à usage collectifs. Le décret du 15 novembre 2006 vient encore durcir la loi, il est désormais interdit de fumer dans les lieux publics depuis le 1er février 2007 et y compris les cafés et restaurants depuis 1er janvier 2008. Ces législations contraignantes ont vu le jour aussi dans les autres pays développés comme les États-Unis, l’Irlande.
2. Un phénomène économique
a. La production de tabac
Philip Morris, une des plus grosses compagnies mondiales de tabac emploie 60 000 personnes dans le monde. Elle a produit près de 800 milliards de cigarettes dans 50 usines dispersées dans le monde entier.

La puissance financière des entreprises du tabac est considérable mais de plus en plus leurs bénéfices s’érodent dans les pays développées du fait des législations plus dures, des prix surtaxés par l’État et des procès collectifs (class actions ou recours collectif en français) intentés par des malades du cancer et qui ont gagné des millions de dollars aux États-Unis.

Donc ces entreprises se tournent vers les marchés des pays en développement, moins protégés et où la consommation augmente rapidement. C’est ainsi que Philip Morris a acheté récemment des entreprises productrices de tabac en Colombie ou en Indonésie.
b. la consommation
Dans les pays occidentaux, la consommation de tabac est en baisse du fait de législations anti-tabac de plus en plus strictes mais aussi d’un prix en constante augmentation. Depuis 1991 en France, le prix du tabac a fortement augmenté et la consommation a fortement diminué. Mais cela entraîne aussi des problèmes économiques pour les débitants de tabac qui se voient privés d’une partie de leur chiffre d’affaires (montant de leurs ventes) par cette baisse de consommation mais aussi les achats à l’étranger ou le développement d’un marché noir (illégal).
3. Une approche sociale
Le point de vue social tente d’expliquer pourquoi par exemple l’action de fumer est plus forte dans certains groupes sociaux. On constate par exemple que les jeunes fument de plus en plus alors que la consommation de tabac diminue pour les plus de 40 ans qui font de plus en plus attention à leur santé. Les jeunes eux fument pour faire comme les autres (à 40 % pour les collégiens) et s’intégrer dans un groupe, se donner une image.

Le tabac est aussi plus présent dans les milieux populaires comme les ouvriers ou les employés notamment lorsque le métier est dur physiquement.

Chez les cadres, la consommation a fortement chuté ces dernières années car ils ont été plus sensibles aux arguments sur la santé et le bien-être du fait de leur niveau d’éducation plus élevé.

Enfin, on constate que ce sont les femmes qui ont vu leur consommation fortement augmenter depuis les années 60 avec leur entrée sur le marché du travail, même si leur consommation reste inférieure à celle des hommes toutes tranches d’âge confondues (37 % de fumeurs chez les 18-24 ans hommes et 34 % chez les filles du même âge).

L’essentiel
Pour comprendre les évolutions de la consommation de tabac, les sciences économiques et sociales utilisent donc l’apport de plusieurs sciences sociales qui expliquent ce phénomène de manière complémentaire.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies ou autres traceurs pour améliorer et personnaliser votre navigation sur le site, réaliser des statistiques et mesures d'audiences, vous proposer des produits et services ciblés et adaptés à vos centres d'intérêt et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux et médias sociaux.