L'activité de financement - Cours de Sciences de gestion et numérique Première pro avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

L'activité de financement

Objectifs : l'étude du financement interne d'une entreprise (autofinancement). Les principaux financements externes : les apports des associés et l'emprunt bancaire.

1. Le financement interne
a. Définition
L'activité de l'entreprise permet, chaque année, de dégager un bénéfice. Une partie de ce bénéfice est distribuée aux propriétaires de l'entreprise sous la forme de dividendes. La partie non distribuée peut servir à financer les investissements. Ce financement interne s'appelle également autofinancement.
En France, ce type de financement représente une part très importante du financement de l'investissement (souvent plus de 60 %).

b. Avantages et inconvénients de l'autofinancement
L'autofinancement a l'avantage de minimiser le coût de l'investissement puisqu'il n'y a pas d'intérêts à payer sur ces sommes. Également le dirigeant/gestionnaire n'a pas de contrôle des tiers (banques, associés) et est donc plus libre dans ses décisions.
En revanche, en finançant les investissements par l'autofinancement, la partie du résultat destinée aux associés est moindre. Ceux-ci risquent de quitter l'entreprise si les dividendes ne sont pas suffisants.

2. Le financement externe
Le financement est dans ce cas réalisé par des tiers soit par une augmentation de capital (associés) ou soit par emprunt (banques).

a. L'augmentation de capital
Le capital d'une entreprise correspond à l'ensemble des apports des propriétaires de l'entreprise. Il représente une garantie pour les créanciers. Plus le capital est élevé, plus la garantie est grande. Les apports comprennent les apports en numéraire, les apports en nature et les apports en industrie. Les apports d'argent se nomment les apports en numéraire. Les apports en nature sont les biens autres que l'argent. Les apports en industrie correspondent aux apports de savoir-faire et de compétences professionnelles. Les apports en numéraire et les apports en nature constituent le capital de l'entreprise.

Augmenter le capital revient :

• soit à demander de nouveaux apports aux actuels associés,
• soit de « faire entrer » dans le capital de nouveaux associés.

Ainsi l'entreprise peut bénéficier de nouvelles ressources pour financer ses investissements.

b. L'emprunt bancaire
Dans ce cas, l'entreprise emprunte auprès d'une banque et s'engage à rembourser le montant emprunté et à payer des intérêts rémunérant l'avance d'argent.



Il existe plusieurs modes de remboursement d'un emprunt. Les deux principaux modes de remboursement sont :
- l'emprunt à annuité constante,
- l'emprunt à amortissement constant.

L'emprunt à annuité (ou mensualité) constante est le plus courant. Il consiste à rembourser à chaque période le même montant. Pour l'emprunt à amortissement constant, la somme remboursée à chaque période est dégressive.

Exemple de tableau de remboursement d'un emprunt
à amortissement constant
 

Montant emprunté :

 700 000      

Taux d'intérêt :

8 %      

Durée (en années) :

5      

Somme restant due
en début de période

Intérêts
annuels

Amortissement
annuel

Annuité

Somme restant due
en fin de période

700 000

56 000

140 000

196 000

560 000

560 000

44 800

140 000

184 800

420 000

420 000

33 600

140 000

173 600 

280 000

280 000

22 400

140 000

162 400

140 000

140 000

11 200

140 000

151 200

0


Les caractéristiques de l'emprunt sont les suivants :

• Intérêts d'une période = somme restant dû en début de période x taux d'intérêt
• Amortissement d'une période = montant emprunté / durée
• Annuité = intérêts de la période + amortissement de la période
• Somme restant dû en début de période = Somme restant dû en début de période précédente – amortissement de la période

L'annuité est le montant effectivement versé par l'emprunteur à chaque période. Attention à ne pas confondre l'amortissement d'une immobilisation et l'amortissement d'un emprunt.
c. Le cycle de financement
Pour chaque financement, une succession d'opérations se produit dans un ordre déterminé. C'est pour cela que l'expression cycle de financement est utilisé. Le cycle de financement est un cycle long car, généralement, ces opérations se déroulent sur un certain nombre d'années
L'essentiel

Pour financer un investissement, il existe le financement interne (ou autofinancement) et le financement externe. L'autofinancement est la partie du bénéfice non distribuée aux associés utilisée pour financer les investissements.
Le financement externe comprend l'apport des associés et l'emprunt bancaire.
Une augmentation de capital a lieu lors de nouveaux apports en numéraire ou en nature des associés.
Lors d'un emprunt bancaire, l'entreprise emprunte auprès d'une banque et s'engage à rembourser le montant emprunté et à payer des intérêts rémunérant l'avance d'argent.
Le cycle de financement est un cycle de long terme.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents