Fonctions polynômes de degré 2 : définition et représentation - Maxicours

Fonctions polynômes de degré 2 : définition et représentation

Objectifs
  • Connaitre l'expression algébrique d'une fonction polynôme du second degré.
  • Connaitre les représentations graphiques des fonctions polynômes du type
    •  (cas général) ;
    •  et  (cas particuliers).
  • Connaitre l'axe ou les axes de symétrie d'une fonction polynôme du second degré.
  • Connaitre le signe d'une fonction polynôme du second degré sous forme factorisée, grâce à l'image mentale de sa courbe.
Points clés
  • Une fonction polynôme du second degré est une fonction définie sur R par, avec a un réel non nul, b et c deux réels.
  • Sa représentation graphique est une parabole dont les branches sont tournées vers le haut lorsque  et vers le bas lorsque .
  • Le sommet S de la parabole est le point de la parabole d'abscisse .
  • La parabole admet un axe de symétrie vertical d'équation  .
  • Dans le cas particulier où b = 0 et c = 0, c'est-à-dire où l'on a  :
    • la parabole est symétrique par rapport à l'axe des ordonnées du repère ; 
    • le sommet de la parabole est le point (0 ; 0).
  • Dans le cas particulier où c = 0, c'est-à-dire où l'on a , la parabole est la même que celle de la fonction  mais « décalée » vers le haut ou vers le bas en fonction de la valeur de b.
  • Lorsque f est sous forme factorisée f(x) = a(x – x1)(x – x2), on visualise mentalement sa parabole coupant l'axe des abscisses aux points d'abscisses x1 et x2, tournée vers le haut ou le bas suivant le signe de a, et on a directement les ensembles solution des inéquations f(x) ≥ 0 et f(x) ≤ 0.
Pour bien comprendre
  • Fonction impaire
  • Images, antécédents
  • Fonction carré
  • Représentation graphique d'une fonction

Nous allons ici étudier un type de fonctions liées à la fonction carrée.

1. Fonction polynôme de degré 2
Une fonction (polynôme) du second degré est une fonction qui peut s'écrire sous la forme , avec a un réel non nul, b et c deux réels.
Exemples 
  • La fonction f définie par  est une fonction du second degré. On identifie les coefficients : .
  • La fonction g définie par  est une fonction du second degré. On identifie les coefficients : .
Remarque
Une fonction du second degré peut s'écrire sous plusieurs formes. On appelle forme développée la forme . La forme  est la forme factorisée.
2. Représentation graphique
a. Cas général
On appelle parabole la courbe représentative d'une fonction du second degré.
La parabole a pour équation , avec a un réel non nul, b et c deux réels.
L'allure de la parabole d'équation  dépend du signe de a :
  • si  alors les branches de la parabole sont tournées vers le haut ;
  • si  alors les branches de la parabole sont tournées vers le bas.
Moyen mnémotechnique : lorsqu'on est positif, on sourit , alors que lorsqu'on est négatif, on fait la moue .
Le sommet S de la parabole est le point de la parabole d'abscisse .
Exemple 1 : cas où 
On va étudier la fonction f définie sur l'intervalle [-1 ; 4] par .
Ici .
Un tableau de valeurs obtenu avec la calculatrice est :
x –1 0 1 2 3 4
f(x) 5 1 –1 –1 1 5
D'après ce tableau on peut lire que .

Sur le graphique ci-dessous, on lit les coordonnées du curseur X = 1,5 et Y = –1,25. Ce sont les coordonnées du sommet de la parabole : S(1,5 ; –1,25).
Exemple 2 : cas où 
On va étudier la fonction g définie sur l'intervalle [-2 ; 6] par . Ici Un tableau de valeurs obtenu avec la calculatrice est :
x –2 –1 0 1 2 3 4 5 6
g(x) –3 0,5 3 4,5 5 4,5 3 0,5 –3

D'après ce tableau on peut lire que .

Sur le graphique ci-dessous, on lit les coordonnées du curseur X = 2 et Y = 5. Ce sont les coordonnées du sommet de la parabole : S(2 ; 5).

La parabole admet un axe de symétrie vertical d'équation  .
Remarque
On a vu au paragraphe précédent que le sommet de la parabole avait pour abscisse 
L'axe de symétrie de la parabole passe donc par ce sommet.
Exemple 1
Reprenons l'exemple 1 du paragraphe précédent.
La parabole représentative de la fonction f définie sur l'intervalle [-1 ; 4] par  admet un axe de symétrie vertical d'équation .

Exemple 2
Reprenons l'exemple 2 du paragraphe précédent.
La parabole représentative de la fonction g définie sur l'intervalle [-2 ; 6] par admet un axe de symétrie vertical d'équation .

 

b. Cas particulier lorsque b = 0 et c = 0

Parmi les fonctions polynômes du second degré, on considère celles du type 

Pour tout réel x, on a f(–x) = (–x)2 = ax2 = f(x). La fonction f est donc paire.

Par conséquent, la courbe représentative d’une fonction polynôme du type  est symétrique par rapport à l’axe des ordonnées du repère.

On a vu au paragraphe précédent que le sommet S d'une parabole d'équation  était le point de la parabole d'abscisse . Ici, comme b = 0, le sommet S de la parabole a pour abscisse . et pour ordonnée 

Le sommet de la parabole est donc le point (0 ; 0).
Exemple
Soit f(x) = 0,2x2. On peut dresser un tableau de valeurs de f :
x –3 –2 –1 0 1 2 3
f(x) 1,8 0,8 0,2 0 0,2 0,8 1,8

puis, placer les points de coordonnées (x ; f(x)) dans un repère et enfin, tracer la courbe passant par ces points :

c. Cas particulier lorsque c = 0
Parmi les fonctions polynômes du second degré, on considère celles du type  />. </p> <div class=. La courbe représentative d’une fonction du type  est la même que celle de la fonction  mais « décalée » vers le haut ou vers le bas en fonction de la valeur de b.
Exemple
Reprenons la fonction f(x) = 0,2x3 de l’exemple précédent, et considérons les fonctions g et h définies par g(x) = 0,2x+ 2 et h(x) = 0,2x2  – 3. Visualisons leur représentation graphique dans un même repère :

On remarque que, par rapport à la courbe de f, la courbe de g est « décalée » de 2 vers le haut (b = 2) et que celle de h est « décalée » de 3 vers le bas (b = –3).

3. Signe d'un polynôme du second degré

On peut déterminer le signe d'un polynôme du second degré rapidement à partir de sa forme factorisée, en ayant en tête l'image mentale de sa courbe représentative.

a. Cas le plus fréquent : 2 racines distinctes

Soit f une fonction polynôme de degré 2 telle qu'il existe 3 réels a, x1 et x2 tels que f(x) = a(x – x1)(x – x2).
Il y a 2 possibilités pour la parabole représentant f :

Si a > 0

La parabole est tournée vers le haut et coupe l'axe des abscisses en changeant de signe pour x = x1 et pour x = x2.

On sait ainsi que :
f(x) ≤ 0 pour tout réel x dans [x1, x2]
f(x) ≥ 0 pour tout réel x dans ]–∞ ; x1] ∪ [x2 ; +∞[

Exemple
Résoudre 3(x + 4)(x – 5) < 0 :
On reconnait la forme factorisée d'un polynôme de degré 2 avec a = 3.
a > 0 donc la parabole est tournée vers le haut, avec x2 = –4 et x1 = 5.
L'ensemble solution de l'inéquation est donc [–4 ; 5].
Si a < 0

La parabole est tournée vers le bas et coupe l'axe des abscisses en changeant de signe pou x = x1 et pour x = x2.

On sait ainsi que :
f(x) ≤ 0 pour tout réel x dans [x1, x2]
f(x) ≥ 0 pour tout réel x dans ]–∞ ; x1] ∪ [x2 ; +∞[

Exemple
Résoudre –3(x + 4)(x – 5) < 0 :
On reconnaît la forme factorisée d'un polynôme de degré 2 avec a = –3.
a < 0 donc la parabole est tournée vers le bas, avec x2 = –4 et x1 = 5.
L'ensemble solution de l'inéquation est donc ]–∞ ; –4[ ∪ ]5 ; +∞[.

 

b. Autres cas

Que f soit sans racine (comme f(x) = x² + 1 par exemple) ou avec une seule racine (appelée racine « double », comme f(x) = 5(x – 2)² par exemple), la parabole va rester du même côté de l'axe des abscisses, sans le toucher dans le premier cas, avec un point de contact unique dans le deuxième cas (en x = 2 si f(x) = 5(x – 2)² par exemple).
Conséquence : le signe de f ne change pas sur , et f est donc du signe de a.

Exemple
Résoudre 3(x – 2)² ≥ 0 :
Posons f(x) = 3(x – 2)², f a une seule racine : 2, et pour f on a : a = 3 > 0. Ainsi f est positive sur , l'ensemble des solutions est donc .

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

quote blanc icon

Découvrez Maxicours

Exerce toi en t’abonnant

Découvrir le reste du programme

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17 h à 20 h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Un compte Parent