Développement et démographie - Maxicours

Développement et démographie

Objectifs
  • Connaitre les interactions entre transition démographique et développement.
  • Connaitre les implications d’une croissance démographique forte ou d’un ralentissement démographique.
Points clés
  • Le monde est actuellement en transition démographique et économique : la population mondiale devrait dépasser les 10 milliards en 2050 (contre 7,7 milliards en 2020) car la transition démographique d’un équilibre démographique ancien (natalité et mortalité élevées) à un équilibre nouveau (natalité et mortalité faibles) est un processus de long terme.
  • La transition économique est un processus de développement des économies qui touche de plus en plus de pays du Sud.
  • Ces évolutions sont des défis en termes de ressources, de pollution et d’inégalités.
1. Une démographie mondiale source de défis pour le futur
a. La planète de plus en plus peuplée

La population mondiale est passée de 1,6 milliard en 1900 à 7,7 milliards en 2020. La croissance a connu un rythme très fort depuis plusieurs décennies mais semble désormais légèrement s’infléchir. Elle est très variable selon les territoires considérés.

Zone considérée Population en 1990 (milliards)
Taux d'évolution de la population 1990–2020 Population en 2020 (milliards)
Taux d'évolution de la population 2020–2050 Population estimée en 2050 (milliards)
Monde 5,2 + 48 % 7,7 + 27 % 9,8
Asie 3,1 + 48 % 4,6 + 15 % 5,3
Afrique 0,6 + 116 % 1,3 + 92 % 2,5
Europe 0,7 + 0 % 0,7 + 0 % 0,7
Amérique du Sud
0,3 + 33 % 0,4 + 25 % 0,5
Amérique du Nord 0,4 + 50 % 0,6 + 17 % 0,7
Océanie 0,02 + 100 % 0,04 + 25 % 0,5

En comparant les taux d'évolution de la population de 1990 à 2020 et de 2020 à 2050, on constate que, d’après les projections, la population mondiale continuera sa croissance d’ici à 2050 mais que la hausse devrait ralentir. Avec la baisse de la fécondité et l’augmentation de l’espérance de vie, la population mondiale devrait vieillir.

b. Des situations différentes à l’échelle continentale

On observe des situations différentes selon les continents.

L’Asie est le continent le plus peuplé avec deux géants, la Chine et l’Inde qui comprennent 60 % de la population asiatique.

L’Afrique connait une véritable explosion démographique. Le taux de fécondité y est encore très élevé et la transition démographique loin d’être achevée.

En revanche, la population stagne en Europe, diminue même en Allemagne ou en Russie et devrait bientôt stagner en Amérique du Nord.

2. Les atouts, enjeux et défis de la croissance démographique
a. La croissance démographique : un atout ?

Une croissance démographique forte entraine une population jeune. Cette population jeune peut être un atout. En 2020, l’Inde compte 50 % de moins de 25 ans et une population de 1,39 milliards d’habitants.

Indice de fécondité : nombre moyen d’enfants par femme.

Une population jeune est aussi une contrainte : elle nécessite de nombreux investissements structurels (hôpitaux, crèches, écoles, lycée, université, logements) et accentue la tension sur les ressources en eau et en terres agricoles. Cet investissement est possible pour un pays émergent mais dans le cas des pays les moins avancés d’Afrique, les États ne parviennent pas à répondre à ces besoins car la croissance démographique est supérieure à la croissance économique.

Au contraire, le manque d’infrastructures et de systèmes de retraite fiables et financés incite la population à avoir davantage d’enfants pour être sûre d’être aidée quand elle entrera dans le 3e âge.

b. Le vieillissement, un défi

Pour les pays du Nord, une croissance démographique maintenue grâce à une politique volontariste (aides sociales, incitations fiscales, investissements structurels dans les services publics) permet de pallier le déséquilibre entre jeunes et vieux dans la société : le pays reste innovant, peut ainsi financer son système de retraites et financer la dépendance de la part de la population du 3e ou du 4e âge. C’est le cas de la France actuellement qui présente une dynamique démographique supérieure au reste de l’Europe.

Certains pays du Nord connaissent un ralentissement démographique qui ne permet plus le renouvellement de la population. L’Allemagne, le Japon ou la Russie sont de ce cas : la population baisse et du fait du peu de naissances, la population vieillit. La population de la Russie est ainsi passée de 147 à 144 millions entre 2000 et 2020. Elle devrait baisser jusqu’à 120 millions à l’horizon 2050.

Le vieillissement de la population et la baisse du nombre de jeunes actifs pose un problème de développement et de financement des systèmes de soins et de retraite. La consommation et l’innovation sont aussi moindres dans une société vieillissante. Les politiques natalistes deviennent de fait difficiles à financer par manque de ressources de l’État. C’est un véritable cercle vicieux qui risque de se mettre en place dans ces pays.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Des profs en ligne

quote blanc icon

Découvrez Maxicours

Exerce toi en t’abonnant

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17 h à 20 h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Un compte Parent