Caractères spécifiques, héréditaires et variabilité - Cours de SVT avec Maxicours - Collège

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Caractères spécifiques, héréditaires et variabilité

Objectifs
Différencier un caractère spécifique d'un caractère individuel.
Qu'est ce qu'un caractère héréditaire ?
Quelle peut être l'influence des conditions de vie sur un caractère ?
Savoir différencier un caractère héréditaire d'un caractère non héréditaire.
1. Caractères spécifiques, individuels et hérédité.

Chaque individu porte les caractères de l'espèce à laquelle il appartient et des caractères qui lui sont propres.
Les caractères spécifiques (de l'espèce) sont des caractères communs à tous les individus d'une même espèce.

Exemple
Pour l'espèce humaine nous portons les caractères suivants : colonne vertébrale, 2 yeux, 1 bouche, 4 membres, 5 doigts, des oreilles...

À l'inverse, la couleur des yeux, de la peau ou la taille sont des caractères qui nous sont propres. On parle alors de caractères individuels.
 

Caractères spécifiques Humains Caractères individuels
Colonne vertébrale Taille
1 Bouche Forme
Bassin pour la bipédie Largeur
2 yeux Couleur


Certains caractères proviennent de nos parents et sont transmis de génération en génération : ce sont des caractères héréditaires. La plupart des caractères individuels sont héréditaires.

Exemple
La couleur de nos yeux ou notre taille sont des caractères transmis par nos parents.

2. Variations des caractères héréditaires selon le milieu

Certains caractères héréditaires peuvent varier d'un individu à l'autre en fonction du mode de vie ou du milieu de vie.
Ces modifications ne seront pas transmises à la génération suivante, elles ne sont pas héréditaires.


Exemple :
Le développement de la musculature.
Lorsque deux parents adeptes de la musculation donnent naissance à un enfant, le bébé de ce couple ne possèdera pas une musculature plus développée que la moyenne des autres bébés. Le caractère de « développement musculaire » est donc lié à la pratique sportive, c'est-à-dire aux conditions de vie.
Ce caractère ne se transmet pas à la génération suivante et il n'est donc pas héréditaire.


Exemple :
La couleur de la peau.
Deux parents de couleur de peau noire transmettront ce caractère à leurs enfants qui auront eux aussi la peau de couleur noire. La couleur de peau est un caractère héréditaire.
Par contre, si un couple conçoit un enfant pendant ses vacances, alors qu'ils sont particulièrement bronzés, l'enfant qui naîtra ne le sera pas. Il s'agit là d'une modification d'un caractère héréditaire (la couleur de la peau) qui a été influencée par les conditions de vie (bronzage dû au soleil), mais ce caractère modifié par les conditions de vie ne se transmettra pas à la génération suivante.

3. Etude de cas : étude de la généalogie d'une famille

Doc. 1. Arbre généalogique d'une famille de trois enfants.


Les parents : André et Louise vivent au bord de la mer. Les deux premiers enfants, Michel et Martine vivent en haute altitude, dans les Alpes. Jean, le dernier des enfants vit chez ses parents.

On réalise une analyse de sang de chacun des membres de cette famille en se focalisant sur 2 caractères : le rhésus et le nombre de globules rouges dans le sang.
Les résultats sont reportés dans le tableau suivant (Doc. 2.).

  André
Louise Michel Martine Jean
  Rhésus
+ - + + +
  Globules rouges
  (nb par mm3 de sang)
5 080 000 4 798 000 7 450 000 6 975 000 5 102 000

Doc. 2
: Résultats des analyses de sang des membres de la famille.


Question : Ces deux caractères sont-ils héréditaires ?

• Le caractère « rhésus » est transmis de génération en génération. Michel, Martine et Jean l'ont « hérité » de leur père. C'est un caractère héréditaire.

• Le caractère « nombre de globules rouges », quant à lui, n'est pas transmis de génération en génération. Michel et Martine ont beaucoup plus de globules rouges (en moyenne 7 000 000) que Louise et André (en moyenne 5 000 000). Jean possède à peu près le même nombre de globules rouges que ses parents.
Ce caractère est sous l'influence de l'altitude à laquelle vivent les membres de la famille : ceux qui vivent à haute altitude ont un nombre de globules rouges supérieur à celui des membres de la famille qui vivent en bord de mer.
Ainsi, si Michel retournait vivre près de ses parents, son nombre de globules rouges diminuerait pour atteindre une valeur proche de celle de son père et de son frère.
Le nombre de globules rouges n'est donc pas un caractère héréditaire.

Conclusion : le rhésus est un caractère héréditaire et le nombre de globules rouges dans le sang est un caractère non héréditaire mais subissant des variations dues au milieu de vie des individus.
L'essentiel
Tous les individus d'une même espèce partagent des caractères propres à l'espèce : spécifiques.
Un caractère héréditaire est un caractère qui se transmet de génération en génération.
La plupart des caractères individuels sont héréditaires.
Ces caractères peuvent subir des modifications dues à l'environnement mais ces modifications ne sont pas héréditaires.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en mathématiques grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents