Collège   >   5eme, 4eme, 3eme   >   SVT   >   Le système immunitaire face à l'infection

Le système immunitaire face à l'infection

  • Fiche de cours
  • Quiz
  • Profs en ligne
Objectifs
  • Savoir comment certains microorganismes pénètrent dans l'organisme.
  • Connaitre les moyens de défense de l'organisme.
  • Connaitre les moyens dont on dispose pour éviter les maladies.
Points clés
  • L'environnement est peuplé de micro-organismes, invisibles, mais extrêmement nombreux, avec lesquels l'homme est en contact permanent.
  • Les bactéries pénètrent dans l'organisme par voies digestives, respiratoires ou cutanées, au niveau des blessures. Elles peuvent envahir l'organisme ou fabriquer des toxines.
  • Les virus pénètrent dans les cellules, appelées cellules hôtes, et s'y multiplient.
Agents pathogènes
Bactéries
Virus
Infection Multiplication dans l'organisme : septicémie
Fabrication de toxines : toxémie
Multiplication dans la cellule hôte
Contamination
(exemples)
À travers la peau Tétanos - toxémie -
Voies respiratoires Tuberculose Virus de la grippe
Voies intestinales Choléra Virus de la grippe intestinale
Voies génitales Gonococcies (MST) SIDA (Virus HIV)
Voies sanguines Syphilis (MST) Hépatite B
  • L'organisme dispose de défenses naturelles (la peau, les muqueuses).
  • En cas de contamination puis d'infection, le système immunitaire est activé.
1. Les principaux agresseurs
a. Les bactéries
Les bactéries sont des organismes unicellulaires de petite taille (1 micromètre environ), ou micro-organismes, qui pénètrent dans l'organisme par voies digestives, respiratoires ou cutanées, au niveau des blessures.

Elles agissent de deux façons dans l'organisme :
– soit la bactérie se multiplie activement et envahit tout l'organisme ; on parle alors de septicémie (exemple : les staphylocoques)  ;
– soit la bactérie fabrique une substance toxique, appelée toxine, qui se répand dans tout l'organisme ; on parle alors de toxémie (exemple : la toxine tétanique).

b. Les virus
Les virus sont également des micro-organismes, environ 100 fois plus petits que les bactéries. Ils sont aussi appelés parasites intracellulaires.
Ils pénètrent dans les cellules, appelées cellules hôtes, et s'y multiplient. La cellule hôte meurt ou éclate : les virus fabriqués quittent alors cette cellule et vont en parasiter d'autres (exemple : le virus de la grippe parasite les cellules des bronches).
2. Les défenses de l'organisme
a. Les barrières naturelles
La peau est le premier obstacle à la contamination. Elle est recouverte de micro-organismes non pathogènes qui empêchent la prolifération des micro-organismes pathogènes. Un déséquilibre des populations microbiennes peut permettre le développement des micro-organismes pathogènes, ainsi que l'apparition d'une plaie.

Les muqueuses et leurs sécrétions, en général acides, s'opposent également à l'entrée de micro-organismes pathogènes dans l'organisme. La plupart des micro-organismes pathogènes ne peuvent pas se multiplier en milieu acide.
b. Mise en action du système de défense immunitaire
L'agression de l'organisme par des micro-organismes provoquant des maladies, dits micro-organismes pathogènes, ou microbes, se déroule en deux phases : la contamination et l'infection.

• La contamination se fait par transmission et pénétration de micro-organismes dans l’organisme, la plupart du temps de manière inconsciente, par l’intermédiaire de l’air respiré, de l’eau de consommation ou de baignade, du sang ou lors de rapports sexuels.

• L’infection a lieu suite à une contamination, par multiplication et prolifération des micro-organismes, ou de leurs toxines, dans l’organisme, et se manifeste par des troubles variés (fièvre, douleur, fatigue, etc.).
 
 
Remarque
Par notre comportement, nous pouvons limiter les risques d’infection de notre organisme :
lavage fréquent des mains (surtout avant les repas et en sortant des sanitaires) ;
hygiène quotidienne du corps (douches et vêtements propres) ;
propreté des aliments consommés (origine et conditions de conservation) ;
– hygiène dans les contacts corporels directs ou indirects (contact de plaies, relations affectives et sexuelles, échanges de seringues pour les toxicomanes, échanges de vêtements, partage de nourriture, échanges de couverts, etc.).

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Question 1/5

La médiane de 6 notes est 13. Cela signifie que :

Question 2/5

On a obtenu la série statistique suivante :

Combien vaut la médiane ?

Question 3/5

On a obtenu la série ci-dessous :

Quelle est la médiane de cette série ?

Question 4/5

On a relevé les tailles en cm des élèves d’une classe :

 

Parmi les propositions suivantes, laquelle est vraie ?

Question 5/5

Les notes en français de deux classes littéraires sont données dans le tableau suivant :

Quelle est la note médiane ?

Vous avez obtenu75%de bonnes réponses !

Reçois l’intégralité des bonnes réponses ainsi que les rappels de cours associés

Une erreur s'est produite, veuillez ré-essayer

Consultez votre boite email, vous y trouverez vos résultats de quiz!

Découvrez le soutien scolaire en ligne avec myMaxicours

Le service propose une plateforme de contenus interactifs, ludiques et variés pour les élèves du CP à la Terminale. Nous proposons des univers adaptés aux tranches d'âge afin de favoriser la concentration, encourager et motiver quel que soit le niveau. Nous souhaitons que chacun se sente bien pour apprendre et progresser en toute sérénité ! 

Fiches de cours les plus recherchées

SVT

Réactions immunitaires globales : anticorps et cellules tueuses

SVT

Renouvellement successif des espèces- Collège- SVT

SVT

Caractères partagés et classification

SVT

Utilisation du microscope optique

SVT

Roches formées par le phénomène de sédimentation

SVT

Une grotte dans une roche calcaire

SVT

L'Homme responsable de son environnement

SVT

Maîtrise de la procréation

SVT

Les réactions immunitaires

SVT

L'organisme face à l'infection

SVT

Transmission de l'information génétique

SVT

Caractères spécifiques, héréditaires et variabilité

SVT

Fonctionnement de l'appareil reproducteur féminin