Fonctionnement de l'appareil reproducteur féminin - Cours de SVT avec Maxicours - Collège

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Fonctionnement de l'appareil reproducteur féminin

Objectif
Les règles et l’ovulation, phénomènes cycliques, apparaissent chez la fille à la puberté, et durent jusqu’à la ménopause. Elles marquent le début du fonctionnement de l’appareil génital féminin. Celui-ci manifeste plusieurs changements cycliques.

D’où proviennent les ovules ?
Quel trajet suivent-ils dans l’appareil reproducteur féminin ?
Quelle est l’origine des règles ?
Comment les cycles sexuels de la femme se déroulent-ils ?
1. Constitution de l'appareil génital féminin
L’appareil génital de la femme comprend des organes qui sont presque tous invisibles :
deux ovaires, glandes génitales produisant les ovules ;
deux trompes conduisant les ovules vers l'utérus ;
– l’utérus, organe de nidification et de gestation ;
– le vagin, organe d’accouplement ;
– la vulve, entourée de grandes et de petites lèvres, qui sont des replis de la peau, visibles à l’extérieur.

Doc. 1 : L'appareil génital féminin.


2. Fonctionnement cyclique de l'ovaire : le cycle ovarien
À partir de la puberté, l’appareil reproducteur féminin se met à fonctionner. Les ovaires produisent, en alternance, un ovule par mois.
a. Structure d'un ovule

La taille d'un ovule est environ 30 fois supérieure à celle d'un spermatozoïde.
Les ovules sont peu nombreux, environ 400 ovules sont émis au cours de la vie d'une femme.
Ils sont immobiles et fécondables. Leur cytoplasme est chargé de réserves nutritives. 

Doc. 2 : Schéma de cellule reproductrice féminine, ou ovule.

b. Production cyclique des ovules
 

Doc. 3 : Ovaire et évolution des follicules contenant les ovules.



Doc. 4 : Évolution de l'ovaire au cours du cycle ovarien.



L'ovaire est une glande formée de follicules, de taille et d'âges différents, et contenant chacun un ovule. Il fonctionne de façon cyclique.
Le début des règles correspond au départ d'un nouveau cycle de l'ovaire.
À chaque cycle, un nouveau follicule mûrit. Sa maturation correspond à la première phase du cycle ovarien. Au 14e jour du cycle, le follicule se rompt et laisse échapper l'ovule dans le pavillon de la trompe : c'est l'ovulation.
Le reste du follicule va se transformer en corps jaune qui se détruira le 29e jour en l'absence de fécondation. C'est le début des règles et du cycle ovarien suivant.
À ce moment, un autre follicule se développe.


Doc. 5 : Le cycle ovarien.


L'ovulation s'accompagne d'autres phénomènes cycliques tels que des variations de température corporelle et des variations dans la production du mucus au niveau du col de l'utérus, donnant ce que l'on appelle les pertes blanches.




 

Doc. 6. Variations de la muqueuse utérine au cours du cycle utérin.

c. Devenir de l'ovule
Grâce aux contractions de la trompe et aux battements des cils pariétaux de celle-ci, l’ovule descend vers l’utérus. Qu'il y ait fécondation ou non, l’ovule continue son chemin et parvient à l'utérus. Si l'ovule est fécondé par un spermatozoïde, il se fixe dans l'utérus, sinon, il est détruit par l'organisme.
3. Fonctionnement cyclique de l'utérus : le cycle utérin
L’utérus fonctionne de façon cyclique.
L’épaisseur de la paroi interne de l’utérus, appelé endomètre, varie et s’enrichit périodiquement de vaisseaux sanguins permettant d’accueillir une cellule-œuf s'il y a eu fécondation.

L’ovulation a lieu en moyenne le 14e jour du cycle. À partir de ce jour, et en absence de fécondation, l’endomètre continue à s’épaissir et à se vasculariser jusqu’au 28e jour, veille du 1er jour des règles.

Les règles sont constituées de l’ensemble des membranes gorgées de vaisseaux sanguins qui tapissaient l’endomètre.
Dès que l’endomètre a retrouvé son état initial, au bout de 5 jours environ, il développe à nouveau un réseau de vaisseaux sanguins jusqu’au 28e jour.

Lorsqu’il n’y a pas de fécondation et que la femme n’est pas enceinte, les règles se répètent à cadences régulières, c’est-à-dire à chaque cycle ovulaire.

Chaque période limitée par les règles constitue un cycle qui commence le premier jour des règles et s’achève la veille des règles suivantes.
Ce cycle dure en moyenne 28 jours, le premier jour des règles étant naturellement le premier jour du cycle.

Les règles expriment extérieurement le fonctionnement cyclique et synchronisé de l’ovaire et l’utérus. Elles marquent le début de la puberté féminine.

Doc. 6 : Variations de la muqueuse utérine au cours du cycle utérin.


Le cycle de l’utérus comprend trois phases : la phase pré-ovulaire, la phase de l’ovulation et la phase post-ovulaire.
L'essentiel

L’appareil génital de la femme comporte deux ovaires, des voies génitales et une vulve visible. Il fonctionne de façon cyclique de la puberté à la ménopause.

Les ovaires produisent des ovules enfermés dans des follicules. À chaque cycle ovarien, un des deux ovaires émet un ovule qui est expulsé dans le pavillon de la trompe où il est susceptible de rencontrer un spermatozoïde. En absence de fécondation, ce gamète est détruit.

Le cycle utérin s'ajuste au cycle ovarien par l'intermédiaire des hormones ovariennes véhiculées par le sang.

Comment avez vous trouvé ce cours ?

Évaluez ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en mathématiques grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents