Comment faire un suivi constructif des devoirs ?

Conseils

Comment faire un suivi constructif des devoirs ?

Publié le 19/01/2023

Une fiche pratique pour vous aider à faire de l’accompagnement aux devoirs un moment positif

Au cours de la scolarité de votre enfant, vous serez plus ou moins impliqué dans le suivi de ses devoirs, selon son autonomie et sa motivation. Votre présence sera sûrement utile au début de sa scolarité (premières classes de primaire), mais votre rôle consiste surtout à le guider vers l’autonomie.
Il vous arrive certainement d’aider votre enfant à faire ses devoirs et ces moments se transforment peut-être parfois en cauchemar : cris, pleurs, énervement, longueur…
L’objectif de cette fiche pratique est de vous donner des clés pour faire de cet accompagnement un moment constructif pour votre enfant et pour vous-même.

Un cas pratique sur le suivi des devoirs

« Mon fils Rayan est en CE2, je l’aide à faire ses devoirs le soir. Je m’installe en face de lui, je prends son cahier de texte et je l’aide à faire ses exercices et à apprendre ses leçons. Souvent, je m’énerve, car Rayan est très lent. Je ne lâche pas jusqu’à ce qu’il y arrive. Ça se termine régulièrement en pleurs. Comment puis-je faire pour que ça se passe mieux ? »

Amir

Nos conseils pour faire un suivi constructif des devoirs

Commencez par un moment d’échange et de valorisation

Demandez-lui comment s’est passée sa journée et ce dont il est content. Faites-lui part également de votre journée et de ce dont vous êtes satisfait(e). Plus vous partagerez de moments positifs ensemble, plus il sera facile de l’aider à faire ses devoirs !

Établissez un lieu fixe, dégagé et propice à la concentration

Autant que possible, privilégiez un bureau dans sa chambre plutôt que la table de la cuisine, par exemple. Assurez-vous que les conditions soient propices à la concentration : calme, place, matériel…

Communiquez des règles de vie claires

Voici un exemple de règle de vie que vous pouvez instaurer avec votre enfant : « Quand tu rentres à la maison, tu prends ton goûter pendant une demi-heure, puis tu vas dans ta chambre faire tes devoirs, après tu peux jouer jusqu’à l’heure du dîner ». Plus les règles de vie à la maison sont claires, plus il est facile pour votre enfant de se structurer. Il s’agit ensuite de les appliquer sinon les repères restent flous. Retrouvez également nos conseils sur le meilleur moment pour réaliser ses devoirs.

Évitez les jugements de valeur

Un jugement de valeur est une condamnation, qui renforce l’enfant dans une mauvaise image de lui-même. « Tu es nul en maths » est un jugement de valeur, une condamnation sans appel. Quand un enfant entend « tu es nul en maths », il ne se voit offrir aucune possibilité d’évolution. Il se trouve renforcé dans une mauvaise image de lui-même, où il est dans l’impossibilité totale de progresser en maths. Si par contre, vous lui dites « pour le moment, tu rencontres des difficultés importantes en maths, mais tu peux progresser », vous faites un constat clair de la situation, mais vous n’atteignez pas votre enfant dans son identité. Vous lui laissez au contraire la possibilité d’évoluer et de progresser. Le jugement de valeur atteint l’identité de l’enfant. Il est toujours préférable de permettre à l’enfant de s’identifier à son potentiel (ses capacités, ses qualités) plutôt qu’à ses manquements.

Positionnez-vous comme un accompagnateur et non comme un juge

Installez-vous à côté de votre enfant et non en face. Ne sanctionnez pas les erreurs, mais demandez-lui d’expliquer son résultat.

Exemple : évitez de dire : « où as-tu vu que 15+7=23 ? », dites plutôt : « comment obtiens-tu 15+7=23 ? ».

Partez de ses connaissances et de ses questionnements, ne faites pas à sa place. S’il rencontre des difficultés, indiquez-lui des pistes, sans lui donner la réponse.

Développez l’autonomie de votre enfant

Demandez-lui de vous faire part du travail qu’il a à faire. Demandez-lui par quoi il souhaite commencer. Ayez confiance en son potentiel de progression. Guidez-le vers les devoirs les plus faciles pour lui en premier, il va les réussir et valorisez-le fortement, cela le mettra en confiance pour les devoirs qu’il considère comme difficiles.

Avec les enfants plus âgés, une fois que vous aurez déterminé ensemble un cadre de travail et que celui-ci sera bien « calé », vous pourrez espacer votre présence et laisser votre enfant autonome.

Encouragez-le

Valorisez son travail et ses avancées. Exemple : « Bravo ! C’est tout à fait ça. », « Tu as bien compris cet exercice, c’est vraiment très bien ! »

Proposez-lui de travailler à son rythme

Évitez d’exercer une pression sur votre enfant afin qu’il se dépêche de faire ses devoirs, car c’est souvent, hélas, le meilleur moyen de le bloquer émotionnellement (lenteur, perte de moyens, etc.).

Laissez-lui le temps dont il a besoin et rendez-vous disponible pour ses questions.

Réponse au cas pratique sur le suivi des devoirs

Depuis qu’il applique ces conseils, Amir s’installe à côté de Rayan. Ils échangent d’abord sur leurs journées respectives en insistant sur les aspects positifs.

Amir lui demande ce qu’il a à faire et en quoi il peut l’aider. Il sort lui-même son cahier de texte et lui dit par quoi il souhaite commencer. Il lui indique ce qu’il sait faire tout seul et là où il a besoin de son aide. Il le laisse aller à son propre rythme. Quand il rencontre des difficultés, Amir lui indique des pistes, sans donner la réponse et l’encourage.

Depuis, Rayan est beaucoup plus autonome. Amir a même observé qu’il était moins lent… et lui, beaucoup plus zen !

Cette fiche pratique a été réalisée par Caroline Sost, fondatrice de Living School, formatrice et autrice de « S’épanouir à l’école » (Éditions Robert Laffont) sur la base des principes de la Psychologie d’Évolution©.

Pensez aussi au soutien scolaire en ligne pour un suivi des devoirs plus poussé

La plateforme de soutien scolaire Maxicours sera un complément efficace à votre suivi lors de la réalisation des devoirs. En effet, votre enfant retrouvera tous ses cours en ligne qui pourront enrichir ses notes prises en classe. Et pour les enfants plus grands, le soutien scolaire en ligne leur permettra de travailler en toute autonomie.

En supplément de ces cours en ligne, il est également possible de souscrire à l’option Profs en ligne qui permettra à votre enfant de contacter un professeur certifié de l’Education nationale 6 jours sur 7. Les professeurs seront disponibles pour toutes ses questions relatives à l’aide aux devoirs. Parce que parfois, il est plus facile de faire appel à un professionnel de l’Education pour l’aider à trouver des réponses à ses questions, cette assistance scolaire vous assure de le laisser entre de bonnes mains !

Vous pourrez effectuer le suivi de ses devoirs en ligne grâce à votre espace parent qui vous communique toutes les informations sur les cours révisés et les exercices réalisés par votre enfant, ainsi que sa progression tout au long de l’année scolaire. 

Articles similaires

5 activités à faire pendant les vacances d’hiver

Publié le 01/02/2023 Les vacances d’hiver arrivent, et alors que certains vont profiter de vacances au ski, d’autres se retrouvent tous à la maison...

Comment faire un suivi constructif des devoirs ?

Publié le 19/01/2023 Une fiche pratique pour vous aider à faire de l’accompagnement aux devoirs un moment positif Au cours de la scolarité de...

Quelles sont les méthodes pour calmer son enfant ?

Publié le 30/12/2022 La vie de parent n’est pas de tout repos et il relève parfois de l’exploit de réussir à gérer tous les rôles...

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Votre adresse e-mail sera exclusivement utilisée pour vous envoyer notre newsletter. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment, à travers le lien de désinscription présent dans chaque newsletter. Conformément à la Loi Informatique et Libertés n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, au RGPD n°2016/679 et à la Loi pour une République numérique du 7 octobre 2016, vous disposez du droit d’accès, de rectification, de limitation, d’opposition, de suppression, du droit à la portabilité de vos données, de transmettre des directives sur leur sort en cas de décès. Vous pouvez exercer ces droits en adressant un mail à : contact-donnees@sejer.fr. Vous avez la possibilité de former une réclamation auprès de l’autorité compétente. En savoir plus sur notre politique de confidentialité