Utiliser les exemples - Cours de Français avec Maxicours - Lycée

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Utiliser les exemples

Objectif : améliorer l'utilisation des exemples et leurs modes d'insertion au sein d'un devoir.
1. Quels exemples ?
La nature des exemples n'est pas toujours identique. Elle varie suivant le sujet qui est posé. Dans le cadre d'un commentaire de texte, les exemples devront être essentiellement empruntés au texte à commenter pour alimenter l'analyse.

La dissertation, pour sa part, suppose un travail en référence à un sujet mais pas à un texte seulement. De fait, les exemples pourront être empruntés au(x) texte(s) du sujet, mais surtout à des textes répondant aux critères couverts par le sujet. Le sujet peut notamment ouvrir une réflexion sur un genre, sur un auteur, sur un courant littéraire.

Le degré de précision de ces exemples varie : une citation d'un passage, une référence à une oeuvre entière, une date (celle d'une édition, celle d'une représentation théâtrale, d'un événement historique...), une référence à un auteur, à un mouvement littéraire, etc.
Ne cédez jamais à la tentation d'utiliser un exemple dont vous auriez oublié les références ! Une citation sans auteur n'a qu'un intérêt très médiocre. La valeur de l'exemple repose essentiellement sur la précision de la source.

2. Pourquoi les utiliser ?
Qu'il s'agisse de la dissertation ou du commentaire composé, l'exemple vient justifier votre idée, votre argument ; il illustre une opinion tout en manifestant un savoir concret, une véritable culture.

L'exemple peut avoir essentiellement deux fonctions : s'il est illustratif, il sert à rendre plus compréhensibles et plus valables une idée et les arguments d'un paragraphe ; s'il est argumentatif, il sert à dégager, de cas particuliers, un principe général, et s'inscrit donc dans un raisonnement inductif.

Mais pour en préserver l'efficacité, encore faut-il savoir l'introduire ingénieusement dans votre devoir.

3. Comment les introduire dans un devoir ?
Il est possible de citer un texte tel quel ou de procéder par reformulation.

Lorsque l'on opte pour la reformulation, le plus dur est de réussir à exprimer la pensée d'un autre avec ses propres mots, sans toutefois trahir ce que l'auteur de cette pensée a voulu dire. La reformulation est donc un exercice périlleux !

Dans le cas d'une citation, il s'agit avant tout de ne pas déformer les propos cités et donc de reproduire un pan de texte, une phrase, une expression, toujours entre guillemets, en respectant chaque terme de cette citation, et sans modifier le mode d'énonciation (qui parle ? à quel temps ? dans quelle intention ? avec quel niveau de langue ?).

Si la citation est trop longue et que vous jugez bon de la couper en quelque endroit, signalez ces coupes par (...).
De plus, si son insertion nécessite quelques modifications grammaticales, il vous faut les marquer en encadrant par des crochets les éléments modifiés (changement de pronom, de terminaison verbale pour harmoniser la citation avec son contexte).
De plus, vous devez toujours penser à souligner le titre de l' oeuvre intégrale dont est extrait le passage cité : pour quelques vers d'un poème, vous soulignez par exemple Les Fleurs du mal (en n'oubliant pas les majuscules !) mais vous mettrez entre guillemets le titre du poème (ex : « L'invitation au voyage »).

La citation a aussi ses périls : comment introduire des exemples sans répéter tout au long du devoir « il dit que », « il pense que »... ?

Il peut être très rentable de se préparer au fil de l'année une petite liste de termes ou expressions spécifiques à l'insertion des exemples dans un devoir.
Dès les premiers devoirs, on vous reprochera peut-être des répétitions, des maladresses. N'attendez pas la fin de l'année pour les combattre. Réfléchissez à des expressions quasi synonymiques (il dit / il affirme que / il soutient / il évoque / il écrit / il rappelle que...).

Lorsque vous rédigez un devoir, vérifiez l'insertion de vos exemples comme les autres erreurs d'orthographe ou de style au fur et à mesure de la rédaction, mais aussi au moment de la relecture.

L'essentiel

L'exemple est indispensable à la réussite de la dissertation ou du commentaire. Mais il ne s'agit pas de l'utiliser à tort et à travers. De nécessité argumentative, il devient aussi un exercice de style, dans la mesure où il doit être inséré sans maladresse ou imprécision. Il est enfin la preuve de la culture littéraire acquise par l'élève sur le sujet posé.

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en histoire des arts grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents