Reconstitution des phénomènes passés - Cours de SVT 5eme avec Maxicours - Collège

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Reconstitution des phénomènes passés

Objectif
La succession de différentes roches témoigne de changements environnementaux qui ont eu lieu dans une même région au cours du temps.
Comment l’étude des roches, de leur disposition et des fossiles qu’elles contiennent permet-elle de reconstituer les changements ayant eu lieu dans les mers et sur les continents ?
1. Reconstitution des changements en milieu aquatique
Si on observe un affleurement de différentes couches de roches au sud de Paris, on peut voir une succession de deux couches :
– la strate la plus profonde est appelée sable d’Ormoy ;
– au-dessus, on trouve la strate du calcaire de Beauce.

À partir de la disposition des couches géologiques, on peut établir une chronologie des phénomènes géologiques : le calcaire de Beauce s’est déposé après le sable d’Ormoy.

• La strate du calcaire de Beauce se caractérise par la présence de planorbes et de limnées. Or, ces deux espèces d’eau douce vivent encore aujourd’hui.
Selon la théorie de l’actualisme, principe selon lequel les causes des phénomènes géologiques passés sont identiques à celles des phénomènes géologiques actuels, on peut déduire que le calcaire de Beauce s’est vraisemblablement formé dans des plans d’eau douce.

• La strate du sable d’Ormoy contient des coquilles de lamellibranches (calliste, cardite, huître) et des gastéropodes marins (cérithes).
Selon le principe de l’actualisme, on peut déduire que ces animaux vivaient dans une mer calme peu profonde (de 5 à 15 mètres) et que le sable d’Ormoy s’est constitué dans ce milieu.

• Entre les deux strates, on trouve des espèces qui vivaient dans une eau saumâtre (mélange d’eau douce et d’eau salée) caractéristiques des milieux lagunaires.

Doc. 1 : Les différentes espèces retrouvées
dans les couches de roches au sud de Paris.


Au cours du temps, les conditions de vie dans la région ont évolué et avec elles, les espèces animales. D’un milieu marin, on est arrivé à un milieu d’eau douce peuplé d’espèces animales caractéristiques des étangs et des lacs.
2. Reconstitution des changements en milieu continental
À Lodève, dans l’Hérault, deux types de roches se succèdent.

À la base, on trouve dans des grès et des charbons, des fossiles de tronc de fougères arborescentes et des empreintes de libellules fossiles. Or, les fougères sont actuellement présentes dans les zones équatoriales. On peut donc en déduire qu’il y a 290 millions d’années, la région de Lodève était recouverte par une forêt équatoriale dense sous un climat chaud et humide.

Au-dessus des strates de grès et de charbon, des niveaux argileux présentent des fentes de dessiccation et des traces de reptiles. Actuellement, ces fentes apparaissent lorsque des argiles se dessèchent. Fentes et traces de reptiles indiquent qu’il y a 250 millions d’années, la région de Lodève était semi-désertique avec une courte saison humide.

Doc. 2 : Fentes de dessiccation actuelles.


L’essentiel

La nature des roches, leur superposition et les fossiles qu’elles contiennent permettent de retracer la paléogéographie d’une région.
Les changements climatiques, les variations du niveau marin et les modifications des peuplements animaux et végétaux ont été enregistrés par les roches.
Étudier une succession de roches permet donc de remonter le temps et de comprendre les phénomènes passés.

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en géographie grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents