Que produit-on et comment le mesure-t-on ? - Cours de SES avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Que produit-on et comment le mesure-t-on ?

La science économique se préoccupe de la production, de la consommation et des échanges de biens et de services rares. 
1. Que produit-on ?
a. Quelques définitions
Produire signifie en économie fabriquer, créer des biens ou des services. Les agents économiques qui produisent sont donc en priorité les entreprises (L’Oréal fabrique des produits cosmétiques), mais cela peut être aussi une administration (la police produit un service de sécurité) ou une association (produit un service de cours sportifs par exemple).

Consommer signifie détruire un bien ou un service par l’usage. Ainsi le fait de manger des champignons sauvages est une consommation même si le produit n’a pas été acheté.

• Les biens sont des objets matériels que l’on peut conserver (stocker) pour les consommer plus tard, une chaise, une paire de baskets sont des biens.

• Un service est immatériel, il est produit et consommé au même moment. Un commerce ou un transport en bus sont des services.

Doc. 1. Biens matériels Doc. 2. Service non-matériel

Ces biens ou services sont rares car ils nécessitent d’être produits et ils sont donc disponibles en quantité limitée. Seul l’air est un bien libre (gratuit et illimité).
b. Les différentes unités de production
La production de biens ou de services est assurée par différents agents économiques :

Producteur Type de produit But poursuivi Sources de financement
Entreprises privées ou publiques. Elles produisent des biens et des services marchands destinés à être vendus sur le marché. Recherche de la rentabilité c'est-à-dire le fait de tirer le maximum de bénéfices de la vente des produits. Vente des produits.
Emprunts auprès de banques ou des marchés financiers.
 
Administrations Elles produisent des services non marchands (gratuits). Permettre à toute la population de profiter des services jugés essentiels. Prélèvements obligatoires (impôts, taxes et cotisations sociales prélevées sur les salaires).
Associations Elles produisent des services marchands (association culturelle, sportive) ou non marchands (association caritative). Permettre de fournir des services aux personnes à un coût raisonnable voire gratuitement ou de poursuivre un but commun. Ces associations ont un but non lucratif (elles ne peuvent pas faire de bénéfices). Dons, subventions et cotisations des adhérents.


Certaines entreprises proposent des services particuliers, ce sont les sociétés financières (banques, assurances). La consommation des biens et des services est réalisée par d’autres entreprises ou les administrations mais surtout par les ménages. On appelle ménage l’ensemble des personnes vivant sous le même toit et formant une unité de consommation (c'est-à-dire disposant d’une source de revenu). 
c. Production marchande et non marchande
La production marchande est le fait des entreprises. Celles-ci cherchent à maximiser leurs bénéfices soit en vendant plus de biens, soit en diminuant leurs coûts de production. Le résultat de la vente des produits de l’entreprise représente sa recette ou son chiffre d’affaires. Pour déterminer son bénéfice elle doit y retrancher les coûts de production (coût de personnel, matières premières, prélèvements obligatoires, intérêts versés…). La production marchande est donc destinée à être vendue sur le marché à un prix supérieur au coût unitaire de production.

La production non marchande est assurée par les administrations et certaines associations comme les associations caritatives par exemple (les restos du cœur, Médecins du monde…).
La production non marchande n’est pas destinée à être vendue sur le marché, on la retrouve essentiellement sous forme de services. Ces services sont donc fournis gratuitement ou à un prix n’excédant pas la moitié du coût de production de celui-ci (comme par exemple la bibliothèque ou la crèche municipale financées en grande partie par les communes).
L’État fournit un grand nombre de services gratuits, jugés indispensables, comme par exemple dans le domaine de l’éducation, la sécurité et la justice ou encore la santé. Ces services permettent en outre de limiter les inégalités et permettre une meilleure égalité des chances.
2. La mesure de la valeur de la production
a. La valeur ajoutée (VA)
La VA représente les richesses produites dans les entreprises lorsqu’elles transforment les biens et les services pour leur production. La vente des produits permet de calculer le chiffre d’affaires de l’entreprise mais pour produire elle a utilisé des biens ou des services produits par d’autres agents économiques. La valeur de sa production est donc inférieure à son chiffre d’affaires.

Les produits détruits ou transformés pendant le processus de production sont appelés capitaux circulants. L’achat par l’entreprise de ce capital circulant représente une consommation intermédiaire. Pour calculer la VA il suffit donc de retrancher ces consommations intermédiaires au chiffre d’affaires.

VA = chiffre d’affaires – consommations intermédiaires.

Prenons l’exemple d’un menuisier, pour fabriquer ses meubles il a besoin de clous, de bois, de peinture mais aussi d’énergie, d’eau… qui sont des valeurs créées par d’autres agents. La valeur ajoutée du menuisier représente la mise en œuvre de son travail, de ses machines, outils… pour transformer ce capital circulant en meuble.
b. Les difficultés de mesure de cette valeur ajoutée
La mesure de la VA pour la production marchande ne pose aucun problème puisque la production peut être évaluée de manière monétaire. Par contre en ce qui concerne la production non marchande, il n’est pas possible d’évaluer la valeur créée étant donné qu’elle n’est pas vendue. La valeur créée par les administrations est estimée par les coûts de fonctionnement de celles-ci. Cela ne peut donc être qu’une estimation, il est difficile de savoir quelle valeur crée un professeur lorsqu’il fait son cours notamment car les effets économiques ne se font pas sentir immédiatement.
L'essentiel
La production de biens et de services est assurée par les entreprises mais aussi par les administrations et les associations. La production des entreprises est marchande, elles cherchent à faire le maximum de bénéfices contrairement aux associations ou encore les administrations qui elles, assurent l’essentiel de la production non marchande. La valeur de la richesse créée est mesurée par la valeur ajoutée mais elle ne peut être qu’approchée dans le cadre de la production non marchande. 
Synthèse visuelle

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents