Monopoles et oligopoles - Cours de SES Première pro avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Monopoles et oligopoles

L’évolution des marchés conduit à la concentration de certaines entreprises jusqu’à détenir une position dominante sur les marchés.
1. La formation des oligopoles et des monopoles
a. Définitions
Dans un marché de concurrence pure et parfaite, il devrait y avoir atomicité (de nombreux offreurs et demandeurs pour favoriser la concurrence). Or, dans la réalité, ce n’est pas le cas ; on constate que sur beaucoup de marchés, il y a :

- peu de producteurs → oligopole (téléphonie mobile, automobile, pétrole, grande distribution…)
- un seul producteur→ monopole (la Poste pour le courrier, SNCF…).

La situation de monopole est rare ; elle existe surtout dans le domaine public, ce sont des entreprises publiques qui les gèrent. En revanche, du fait de la concentration croissante des entreprises, on trouve de plus en plus d’oligopoles (concentration horizontale). Ici, les entreprises achètent ou fusionnent avec une entreprise de la même branche, par exemple Neuf Télécom qui rachète Club-Internet.
b. Pour quelles raisons se forment des monopoles ou des oligopoles ?
Un monopole peut apparaître pour plusieurs raisons différentes :

• une branche d’activité nécessite des investissements si importants qu’une seule entreprise peut y faire des bénéfices. Il faut produire en très grande quantité pour amortir les investissements réalisés (économies d’échelle) et donc deux entreprises ne pourraient survivre.
 
C’est le cas dans le transport ferroviaire (construction et gestion des lignes de chemin de fer, document 1), de la production d’énergie (centrales nucléaires, thermiques…) par exemple. Il se forme alors un monopole naturel.
 
Ces monopoles sont en général gérés par des entreprises publiques car, du fait du caractère vital de ces activités, tous les citoyens doivent pouvoir y avoir accès à un coût raisonnable. Une entreprise privée pourrait avoir la tentation de profiter de la situation pour faire des surprofits (comme c’est le cas dans le pétrole ou la distribution de l’eau en France). 
Doc 1 : Le transport ferroviaire, exemple de monopole naturel géré par l'état

• dans certaines branches, il y a des barrières à l’entrée, par exemple du fait des coûts de recherche et développement exorbitants (puces informatiques, aéronautique…). Ainsi peu d’entreprises se partagent le marché ;

• la recherche permet de déposer des brevets pour protéger les innovations pendant un certain temps. L’entreprise bénéficie alors d’un monopole temporaire qui va lui permettre de vendre un peu plus cher pour rembourser ses frais de recherche ;

• la différenciation des produits (marque, qualité, services associés…) permet aussi de se retrouver dans une situation dominante sur un marché. Les marques permettent de convaincre les consommateurs d’acheter même si c’est plus cher que chez les concurrents.
2. Les dangers de ces situations
a. Un position dominante qui peut conduire à des dysfonctionnements
• Certaines entreprises en situation d’oligopole peuvent avoir envie de s’entendre (former un cartel) sur les prix, le partage des marchés…, plutôt que de se faire une farouche concurrence. Certaines entreprises ont été accusées, voire condamnées, pour ces pratiques (téléphonie mobile, grande distribution…) car sinon c’est le consommateur qui paie.

• Certaines entreprises peuvent être tentées d’abuser de leur position dominante. Cela peut l’être par des tarifs prohibitifs au détriment des consommateurs captifs.

C’est le cas de la distribution de l’eau en France (document 2). Chaque commune a un seul distributeur (public mais plus généralement privé) qui possède des concessions de longue durée.
Ainsi, dans certaines villes de France, les tarifs apparaissent assez élevés quand on les compare aux coûts de distribution d’autres villes.

Microsoft a été condamné aussi en Europe pour abus de position dominante, son système d’exploitation Windows étant très majoritairement répandu et sans réel concurrent. Microsoft le vend en y joignant des logiciels de mail (Outlook) ou de navigation Internet (Explorer) ce qui crée une distorsion de la concurrence car les autres entreprises se retrouvent privées de pouvoir vendre leurs versions aux utilisateurs.

Commune A = 0,6 €/m3
Commune B = 2,5 €/m3
Doc.2. Variabilité des tarifs de distribution de l'eau

• Les monopoles publics sont aussi souvent accusés de pratiquer des tarifs élevés ; la concurrence ne pourrait, selon les libéraux, qu’être bénéfique (avec l’exemple de la baisse des tarifs du téléphone fixe depuis l’ouverture de ce marché à la concurrence). La situation de domination d’un marché n’est jamais bonne car les entreprises ne font plus d’effort pour être plus efficaces, proposer des produits ou services de meilleure qualité, innover…
b. La lutte contre ces situations
Plusieurs institutions surveillent le marché pour empêcher ces situations ou rendre le marché plus concurrentiel.
En France, la Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) est chargée de veiller au droit de la concurrence (lutte contre les ententes, dumping…) mais c’est surtout la Commission européenne qui surveille les entreprises et les marchés de l’Union européenne.

Elle peut interdire une fusion ou une acquisition au prétexte que cela pourrait conduire à une situation dominante. C’est elle qui a mené le combat et fait condamner Microsoft pour abus de position dominante alors que les États-Unis ne sont jamais allés jusque là (ils ont pourtant des lois contre les monopoles : les lois anti-trust).

La Commission préconise aussi le démantèlement de certains monopoles publics pour favoriser la concurrence. C’est elle, avec l’accord des gouvernements, qui a ouvert le marché du transport aérien, des télécommunications et bientôt de l’énergie et du courrier. Ces politiques libérales oublient pourtant que certains marchés ne peuvent pas être réellement en concurrence (transport ferroviaire, énergie) ; d’ailleurs le tarif de l’électricité est plus faible en France (géré pourtant par une entreprise publique) qu’ailleurs en Europe.

Dans les pays qui ont libéralisé certains de ces services publics, on a vu augmenter les tarifs et baisser la qualité des services fournis.
L'essentiel
Les monopoles et oligopoles se forment sur les marchés quand les conditions de la concurrence pure et parfaite ne sont pas bien respectées (pas d’homogénéité, de transparence ou libre entrée).

Cette situation génère des dysfonctionnements qui peuvent conduire à des abus de position dominante au détriment des consommateurs ou des usagers du service public. C’est pour cela que la Commission européenne, notamment, lutte contre ces situations.
Mais dans le cas des monopoles publics, la concurrence peut ne pas amener que des effets positifs.
Synthèse visuelle

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents