Métiers de l'activité scientifique - Maxicours MAXICOURS

Métiers de l'activité scientifique

Objectif(s)
Indiquer les formations scientifiques qui existent après le baccalauréat. Présenter quelques métiers liés à l’activité scientifique.
1. Quelles études pour quel métier ?
Actuellement, en France, la formation post-baccalauréat repose sur le système Licence-Master-Doctorat. Cela veut dire qu’il y a 3 paliers dans les études supérieures : BAC +3 (ou BAC +2 dans certains cas), BAC +5 et BAC +8. Pour atteindre ces niveaux de formation, plusieurs manières :

BTS : Le Brevet de Technicien Supérieur est un diplôme sanctionnant deux ans d’études supérieures. C’est une formation destinée à former des techniciens, qui se déroule dans des lycées. Dans certains cas, il est possible de continuer des études supérieures après un BTS.

IUT (Institut Universitaire de Technologie) délivrant au bout de deux ans un DUT (Diplôme Universitaire de Technologie). Les IUT sont des écoles rattachées à des universités. Ces formations mettent l’accent sur la technique. Après un DUT, il est possible de continuer des études : faire 1-2 années supplémentaires (Licence Professionnelle/IUP), rejoindre la voie universitaire ou une école d’ingénieur pour les mieux classés.

Universités. Elles permettent d’effectuer des études selon les 3 paliers : Licence, Master et Doctorat. Les paliers sont divisés en années, elles-mêmes divisées en semestre. Plus l’étudiant avance dans sa formation, plus il se spécialise dans un domaine précis. Le master se déroule en deux ans. La deuxième année peut être un Master professionnel, dont le but est de rentrer sur le marché du travail avec un niveau BAC +5, ou un Master recherche, dont le but est de décrocher, selon le classement de l’élève, un financement pour réaliser un doctorat.

Classes préparatoires aux grandes écoles. Les « prépas » sont une formation intense de deux ans, dont l’objectif est de se préparer aux concours d’entrée à certaines grandes écoles. Cette formation se déroule dans quelques lycées. En cas d’échec, il reste possible de rejoindre le cursus universitaire.

Grandes écoles. Ce sont des écoles délivrant un diplôme d’ingénieur BAC+5. Certaines recrutent juste après le BAC (école en 5 ans), d’autres recrutent en fin de BAC+2 sur concours (système des prépas). La formation dispensée est à la fois théorique et pratique, et très orientée sur les sciences de l’ingénieur. Certaines sont généralistes, d’autres sont spécifiques à certains domaines scientifiques (Electronique, Aéronautique...). Quelquefois, des étudiants continuent leurs études en effectuant un doctorat après leur BAC+5.

Il existe d’autres formations spécifiques non mentionnées dans cette liste, mais la correspondance diplôme ⇔ niveau BAC +n est toujours établie. Un certain métier réclame un certaine formation. Ainsi, quand on souhaite faire un métier, il faut savoir combien d’années d’études il faut faire, et par quelle voie.
2. Techniciens
Le métier de technicien requiert 2 ou 3 ans d’études. Un technicien est spécialiste dans un domaine scientifique ou technique ; c’est un employé hautement qualifié.

Son rôle peut être différent selon les postes :
• Réalisation d’essais
• Inspection et maintenance
• Faire des prélèvements
• Rédaction de comptes-rendus
• Manipuler un appareillage scientifique
• Dépannage
• Effectuer des travaux sous la supervision d’un ingénieur.

Les domaines d’action du technicien sont très vastes; en voici quelques exemples :

Technicien en optique
Son rôle est par exemple de réaliser des instruments optiques. Il doit être précis, car la qualité de l’instrument optique dépend de la qualité de son travail.

Technicien de laboratoire
Le technicien de laboratoire effectue des manipulations afin de contrôler la qualité de produits (contrôle qualité). Dans un laboratoire d’analyse médicale, il effectue les tests et dosages à partir de prélèvements sanguins, afin de communiquer les résultats à un médecin qui établira un diagnostic.

Technicien de police scientifique
C’est une personne de terrain, avec une grande mobilité géographique. Son rôle est de collecter des indices sur des scènes de crime, d’effectuer des prélèvements, afin de les rapporter au laboratoire pour les faire analyser.

Technicien de fabrication
Ce technicien assure la fabrication de produits manufacturés, par exemple de produits chimiques. Il veille à ce que les délais et la qualité soient respectés tout au long de la chaîne de production.
3. Ingénieurs
Avec un niveau BAC+5, éventuellement complété d’un doctorat, l’ingénieur est amené à réaliser des tâches très spécifiques en fonction de son poste ou de sa spécialisation. Les activités de l’ingénieur peuvent être :
• Encadrement et supervision d’équipe
• Direction de projet
• Recherche et développement
• Etudes
• Assurance qualité

Ingénieur analyste de l’air
L’ingénieur analyste de l’air effectue des mesures de la qualité de l’air en divers endroits (villes, périphérie de villes) afin de détecter les niveaux de certains polluants. Notamment en période de fortes chaleurs, il peut y avoir des pics de pollution dans les grandes villes. L’ingénieur analyste de l’air alerte alors les pouvoirs public afin que des mesures soient prises : limitation des rejets de certaines usines, limitation de vitesse des véhicules, …

Ingénieur en énergies renouvelables
Le métier d’ingénieur en énergie renouvelable est un métier récent. Sa tâche consiste à concevoir des appareillages générateur d’énergie électrique, utilisant des sources d’énergie « propres », comme l’hydraulique, le solaire, l’éolien, … Par exemple, il peut concevoir des turbines hydroélectriques. C’est une personne qui a un goût prononcé pour la mécanique, thermique, électricité et les sciences de l’ingénieur en général.

Ingénieur informatique
L’ingénieur développeur informatique a pour vocation première de faire de la programmation informatique : il créé ou fait évoluer des logiciels. Il peut intervenir à divers stades de l’ingénierie logicielle : conception, développement, tests, optimisation, maintenance. Avec de l’expérience, il peut devenir chef de projet et encadrer des développeurs. L’informatique ne se limite pas qu’au développement logiciel : administration réseau, sécurité informatique, assistance, conseil (consultant), …

Ingénieur radioprotection
L’ingénieur radioprotection est souvent une personne de terrain, qui va aller dans les installations nucléaires, les chantiers en zone nucléaire (démantèlement), ou encadrer le transport de matières radioactives. Il doit veiller à ce que les normes de sécurité nucléaire soient respectées, en proposant des mesures afin de minimiser l’exposition des travailleurs exposés aux rayonnements radioactifs.
4. Chercheurs
Un chercheur possède un doctorat. Il peut travailler dans le public (organismes d’état, universités) ou pour des entreprises privées disposant d’un service de Recherche et Développement. Un chercheur peut être amené à superviser une équipe de techniciens et d’ingénieurs, ou assurer un poste de chef de laboratoire pour les chercheurs les plus expérimentés.

Enseignant chercheur
Le terme d’enseignant chercheur s’applique aux personnels effectuant des activités liés à la recherche et enseignant dans des établissements de l’enseignement supérieur. Après un doctorat et éventuellement des stages post-doctoraux, la personne peut être engagée comme maître de conférences. Après quelques années d’expérience, il peut passer une habilitation à diriger des recherches, où il supervisera des étudiants en thèse. Après, il pourra peut-être obtenir un poste de professeur des universités.

Chercheur en biotechnologies.
Le chercheur en biotechnologie travaille avec des micro-organismes. Son but peut être de les manipuler génétiquement afin de les utiliser pour produire des molécules particulières (protéines recombinantes). Les biotechnologies concernent aussi la virologie : étudier les virus, trouver des vaccins, … L’industrie pharmaceutique emploie des chercheurs en biotechnologie.
5. Autres métiers
Animateur scientifique
Cela concerne des postes souvent saisonniers ouverts à des bacheliers ou des étudiants, mais certains postes (comme dans les musées) sont dédiés à des professionnels de la communication scientifique. Le poste consiste à animer des événements scientifiques, notamment dans le cadre d’expositions. Les animateurs présentent des expériences, souvent à un jeune public.

Enseignant de collège ou lycée
En France, on distingue les enseignants de lycée et les professeurs des écoles, autrefois appelés instituteurs. Pour les professeurs de lycée, on a deux niveaux : les professeurs certifiés (CAPES) et les agrégés. Cette différence vient du concours que l’on passe actuellement après 5 années d’étude. L’agrégation est plus difficile et plus sélective.

Journaliste scientifique
Le journaliste scientifique intervient par exemple dans les revues de vulgarisation scientifique afin de rédiger des articles. Il doit avoir une solide culture scientifique, être à l’aise à l’écrit ou à l’oral pour des interviews, et savoir expliquer des phénomènes physiques à un public n’étant pas forcément scientifique. Après un tronc commun scientifique BAC +3, les étudiants désireux d’évoluer dans cette profession peuvent intégrer des masters spécialisés en journalisme scientifique.

Météorologiste
En météorologie, une étape indispensable est de collecter le maximum de données sur les conditions climatiques en un lieu donné : vent, température pression. Par l’outil informatique, des simulations sont effectuées afin de prévoir les conditions climatiques sur quelques heures, quelques jours… L’activité du météorologiste ne se limite pas aux bulletins météorologiques fournis au grand public. Dans l’aéronautique ou dans la marine, avoir connaissances des conditions et des prévisions météorologiques est crucial. Il existe différents postes, correspondant à divers niveaux d’études.

Physicien médical
Le physicien médical a un master spécialisé, et éventuellement un doctorat. Il travaille dans les hôpitaux. Son rôle est de régler les machines d’imagerie médicale, de radiothérapie pour traiter les cancers. Il garantit que les machines vont fonctionner selon les normes de sécurité pour le personnel hospitalier et les patients. Il peut avoir un rôle en médecine nucléaire, en gérant les sources et appareils émettant un rayonnement radioactif (rôle de radioprotection).

Bien entendu, cette liste n’est en rien exhaustive …
L'essentiel
En France, les études supérieures sont actuellement régies par le système LMD (Licence Master Doctorat) qui sanctionne des niveaux d’étude de 3, 5 et 8 années après le baccalauréat. Les métiers liés aux sciences sont très variés et très spécialisés. Suivant le niveau d’étude, on peut ainsi rencontrer des métiers de techniciens, d’ingénieurs, de chercheurs,  …

Un métier lié à l’activité scientifique demande des connaissances scientifiques, techniques très précises. Il est aussi demandé d’autres compétences selon les postes : autonomie ou sens du travail en équipe, rigueur, précision, savoir communiquer par voie orale ou écrite (y compris en Anglais). Pour des postes à responsabilités, il est demandé de savoir encadrer une équipe ou assurer un rôle administratif. Des métiers demandent également une certaine mobilité géographique.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies ou autres traceurs pour améliorer et personnaliser votre navigation sur le site, réaliser des statistiques et mesures d'audiences, vous proposer des produits et services ciblés et adaptés à vos centres d'intérêt et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux et médias sociaux.