Les règles de présentation du dialogue - Maxicours

Les règles de présentation du dialogue

Objectif
  • Savoir utiliser la ponctuation pour rapporter correctement des paroles.
Points clés
  • Quand les paroles de plusieurs personnes sont rapportées directement, on parle de dialogue.
  • La ponctuation du dialogue repose sur des règles précises. Elle permet de rapporter des paroles dans un récit. Elle donne ainsi la possibilité de différencier les locuteurs entre eux.
1. La ponctuation

Dans un récit, lorsque l'on rapporte les paroles de quelqu'un, on les introduit par les deux points et on les encadre de guillemets.

Exemple :
Elle se précipita dans la pièce en hurlant : « Jacques est revenu, Jacques est revenu ! »


Lorsqu'un passage entier est rédigé sous forme de dialogue, il faut veiller à :

  • introduire le dialogue par un verbe introducteur de parole suivi de deux points ;
  • ouvrir le dialogue par des guillemets ;
  • aller à la ligne chaque fois qu'un personnage différent prend la parole et placer un tiret devant ;
  • fermer le dialogue par des guillemets après la dernière parole rapportée.
    Exemple :
    Le cavalier s'approcha doucement et interrogea la jeune fille :
    «
    Que faites-vous là et qu'avez-vous à pleurer ?
    Hélas, Monseigneur, je suis bien malheureuse, répondit la jeune fille en pleurant, ma mère m'a chassée et je n'ai nulle part où aller.
    Allons, séchez vos larmes et montez sur mon cheval. Je vous conduirai au palais du Roi mon père qui fera de vous une dame de la cour. »

 

2. Les verbes introducteurs de parole

Pour faciliter la lecture et la compréhension du dialogue, on utilise des verbes introducteurs de parole. Ils permettent de savoir qui parle, sur quel ton et de quelle manière.
Les personnages ne prononcent pas ces verbes de parole : il faut donc les conjuguer au temps utilisé dans le récit. Les verbes sont très souvent à la 3e personne du singulier ou du pluriel mais si c'est le narrateur qui parle, il utilisera la 1re personne du singulier (En le voyant, je l'interrogea : Où vas-tu ainsi ?).

On distingue 3 manières de les insérer dans un récit :

  1. Le verbe de parole peut introduire les paroles du personnage ;
    Exemple :
    Le prince demanda : « Que faites-vous là ? »
  2. Le verbe de parole peut suivre les paroles du personnage ;
    Exemple :
    « Que faites-vous là ? », demanda le prince.
  3. Le verbe de parole peut être inséré au milieu des paroles du personnages.
    Exemple :
    « Que faites-vous là, demanda le prince, et qu'avez-vous à pleurer ? »
    Dans ce dernier cas, le verbe de parole et son sujet sont placés à l'intérieur du dialogue, entre virgules. Cette phrase entre virgules s'appelle une proposition incise.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Des profs en ligne

quote blanc icon

Découvrez Maxicours

Exerce toi en t’abonnant

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17 h à 20 h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Un compte Parent

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies ou autres traceurs pour améliorer et personnaliser votre navigation sur le site, réaliser des statistiques et mesures d'audiences, vous proposer des produits et services ciblés et adaptés à vos centres d'intérêt et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux et médias sociaux.