Les poètes engagés - Maxicours

Les poètes engagés

Objectif :
Découvrir, parmi les missions du poète, celle de l’engagement.
Le poète, de par son statut, est souvent un artiste engagé. Au cours de l’histoire, nombreux ont été ceux qui se sont exprimés, soulevés, révoltés contre les injustices sociales, les systèmes politiques, les abus de pouvoir, l’intolérance des religions.

Cependant, l’expression « poètes engagés » est récente, elle vient des réflexions du philosophe Jean-Paul Sartre sur le rôle des intellectuels dans la société. Cette dénomination s’applique aux poètes de la Résistance et plus généralement à tous les poètes qui ont défendu ou défendent une cause.
1. L’engagement
a. Définition
D'après le Dictionnaire Le Petit Robert, la définition de l'engagement est :

«
Acte ou attitude de l’intellectuel, de l’artiste, qui, prenant conscience de son appartenance à la société et au monde de son temps, renonce à une position de simple spectateur et met sa pensée ou son art au service d’une cause. »
b. Les causes
Les causes de l'engagement sont diverses mais elles ont en commun la lutte contre la négation des droits de l’homme :
- causes religieuses : intolérance, fanatisme ;
- causes sociales : injustice, inégalité, misère, racisme, peine de mort ;
- causes politiques : guerre, dictature, violence.
c. Les objectifs
Les objectifs de l'engagement sont nombreuses : il peut s’agir de révéler la réalité, de témoigner, de dénoncer, de convaincre, de défendre des valeurs, de faire agir autrui, de rendre hommage, de transmettre un message d’espoir...
d. Les points communs des poètes engagés
Cette poésie est toujours ancrée dans l’Histoire et donc les poètes font référence à des noms de lieux et de personnes réels, ils utilisent des images concrètes visant la compréhension du plus grand nombre (symboles, personnifications, allégories), ils font un grand usage des reprises, anaphores, parallélismes, assonances et allitérations, cherchant la facilité de mémorisation.
2. Quelques rencontres entre Poésie et Histoire
a. 16e siècle
En 1560, Agrippa d’Aubigné, calviniste, assiste à la décapitation de 100 Protestants, il en reste marqué à vie. Il s’engage au combat par les armes et les mots, il écrit les Tragiques, qui témoignent des horreurs qu’il a vues.
C’est dans ses Discours que Ronsard prend également position, d’un point de vue catholique, pour la fin des guerres de religions.

 
Doc.1. Portrait d'Agrippa d'Aubigné

b. 18e siècle
André Chénier (1762), poète révolutionnaire, auteur des poèmes A Charlotte Corday ou A la France, est condamné par le tribunal révolutionnaire et guillotiné en 1794.


 
Doc.2. Portrait d'André Chénier

c. 19e siècle
Pour les romantiques la mission du poète consiste à sauver le monde des injustices, ils pensent qu’ils sont des prophètes. C’est le cas notamment de Victor Hugo, d’Alphonse de Lamartine, qui s’engageront aussi bien dans le combat par les mots que dans l’action concrète politique.

Victor Hugo est un homme de combat, un intellectuel engagé. Il se bat contre l’injustice, contre le travail des enfants, (« Où vont tous ces enfants dont pas un seul ne rit » est un vers bien connu du poème Mélancholia) par exemple, mène un combat contre la peine de mort et lutte contre le pouvoir politique. Il dénonce le coup d’état du 2 décembre 1851 perpétré par Napoléon III, ce qui lui vaut l’exil. Il publie alors les Châtiments, un recueil qui dénonce l’armée, l’Eglise, l’argent et qui s’en prend largement à Napoléon le petit. Lamartine (1790) entre en politique, il se rallie à la République de 1848 et déclare que « la poésie sera philosophique, religieuse, politique, sociale. »
d. 20e siècle
La Résistance
Très rapidement, le groupe des poètes surréalistes va s’opposer au fascisme et au nazisme. Certains vont s’engager au Parti Communiste, puis dans la Résistance.

Louis Aragon, par exemple, constitue un réseau d’intellectuels, il diffuse sa poésie clandestinement. Il fait acte de Résistance aussi dans la forme de ses poèmes, abandonne le surréalisme pour la prosodie classique, réutilise le vers rimé, l’alexandrin, la ballade, le rondeau, le lai qui sont facilement mémorisables. Il exalte à la fois sa muse Elsa Triolet et la France opprimée. Les recueils la Diane française, le Crève-Cœur en sont les meilleurs exemples. En 1955, il écrit Strophes pour se souvenir à la mémoire du groupe de résistants étrangers Manouchian fusillés en 1944. (L’Affiche rouge)

 
Doc.3. Couple Louis Aragon et Elsa Triolet en 1961

Il est suivi par Robert Desnos, membre d’un réseau clandestin, ses plus beaux vers lui sont inspirés par la Résistance, dans Etat de veille (1943). Son engagement lui coûte la vie, il est déporté et meurt en 1945. C’est aussi le cas de Max Jacob, ami de Jean Moulin. Paul Eluard lui s’engage au Parti Communiste, et s'exprime contre la Guerre d’Espagne, le nazisme. Il écrit notamment le poème Liberté qui a été parachuté dans les maquis. Jacques Prévert publie clandestinement sous le gouvernement de Vichy des textes provocateurs, accessibles, qui touchent tous les publics. Le vers « Quelle connerie la guerre » extrait du poème Barbara a été réutilisé de nombreuses fois par la suite, par les opposants de toutes les guerres.

L’insoumission
La chanson, écrite par Boris Vian en 1954, est aussi un texte engagés incontournable. Sortie en réaction à l’incorporation en Indochine, elle est censurée sur les ondes jusqu’en 1962. Dans les années de la guerre au Viêt-Nam (1970), elle sert d’hymne aux manifestations pacifistes. Elle ressort en 1990 contre l’intervention occidentale pendant la guerre du Golfe.

La Négritude
Sous l’impulsion d’Aimé Césaire et Léopold Sédar Senghor, les poètes autodésignés poètes de la Négritude créent une poésie d’opposition, d’affrontement dans laquelle ils dénoncent le colonialisme et rêvent d’une conscience collective africaine. C’est le Martiniquais Aimé Césaire (1913-2008) qui est à l’origine du mouvement, il revendique une identité noire. Il écrit entre autres Cahier d’un retour au pays natal en 1939. Il est suivi par le Sénégalais Sédar Senghor (1906-2001), lui aussi poète de la révolte face à la ségrégation du peuple noir. Il invente une poésie issue du surréalisme, métissée de rythmes africains. Il publie Hosties noires en 1948. Pour lui action politique et création poétique doivent aller de pair. Il a été le premier président du Sénégal de 1960 à 1980.
Ce mouvement dépassera l’espace de la francophonie.
L'essentiel
De tout temps, la poésie a été la voix de la révolte et de l’espoir, ils ont été nombreux, les poètes engagés, à chaque siècle, à chaque drame de l’Histoire, à refuser l’oppression, à refuser de se soumettre : des guerres de religions à la guerre d’Indochine en passant par l’Occupation allemande et la Révolution française.

D’ailleurs un poète engagé n’a pas d’époque, pas de frontières, et l’on peut citer de nombreux poètes étrangers : le Russe Vladimir Maïakovsky (1893-1930), le Chilien Pablo Néruda (1904-1973), le Palestinien Mahmoud Darwich (1941-2008), l’Américain Walt Whitman (1819-1892) le Marocain Abdelatif Laâbi (1942),le Turc Nazim Hikmet(1901-1963), le Grec Yannis Ritsos (1909-1990)…

Leur combat est là où l’on bafoue les droits de l’homme. Mais cette parole de vie et d’espoir peut provoquer la mort : Chénier, Saint-Pol Roux, Max Jacob, Robert Desnos sont morts pour leurs idées. Si la poésie est un si bon vecteur de la révolte humaine, c’est que le message touche le cœur de chacun par sa beauté, son émotion, et touche la raison par sa concision et son concentré de sens.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies ou autres traceurs pour améliorer et personnaliser votre navigation sur le site, réaliser des statistiques et mesures d'audiences, vous proposer des produits et services ciblés et adaptés à vos centres d'intérêt et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux et médias sociaux.