Les grandes phases de la Première Guerre mondiale - Cours d'Histoire avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Les grandes phases de la Première Guerre mondiale

1. La guerre éclate, « elle sera courte »
a. De la guerre de mouvement à la guerre de position
En août 1914, les Allemands exécutent le plan Schlieffen ; la guerre de mouvement commence. Ils envahissent la Belgique neutre et veulent vaincre la France avant de se retourner contre la Russie. Le 2 septembre 1914, ils sont à 25 km de Paris mais essaient surtout d'encercler l'armée française. Les Français ont donc perdu la « bataille des frontières » mais gagnent la « bataille de la Marne » : ils repoussent les Allemands qui tentent, en vain, de s'emparer des grands ports de la Manche (« course à la mer »).
Les Russes sont battus par les Allemands en Prusse (bataille de Tannenberg) et en Mazurie, mais l'emportent face aux Autrichiens en Galicie.
Fin 1914, aucune armée ne l'emportant, les soldats creusent les premières tranchées pour se protéger. La guerre de position commence sur un front de 800 km à l'ouest.
b. Les grandes offensives de 1915 à 1917
Les Etats-majors, en réalisant de grandes offensives, veulent percer les lignes ennemies. Mais les batailles, très meurtrières, ne permettent de gagner que quelques kilomètres de terrain souvent perdus par la suite, puis repris... (offensive en Artois en mai 1915, en Champagne en septembre 1915).
A l'Est, l'armée russe recule. Les armées anglaises et françaises tentent en 1915-1916 de s'emparer des Détroits tenus par les Turcs, alliés des Allemands, mais l'expédition des Dardanelles est un échec.
En 1916, les Allemands attaquent à Verdun pour épuiser les Français qui résistent à cette « guerre d'usure ». C'est un « succès » pour le général Pétain. Les Français tentent alors une percée dans la Somme mais échouent.

 

2. Une guerre d'un type nouveau s'achève
a. Les crises de 1917
En 1917, une nouvelle offensive a lieu au « chemin des Dames ». Les armées sont épuisées et certains soldats se révoltent (mutineries). A l'Ouest, les officiers réussissent à mater les mutins (quelques exécutions) mais, en Russie, la révolution entraîne une paix séparée en 1918.
1917, c'est aussi le début de la guerre sous-marine totale engagée par l'Allemagne et l'entrée en guerre des Etats-Unis, nouvel allié de poids pour la Triple Entente (« sammies » et matériel américains sur le front à partir de 1918).
b. La fin de la guerre
Au début de l'année 1918, les Allemands peuvent croire au succès. En Russie, la guerre civile commence et les soldats russes exigent la paix que les bolcheviks signent (Brest-Litovsk). Débarrassée du front est, l'armée allemande réussit à faire reculer les Français. Mais l'Allemagne est essoufflée ; les dernières forces ont été jetées dans la bataille alors qu'un demi-million d'Américains sont arrivés. A partir de juillet, le recul allemand est inéluctable. Début novembre, c'est la révolution à Berlin et le 11 novembre 1918, l'armistice est signé à Rethondes.
L'essentiel

La « Grande Guerre » est issue de l'affrontement des nationalismes bellicistes et du système des alliances mis en place : la Triple Alliance (Empire allemand, Autriche-Hongrie et Italie, réservée, qui change de camp en 1915) et la Triple Entente (France, Russie et Royaume-Uni).
Affrontement militaire sans précédent, c'est aussi une guerre économique et idéologique qui se déroule sur deux fronts (celui des combats et celui de l'arrière).

Comment avez vous trouvé ce cours ?

Évaluez ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en SVT grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents