Les écosystèmes - Maxicours
Objectifs
  • Identifier des enjeux liés à l’environnement.
  • Caractériser un écosystème (milieu de vie avec ses caractéristiques et son peuplement).
  • Comprendre les conséquences de la modification d'un facteur physique ou biologique sur l'écosystème.
Points clés
  • Un écosystème est composé d’un milieu de vie et des êtres vivants qui habitent dans ce milieu. 
  • Une forêt, la banquise, un récif corallien, un lac ou encore la montagne sont des écosystèmes qui abritent des êtres vivants (animaux et végétaux) qui sont adaptés à la vie dans ces différents milieux.
  • Dans un écosystème, les êtres vivants sont liés par des relations, alimentaires notamment.
  • Quand on modifie un facteur physique (température, taille) ou un facteur biologique (êtres vivants) d’un écosystème, c’est tout l’équilibre de cet écosystème qui est menacé.
1. Qu'est-ce qu'un écosystème ?
Un écosystème se compose d’un milieu de vie et des êtres vivants qui habitent dans ce milieu.

Une forêt, la banquise, un récif corallien, un lac ou encore la montagne sont des écosystèmes qui abritent des êtres vivants (animaux et végétaux) qui sont adaptés à la vie dans ces différents milieux.

Les êtres vivants qui composent un écosystème ont des relations entre eux, par exemple des relations alimentaires (certains êtres vivants se nourrissent des autres).

Exemple : la forêt
Forêt d'épicéas
La forêt est un exemple intéressant d’écosystème. En effet, la forêt représente un milieu où vivent de nombreuses espèces végétales (champignons, mousses, fougères, arbustes, arbres, etc.) et animales (des sangliers, des chevreuils, des renards, des écureuils, des oiseaux, des escargots, des lézards, des vers de terre, des araignées, des papillons, etc.).

Au sein de cet écosystème, il existe des chaines alimentaires :
  • les noisettes ou les fraises des bois sont mangées par les écureuils qui, à leur tour, sont mangés par des rapaces ;
  • les feuilles mortes sont mangées par les limaces qui sont, à leur tour, mangées par les musaraignes, elles même mangées par les renards.

Un écosystème peut changer au cours du temps si un des éléments qui le constitue change.

2. Que se passe-t-il quand un écosystème est modifié ?

Un écosystème peut être modifié sur le plan physique (taille, température) ou sur le plan biologique (êtres vivants qui le composent).

a. Modification d'un facteur physique

Que se passe-t-il si un facteur physique, la température par exemple, change au sein d’un écosystème ? Le fonctionnement de l’écosystème peut alors changer et les êtres qui y vivent peuvent même être en danger.

Exemple
L'écosystème arctique et le réchauffement du climat.
L’écosystème arctique est l’écosystème du pôle Nord. L’ours polaire est un animal ayant une place importante au sein de cet écosystème.

Ours polaire sur la glace de l'océan arctique
Pour se nourrir, il chasse des phoques le long des trous de la banquise, à l’endroit où les phoques remontent pour respirer.
Ours polaire en position de chasse Phoque dans un trou de respiration
L'ours polaire chasse surtout entre avril et juillet. Il a donc besoin que la glace soit présente le plus longtemps possible pour se nourrir. Or, depuis de nombreuses années, l’augmentation des températures fait fondre la glace plus tôt dans l’année et plus rapidement. L’ours polaire a donc de plus en plus de difficulté à se nourrir. Si la situation continue de s’aggraver, il pourrait même disparaitre.
Ours polaire sur la banquise fondue
b. Modification d'un facteur biologique

Que se passe-t-il si un facteur biologique est modifié au sein d’un écosystème ? Par exemple, si une nouvelle espèce s'installe dans un écosystème où elle ne vivait pas auparavant ?
Un écosystème est composé des êtres vivants qui habitent un milieu de vie. Ces êtres vivants sont donc adaptés à leur milieu. Si on introduit un être vivant dans un écosystème qui n’est pas adapté, tout l’écosystème est alors en danger.

Exemple 1 : L’écureuil gris d’Amérique.
Il a été introduit à la fin du 19e siècle dans les forêts en Europe où il n’était pas présent normalement. C’est l’écureuil roux qui peuplait cet écosystème. L'écureuil gris a apporté une maladie qui a tué de nombreux écureuils roux, il prend aussi la nourriture de l'écureuil roux et détruit son habitat en arrachant l’écorce des arbres pour lécher la sève. À cause de cela, l’écureuil roux est en train de disparaitre.
Écureuil gris d'Amérique  Écureuil roux d'Europe
Exemple 2 : la jacinthe d'eau.
C’est une plante flottante qui a été amenée d’Amérique du Sud en Afrique et en Asie. Mais elle n’est pas adaptée à ces écosystèmes. Elle se développe très vite et recouvre parfois entièrement certains plans d’eau. Elle peut parfois empêcher les poissons de respirer, bloquer des barrages ou causer des inondations en faisant déborder certaines rivières.
Jacinthe d'eau Jacinthe d'eau recouvrant la surface d'un lac, en Indonésie

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

quote blanc icon

Découvrez Maxicours

Exerce toi en t’abonnant

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17 h à 20 h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Un compte Parent