Les Contes d'Andersen, D'Aulnoy, Grimm, Perrault - Maxicours

Les Contes d'Andersen, D'Aulnoy, Grimm, Perrault

Objectifs
• Lire des contes traditionnels d’Europe
• Comprendre les principales caractéristiques du conte merveilleux
1. Les auteurs
a. Charles Perrault (1628-1703)
Homme politique actif dans la politique de Colbert, écrivain impliqué dans le milieu littéraire, il est écrivain officiel de Louis XIV. Il s’inspire des légendes de la tradition populaire orale en les mettant en valeur par le choix d’une langue raffinée et d’une morale adaptée.
En 1697, il fait publier un recueil intitulé Histoires ou Contes du temps passé ou Contes de ma mère l’Oye.
Ses contes les plus connus sont La Belle au bois dormant, Le Petit Chaperon Rouge, Le Petit Poucet, Peau d’Ane, Barbe-Bleue, Le Chat Botté…
b. Madame D'Aulnoy (1651-1705)
Après une vie personnelle mouvementée, après de nombreux voyages et péripéties judiciaires, Marie-Catherine d’Aulnoy fait paraitre en 1697, Les Contes des Fées, suivis des Contes nouveaux ou Les Fées à la mode qui lui valent la célébrité. Elle renouvelle le genre emprunté aux traditions populaires en mêlant à des aventures romanesques, le merveilleux, le réalisme, l'humour et la cruauté. Son vécu se manifeste dans sa dénonciation des travers de la cour de Louis XIV ou encore l’épreuve du mariage forcé qu’elle a connu à 16 ans...
c. Jacob (1785-1863) et Wilhelm (1786-1859), les frères Grimm
Auteurs allemands passionnés de leur langue, ils recueillent de vieux contes populaires du folklore germanique et les enrichissent avec l’observation de leur entourage, du milieu le plus populaire au milieu cultivé. Leur intention est avant tout une expérience linguistique (de la langue allemande) avant d’être une aventure littéraire. Ils remportent cependant un succès remarquable à travers toute l’Europe. En 1819, ils publient les Contes d’Enfant et du foyer.
Les contes les plus connus sont La Belle au bois Dormant, Le Petit Chaperon rouge, Hansel et Gretel, Tom Pouce…
d. Hans Christian Andersen (1805-1875)
Issu d’un milieu très modeste, cet auteur danois quitte le foyer familial dès l’adolescence et part sur les routes, publiant sa première œuvre à 17 ans. Il édite des récits de voyage, des poésies, il crée ses propres contes comme La petite Sirène, La Petite Fille aux allumettes, La Reine des Neiges... La publication s’échelonne de 1835 à 1852 et remporte un franc succès si bien qu’il reçoit l’aide du Roi du Danemark.
2. Les contes
a. Un genre narratif universel
L’origine
Les contes populaires sont des récits oraux racontés aux enfants lors des soirées de contage, au 17e siècle. Les auteurs s’en inspirent largement et leur donnent une forme littéraire plus élégante pour entrer à la cour du roi et dans les salons des femmes nobles. Au-delà de la fonction divertissante s’ajoute une dimension culturelle d’un retour aux sources largement suivie par les conteurs germanistes et une dimension moralisatrice qu’aura également la fable.

La structure
Les contes suivent une structure assez identique, de la situation initiale bouleversée par un élément déclencheur de multiples péripéties, à la situation finale, conséquence de l’élément réparateur. Les personnages s’opposent entre adjuvants (ceux qui aident le héros dans sa quête) et opposants (ceux qui perturbent la quête).
b. De la réalité à l'univers merveilleux
Réalité
Le lecteur est plongé dans une réalité passée, par la formule introductive « Il était une fois », une réalité souvent médiévale (du Moyen Âge). Les personnages (princes, princesses, paysans, chevaliers) ; les lieux (châteaux et cour, la forêt comme lieu magique et mythique, la chaumière et le milieu paysan…) sont autant d’éléments qui renvoient à un passé légendaire.
De plus, le siècle de Louis XIV est largement convoqué par les allusions des conteurs français : le raffinement de la cour, les mobiliers et inventions modernes, les critiques des courtisans… De même les conteurs allemands et danois s’appuient sur une observation de leur époque et société pour créer un univers ou enrichir un folklore existant.

• Merveilleux
Le lecteur plonge dans le fabuleux avec des personnages imaginaires (comme les fées, ogres, sorcières ou êtres métamorphosés, animaux personnifiés) ; avec des objets magiques (comme la baguette, la source et la clé magiques, l’arbre qui prend vie ou les breuvages miraculeux) ; avec une temporalité qui s’étire ; avec des lieux qui recèlent des cachettes…
Le merveilleux suscite le rêve, le voyage.
c. Le triomphe de la morale
En donnant un jugement de valeur sur les personnages qui se classent entre bons et méchants, l’auteur fait passer un message en faisant triompher la justice, le bien. Ainsi, les fées récompensent les bons pour la loyauté et l’honnêteté de leur attitude.
d. La poésie
Certains passages, notamment descriptifs sont plein de poésie dans les images, les paysages naturels lumineux, les décors médiévaux somptueux…
L'essentiel
Au fil des siècles, les contes enchantent. L’introduction dans un monde imaginaire se fait par l’intermédiaire des images qui ont inspiré peintres, poètes et cinéastes, décors de fête ou de théâtre… L’héritage des contes traversent les frontières et les siècles, se renouvellent incessamment.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies ou autres traceurs pour améliorer et personnaliser votre navigation sur le site, réaliser des statistiques et mesures d'audiences, vous proposer des produits et services ciblés et adaptés à vos centres d'intérêt et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux et médias sociaux.