Les compléments circonstanciels - Maxicours

Les compléments circonstanciels

Objectifs
  • Définir la notion de complément circonstanciel.
  • Connaitre les natures de ces compléments.
  • Connaitre les principales circonstances évoquées.
Points clés
  • Les compléments circonstanciels ne sont pas essentiels, ils peuvent être supprimés et souvent déplacés.
  • Ces compléments renseignent sur les circonstances (lieu, temps, cause, conséquence, opposition, etc.).
Pour bien comprendre
  • Les compléments non essentiels
  • Les prépositions et groupes prépositionnels
1. Caractéristiques des compléments circonstanciels
a. Définition
Les compléments circonstanciels sont des compléments non essentiels qui précisent les circonstances dans lesquelles une action s'accomplit. Ils peuvent être supprimés de la phrase et parfois déplacés et sont souvent précédés d’une préposition.
b. Catégories

Selon le rôle des compléments circonstanciels dans la phrase, il est possible de distinguer deux catégories :

  • les compléments circonstanciels adjoints : il est possible de les supprimer et de les déplacer. Ils sont souvent insérés dans la phrase entre des virgules ;
    Exemple
    Lucie, contrairement à sa sœur, prend plaisir à lire.
  • les compléments circonstanciels intégrés : il est possible de les supprimer, mais pas de les déplacer. Ils sont toujours placés après le verbe.
    Exemple
    Joan respire calmement.
2. La nature des compléments circonstanciels

Le complément circonstanciel peut être exprimé à l'aide d'un groupe prépositionnel, introduit par une préposition (à, dans, par, pour, en vers, avec, de, sans, sous, chez, sur).

Exemples
Il viendra avec ses enfants.
Nous resterons chez nous.

Un nom, un groupe nominal ou un pronom peuvent exercer la fonction de complément circonstanciel. Tous trois sont très souvent précédés d'une préposition.

Exemples
Chaque jour, elle arrosait ses plantes.
Jeudi, Zoé va au cinéma.

Un adverbe peut exercer la fonction de complément circonstanciel.

Exemple
Il vit dangereusement.

Un verbe peut aussi exercer la fonction de complément circonstanciel. Il s'agit alors :

  • d'un infinitif ;
    Exemple
    Il marche lentement pour ne pas tomber.
  • d'un gérondif.
    Exemple
    En venant, il apportera tes livres.

Les compléments circonstanciels peuvent s'exprimer à l'aide d'une proposition subordonnée :

  • une subordonnée conjonctive circonstancielle ;
    Exemple
    Parce qu'il s'amusait, il décida de rester plus longtemps.
  • une subordonnée participiale.
    Exemple
    Étant absent, Ahmed ne put prendre son billet.
3. Les circonstances du complément

Les compléments circonstanciels sont traditionnellement classifiés de manière sémantique, en fonction du sens qu'ils apportent à la phrase ou au verbe, dont ils renseignent les circonstances.

a. Les compléments circonstanciels spatio-temporels
1. Le complément circonstanciel de lieu

On distingue plusieurs types de compléments circonstanciels de lieu :

  • le lieu où l'on est ;
    Exemple
    Marc est arrivé au lycée.
  • le lieu où l'on va ;
    Exemple
    Ils sont partis au cinéma.
  • le lieu d'où l'on vient ;
    Exemple
    Il vient de Paris.
  • le lieu par où l'on passe.
    Exemple
    Nous passerons par les Alpes.

Ces compléments sont généralement introduits par des prépositions (à, de, par, dans, pour, etc.).

Méthode
Ce complément répond à la question « Où ? ».
2. Le complément circonstanciel de temps

Pour le complément circonstanciel de temps, on distingue :

  • le moment ;
    Exemple
    Ta cousine viendra le jour de Noël.
  • la durée ;
    Exemple
    Il a travaillé pendant trois heures.
  • la fréquence.
    Exemple
    Vous prendrez ce médicament trois fois par jour.

Ces compléments sont généralement introduits par des prépositions (pendant, durant, avant, après, etc.).

Méthode
Ce complément répond à la question « Quand ? ».
b. Les compléments circonstanciels de manière et de moyen
1. Le complément circonstanciel de manière

Le complément circonstanciel peut exprimer la manière dont s'accomplit une action.

Exemples
Il l'a regardé bizarrement.
Martin a dévoré son repas avec gourmandise.

Ces compléments sont généralement introduits par des prépositions (avec, sans, en, etc.).

Méthode
Ce complément répond aux questions « Comment ? De quelle manière ? ».
2. Le complément circonstanciel de moyen

Le complément circonstanciel peut exprimer le moyen ou l'objet avec lequel une action est faite. Il est alors souvent introduit par une préposition (avec, au moyen de, etc.).

Exemples
Il mange avec sa fourchette.
Elle a fixé l'étagère à l'aide d'un vieux tournevis.
Méthode
Ce complément répond aux questions « Avec quoi ? Par quels moyens ? ».
c. Le complément circonstanciel d'accompagnement

Le complément circonstanciel permet aussi l'expression de l'accompagnement, avec un nom désignant des personnes.

Exemple
Il sort avec ses amis.

Ces complément sont généralement introduits par la préposition « avec » suivie d'un nom propre, d'un groupe nominal ou d'un pronom.

Méthode
Ce complément répond aux questions « Avec qui ? Sans qui ? ».
d. Les compléments circonstanciels de cause et de conséquence
1. Le complément circonstanciel de cause

Le complément circonstanciel sert à exposer la cause d'un évènement.

Exemple
Parce qu'il était trop grand, il n'a pas pu passer par la fenêtre.

Ces compléments sont généralement introduits par la locution conjonctive (parce que) ou des locution prépositionnelles (à cause de, en raison de, etc.).

Méthode
Ce complément répond à la question « Pourquoi ? ».
2. Le complément circonstanciel de conséquence

Le complément circonstanciel permet de signifier la conséquence d'une action.

Exemples
Marie est tombée malade si bien qu'elle n'a pas pu aller au travail.
Il a couru longtemps au point d'avoir une déchirure.

Ces compléments sont généralement introduits par des prépositions (à, pour, etc.), des locutions prépositionnelles (au point de, de manière à, etc.) ou des locutions conjonctives (si bien que, etc.).

Méthode
Ce complément invite à rechercher dans la phrase : « Quelle conséquence ? ».
Remarque
Il ne faut pas confondre le but (« Pourquoi ? »), la cause (« À cause de quoi ? ») ou la conséquence.
e. Le complément circonstanciel de but

Le complément circonstanciel peut aussi marquer le but.

Exemple
Mon cousin travaille pour partir en vacances.

Ces compléments sont généralement introduits par la locution conjonctive « pour ».

Méthode
Ce complément répond aux questions « Pourquoi ? Dans quel but ? ».
f. Le complément circonstanciel de concession

Le complément circonstanciel de concession est utilisé pour exprimer une contradiction entre deux faits dépendants l'un de l'autre. Il exprime une concession, un renoncement.

Exemples
Malgré sa fatigue, elle a continué ses révisions.
En dépit de ses entrainements, il a échoué lors de la compétition.

Ces compléments sont généralement introduits par des prépositions (avec, sans, malgré, etc.) ou des locutions prépositionnelles (en dépit de, au lieu de, etc.).

Méthode
Ce complément exprime une contradiction entre le fait attendu et le résultat.
g. Le complément circonstanciel de comparaison

Le complément circonstanciel peut exprimer la comparaison.

Exemple
Il s'étira comme un chat qui se réveille.

Ces compléments sont généralement introduits par la conjonction « comme ».

Méthode
Ce complément répond aux questions « Comme quoi ? Comme qui ? ».
h. Les compléments circonstanciels d'opposition et de condition
1. Le complément circonstanciel d'opposition

Le complément circonstanciel peut marquer l'opposition.

Exemple
Malgré la pluie, elle alla se promener.

Ces compléments sont généralement introduits par des prépositions (malgré, sans, etc.), des locutions prépositionnelles (contrairement à, en dépit de, quitte à, etc.).

Méthode
Ce complément répond aux questions « Malgré quoi/qui ? Contrairement à quoi/qui ? ».
2. Le complément circonstanciel de condition

Le complément circonstanciel permet de signifier la condition.

Exemple
S'il fait beau, nous irons nous promener.

Ces compléments peuvent être introduits par des prépositions (avec, sans, etc.), des locutions prépositionnelles (sous réserve de, en cas de, etc.).

Méthode
Ce complément répond à la question « À quelle condition ? ».

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Des profs en ligne

quote blanc icon

Découvrez Maxicours

Exerce toi en t’abonnant

Découvrir le reste du programme

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17 h à 20 h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Un compte Parent

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies ou autres traceurs pour améliorer et personnaliser votre navigation sur le site, réaliser des statistiques et mesures d'audiences, vous proposer des produits et services ciblés et adaptés à vos centres d'intérêt et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux et médias sociaux.