Les addictions - Maxicours

Les addictions

L’adolescence est une période propice aux addictions. C’est le moment où les adolescents font les premiers usages de produits psychoactifs et le moment où ils y sont les plus vulnérables.
La loi et les pouvoirs publics tentent d’apporter certaines réponses.
1. L'adolescence, période propice aux addictions
a. Les premiers usages
Les premiers usages significatifs de substances psychoactives, c’est-à-dire des produits agissant directement sur le cerveau et modifiant le comportement, apparaissent à l’adolescence. La tentation de faire comme les autres est forte à cet âge. Le terrain génétique et le contexte familial peuvent aussi intervenir.

Les produits psychoactifs le plus souvent utilisés sont l’alcool, le tabac et le cannabis.
b. Les premiers dangers
Un adolescent est une personne en pleine construction physique et psychique, ce qui rend sa dépendance plus dangereuse. De plus, personne ne peut savoir comment il réagira à de nouvelles sensations (« bad trip », décompensation, overdose, etc.).
La substance finit par prendre le pouvoir sur la personne, surtout si elle est seule et fragile.
2. La réponse de la loi et des pouvoirs publics
a. Une situation préoccupante
Les phénomènes addictifs ont une nette tendance à augmenter en France depuis une à deux décennies.
La France est un des pays d’Europe où les jeunes commencent à fumer le plus tôt, entre 11 et 12 ans. La moitié des adolescents français de 17 ans aurait déjà goûté au cannabis.

En classe de 6e, 7 % des élèves ont déjà été ivres. En 3e, on passe à 34 %.
Dans le même temps, la pratique du binge drinking (= consommation rapide et excessive d’alcool pouvant mener au coma ou au décès de la personne) se développe.

Le dopage concerne aujourd’hui des sports qui semblaient avant préservés, comme le rugby, et les jeunes sportifs amateurs peuvent aussi être touchés.
b. La réponse des pouvoirs publics
La réponse des pouvoirs publics est double :
  • nombreuses campagnes de sensibilisation contre les conséquences néfastes directes ou indirectes des substances psychoactives ;
  • consultations ciblant directement les adolescents.

La loi est aussi là pour protéger individus et société. L’intervention de l’État peut aller de la lutte contre le tabagisme passif jusqu’à l’emprisonnement d’une personne en état d’ivresse et à une condamnation pour transport et détention de drogue.
L'essentiel
Parce que l’adolescent est particulièrement sensible à la question des addictions, l’État et les pouvoirs publics accordent une attention spécifique à cette problématique.

Entre répression et sensibilisation, les actions mises en place ciblent donc prioritairement cette classe d’âge.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

quote blanc icon

Découvrez Maxicours

Exerce toi en t’abonnant

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17 h à 20 h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Un compte Parent