Le réalisme- Seconde- Français - Maxicours

Le réalisme

Objectifs
  • Comprendre l’émergence du réalisme.
  • Définir le réalisme.
  • Connaitre les principales caractéristiques du réalisme.
Points clés
  • Le réalisme succède au romantisme et précède le naturalisme.
  • Le réalisme triomphe dans les années 1850.
  • Le réalisme cherche à reproduire toute la réalité de manière objective.
Pour bien comprendre
  • Le romantisme
  • Histoire du roman
1. Les principes du réalisme

Le réalisme se caractérise d'abord par une double volonté de rupture : avec la société bourgeoise du Second Empire et avec le romantisme.

Les écrivains réalistes cherchent à décrire le réel en faisant preuve d'objectivité, tout en laissant place à l'imagination et à la sensibilité : la perception du monde de l'auteur influence donc ses descriptions du réel.

L'écriture réaliste se soucie davantage de la forme (point de vue interne, discours indirect libre, précision des détails, vocabulaire technique) que du style. Les descriptions sont souvent longues et minutieuses afin de créer un « effet de réel » ou comme le dit Maupassant, une « illusion de la réalité ».

Les romanciers réalistes témoignent des moeurs de leur époque. Certains, comme Gustave Flaubert, en font parfois la satire.

2. L'évolution du concept de réalisme

L'évolution du réalisme est étroitement liée à celle de l'histoire, de la sociologie et des idéologies de la seconde moitié du XIXe siècle. Cette période voit en effet la montée parallèle de la démocratie et du libéralisme d'un côté, du positivisme et du scientisme de l'autre.

Ainsi, la description du réel passe par la peinture des classes sociales inférieures. Le document devient la matière même du roman et le romancier un « raconteur du présent », comme l'écrivent les frères Goncourt. Les sciences expérimentales et la sociologie deviennent les principales sources d'une documentation mettant en lumière l'interaction constante de l'homme et de son milieu.
Les écrivains naturalistes, comme Émile Zola et les Goncourt, pousseront encore plus loin cette réflexion.

3. Le réalisme, un mouvement littéraire et artistique

Alors que l'art photographique se développe sous l'influence de Nadar, la peinture se passionne pour la vérité. Ainsi, les peintres Gustave Courbet, Jean-François Millet et ceux de l'école de Barbizon fondent le réalisme en peinture et s’attachent à représenter la vie quotidienne de personnes ordinaires, ce qui fait scandale.

En littérature, le courant réaliste nait en France avec Stendhal et Honoré de Balzac. Il triomphe dans les années 1950 avec les romans de Gustave Flaubert ainsi qu'avec les nouvelles de Guy de Maupassant.
Cependant, il dépasse les frontières de la France et des écrivains comme le Britannique Charles Dickens, les Russes Nikolas Gogol, et surtout Ivan Tourgueniev, ami de Flaubert, le rejoignent.

De même, le réalisme ne touche plus seulement le roman, mais les autres genres littéraires, notamment le théâtre avec des dramaturges comme Alexandre Dumas fils (La Dame aux camélias, 1852), Eugène Labiche (Le Voyage de Monsieur Perrichon, 1860) et Victorien Sardou (Madame Sans-Gêne, 1893).

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

quote blanc icon

Découvrez Maxicours

Exerce toi en t’abonnant

Découvrir le reste du programme

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17 h à 20 h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Un compte Parent