Le fonds de roulement net global (FRNG), le besoin en fonds de roulement (BFR) et la trésorerie nette (TN) - Cours de Gestion et finance Terminale pro avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Le fonds de roulement net global (FRNG), le besoin en fonds de roulement (BFR) et la trésorerie nette (TN)

Objectifs : analyser le bilan fonctionnel (cf. fiche précédente) à l’aide du fonds de roulement net global (FRNG) et du besoin en fonds de roulement (BFR). Porter un jugement sur l’équilibre financier. Calculer et interpréter le FRNG, le BFR et la trésorerie. Percevoir l’intérêt de l’analyse fonctionnelle.
1. Le Fonds de roulement net global (FRNG)

Le fonds de roulement net global est le surplus des ressources stables qui permet de financer l’exploitation.

Fonds de roulement net global (FRNG) = Ressources stables - Emplois stables

Le fonds de roulement constitue une garantie pour l'entreprise. Plus il est important, plus grande est cette garantie. Ce « matelas de sécurité » permet de prévenir un accident de parcours dans l'exploitation (faillite d'un client, baisse des ventes…). Le FRNG peut être également calculé à partir du bas du bilan fonctionnel.

Fonds de roulement net global (FRNG) = actif circulant – dettes d’exploitation

2. Le Besoin en fonds de roulement (BFR)
a. Le BFR d’exploitation
L’activité de l’entreprise génère simultanément :
- les actifs circulant d'exploitation (stocks, créances clients…) qui constituent des emplois, donc des besoins de financement ;
- les dettes d'exploitation qui constituent des ressources de financement.

Les besoins et les ressources induits par les opérations de l'entreprise ne s'équilibrent pas. Généralement, les besoins excèdent les ressources, de sorte que la différence représente un besoin de financement résiduel qui appelle une ressource correspondante. Cette ressource est naturellement le fonds de roulement. D'où la dénomination de besoin en fonds de roulement d’exploitation (BFRE).

Besoin en fonds de roulement d’exploitation (BFRE) =
Emplois cycliques (stocks + créances d’exploitation)
– Ressources cycliques (dettes d’exploitation)

b. Le BFR hors exploitation
Dans l’actif circulant et les dettes, certains éléments n’ont pas un caractère récurrent et ne doivent donc pas être pris en compte dans le calcul du BFRE.
Par exemple, une créance sur cession d’immobilisation relève du cycle d’investissement (caractère non récurrent) et non du cycle d’exploitation.

Besoin en fonds de roulement hors exploitation (BFRHE) =
créances hors exploitation de l’actif circulant
– dettes hors exploitation

c. Le BFR total

Besoin en fonds de roulement (BFR) = BFRE + BFRHE

Un BFR négatif signifie que le crédit fournisseur est très supérieur au rythme de rotation des stocks et que, dans le même temps, le paiement des clients est très rapide à voir au comptant. C'est le cas de la grande distribution où les clients paient comptant (pas de crédit aux caisses de Carrefour ou Auchan) et le crédit fournisseur est très élevé.
3. La trésorerie et l’équilibre financier


4. Intérêt de l’analyse fonctionnelle
Cette analyse présente l'équation idéale de l'équilibre financier où le fonds de roulement net global est égal au besoin en fonds de roulement.

La trésorerie nette doit se rapprocher d’une valeur de 0. En effet, une trésorerie positive ne rapporte rien à l'entreprise tandis qu'une trésorerie négative se révèle un mode de financement très coûteux et risqué. L'entreprise cherchera à se rapprocher de la situation financière idéale de la manière suivante :

• lorsque la trésorerie est négative, on peut :
- augmenter le capital,
- faire un nouvel emprunt,
- céder des immobilisations,
- gérer mieux ses stocks,
- gérer mieux les créances clients et les dettes de fournisseurs.

• Lorsque la trésorerie est positive, on peut :
- rembourser des dettes financières de façon anticipée,
- investir.

5. Les ratios d’analyse du bilan fonctionnel
a. Les ratios de structure financière
Le financement des emplois stables
Les emplois stables de l'actif sont composés de biens durables destinés à rester longtemps dans l'entreprise. L'acquisition de ces biens doit être financée par des ressources stables. Le respect de cette règle est vérifié en calculant, d'après le bilan fonctionnel, le ratio suivant :

 

L’indépendance financière
Un trop fort endettement est dangereux pour l'entreprise car il s'accompagne de dépenses annuelles fixes : l'amortissement des emprunts et le paiement des intérêts. Si l'entreprise traverse une période défavorable, le résultat d'exploitation dégagera des ressources insuffisantes pour supporter ces dépenses.
Les ressources apportées par les capitaux propres n'ont pas cet inconvénient. Il n'y a pas à les rembourser et le versement des dividendes est facultatif.

L'indépendance financière d'une entreprise peut être estimée, à partir du bilan fonctionnel, en calculant son taux d'endettement. Le taux d’endettement est égal au ratio suivant :



Les banques, conscientes du danger, refusent généralement d'accorder des crédits aux entreprises dont le taux d'endettement dépasse 100 %.

b. Les ratios de rotation
Le ratio de rotation des clients (crédit-client)
Le ratio de rotation des clients exprime la durée moyenne du crédit consenti aux clients. Ce ratio est obtenu (en jours) en formant le rapport :



Les créances clients figurant au numérateur sont égales à la moyenne du montant brut des créances clients observées à l'ouverture et à la clôture de l'exercice.

Le ratio de rotation des fournisseurs (crédit-fournisseur)
Le ratio de rotation des fournisseurs exprime la durée moyenne du crédit qui est consenti par les fournisseurs. Ce ratio est obtenu (en jour) en formant le rapport :



Les dettes fournisseur figurant au numérateur sont généralement égales à la moyenne des dettes fournisseur observées à l'ouverture et à la clôture.
L'essentiel

Le fonds de roulement net global (FRNG) est le surplus des ressources stables qui permet de financer l’exploitation.
FRNG = Ressources stables – Emplois stables

Les besoins et les ressources induits par les opérations de l'entreprise ne s'équilibrent pas. Généralement, les besoins excèdent les ressources, de sorte que la différence représente un besoin de financement : le besoin en fonds de roulement (BFR).
BFR = emplois cycliques – ressources cycliques

L'équilibre financier est obtenu quand le FRNG couvre le BFR. La trésorerie nette est obtenue de la façon suivante :
Trésorerie nette = FRNG - BFR

La trésorerie nette doit se rapprocher d’une valeur de 0.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents