Fiche de cours

Le cinéma classique hollywoodien

Lycée   >   Terminale   >   Cinéma, Histoire de l'art   >   Le cinéma classique hollywoodien

  • Fiche de cours
  • Quiz et exercices
  • Vidéos et podcasts
Objectif :
Définir le cinéma classique américain du point de vue du montage et démontrer son influence sur l'élaboration d'un langage cinématographique.
Le montage est l'opération technique et artistique qui préside à l'organisation générale des plans d'un film. Dans une perspective narrative, il doit favoriser la progression d'une intrigue jusqu'à sa résolution en faisant réagir le spectateur (rire, angoisse, soulagement etc.).

Le cinéma américain s'est rapidement plongé dans ce type de création. La période primitive est le lieu d'expériences jusqu'en 1916-1917. Puis l'œuvre de Griffith, qui découvre les possibilités du montage narratif, marque la fin de cette époque et donne les bases de la période classique (1917-1960).
1. Le raccord
Il s'agit de raconter une histoire quelle qu'elle soit (du film d'espionnage au western en passant par tous les genres fondateurs) avec la meilleure fluidité possible. Or, une œuvre cinématographique est toujours fragmentaire, entre chaque plan s'impose une rupture. Le raccord consiste précisément à suturer ces plans de telle sorte que ces ruptures soient imperceptibles et que le film gagne en homogénéité :

• Il y a des raccords spatiaux (si on quitte un plan par la droite, alors on rentre dans le suivant par la gauche) utilisés par Griffith et qui deviennent systématiques ;
• Il y a aussi des raccords de geste (un mouvement amorcé dans un plan est poursuivi dans le plan suivant) ;
• Enfin, il existe des raccords de regard assurés notamment par le champ-contrechamp (un plan d'un personnage qui regarde quelque chose puis un plan de la chose regardée).

Ce type de montage est fréquemment utilisé pour filmer des conversations entre deux personnes face-à-face. Des conventions doivent être respectées pour conférer à la scène le maximum de fluidité : la caméra ne doit pas franchir l'axe défini par les personnages et respecter un angle d'au moins 30° entre les deux lignes qu'elle trace en filmant chaque personnage.

On peut comparer le montage fondé sur le raccord à un puzzle. Il faut que chaque partie perde son indépendance et disparaisse dans la constitution de l'ensemble : les fragments sont alors quasiment imperceptibles. D'autres raccords fonctionnent ainsi : par exemple lier des plans contigus par un rythme et une densité similaire, et opérer entre eux des liaisons relativement douces. Tous servent la fluidité du film.

2. Des codes
Le fondu enchaîné est assurément le plus célèbre des raccords (passage d'un plan à l'autre avec un moment de surimpression). Il a été principalement utilisé pour marquer un passage dans le temps, un flash-back par exemple.

On a parfois constaté le remplacement des intertitres du muet ou de plans assez lourds (image d'une horloge dont la rotation des aiguilles est accélérée, images d'un calendrier dont les feuilles tombent à toute allure) par de nouvelles conventions. Ces codes ne vont pas jusqu'à donner au cinéma le statut d'une véritable langue. Il est pourtant visible que les correspondances entre un raccord et le sens sont limitées à un faible nombre d'occurrences et que chaque film peut toujours s'en faire le contre-exemple.
3. Des jeux
Le cinéma classique américain a donc confirmé l'existence d'un langage cinématographique susceptible d'assurer à lui seul la continuité d'un récit. La plupart des réalisateurs qui ont travaillé aux États-Unis de 1917 à 1960 ont respecté les conventions instituées par ce cinéma.

D'une part, par respect des prescriptions des studios majeurs, d'autre part pour obtenir l'investissement du spectateur dans le drame. D'autres cinéastes, sans transgresser systématiquement ces modèles, ont réussi à marquer l'histoire du montage cinématographique (et plus largement du cinéma) par leur inventivité. Pour tromper les attentes du spectateur et ménager des effets, ils ont joué avec ces règles. Alfred Hitchcock et Orson Welles font partie de ces génies.
L'essentiel
Le cinéma classique hollywoodien prône le récit et la continuité. Chaque plan doit rendre le suivant nécessaire et désirable pour le spectateur. Un personnage commence quelque chose dans un plan, puis le quitte : aussi faut-il absolument pouvoir le retrouver dans le plan suivant afin de suivre le cheminement de son action. Même le son est mis au service de ce type d'articulation (un son entendu hors-champ suscite l'envie d'en voir la source d'émission et donc de voir le plan suivant capable de la montrer).

Il faut qu'un lien très fort unisse les plans les uns aux autres et que les raccords rendent les transitions imperceptibles. On tourne donc les plans dans cette perspective, et l'association est faite par le montage. Le montage est donc prévu avant le tournage, on y pense au moment du découpage, pendant l'écriture et la description précise de chaque plan (un maximum de plans est néanmoins tourné pour que les producteurs aient toujours la possibilité de les revoir).

La liste de ces cinéastes classiques au service de la production hollywoodienne est presque inépuisable. Entre autres, on citera Cukor, Vidor, Walsh, Curtiz, Lubitsch, Sternberg, Hathaway, Ford, De Mille.

Évalue ce cours !

 

Des quiz et exercices pour mieux assimiler sa leçon

La plateforme de soutien scolaire en ligne myMaxicours propose des quiz et exercices en accompagnement de chaque fiche de cours. Les exercices permettent de vérifier si la leçon est bien comprise ou s’il reste encore des notions à revoir.

S’abonner

 

Des exercices variés pour ne pas s’ennuyer

Les exercices se déclinent sous toutes leurs formes sur myMaxicours ! Selon la matière et la classe étudiées, retrouvez des dictées, des mots à relier ou encore des phrases à compléter, mais aussi des textes à trous et bien d’autres formats !

Dans les classes de primaire, l’accent est mis sur des exercices illustrés très ludiques pour motiver les plus jeunes.

S’abonner

 

Des quiz pour une évaluation en direct

Les quiz et exercices permettent d’avoir un retour immédiat sur la bonne compréhension du cours. Une fois toutes les réponses communiquées, le résultat s’affiche à l’écran et permet à l’élève de se situer immédiatement.

myMaxicours offre des solutions efficaces de révision grâce aux fiches de cours et aux exercices associés. L’élève se rassure pour le prochain examen en testant ses connaissances au préalable.

S’abonner

Des vidéos et des podcasts pour apprendre différemment

Certains élèves ont une mémoire visuelle quand d’autres ont plutôt une mémoire auditive. myMaxicours s’adapte à tous les enfants et adolescents pour leur proposer un apprentissage serein et efficace.

Découvrez de nombreuses vidéos et podcasts en complément des fiches de cours et des exercices pour une année scolaire au top !

S’abonner

 

Des podcasts pour les révisions

La plateforme de soutien scolaire en ligne myMaxicours propose des podcasts de révision pour toutes les classes à examen : troisième, première et terminale.

Les ados peuvent écouter les différents cours afin de mieux les mémoriser en préparation de leurs examens. Des fiches de cours de différentes matières sont disponibles en podcasts ainsi qu’une préparation au grand oral avec de nombreux conseils pratiques.

S’abonner

 

Des vidéos de cours pour comprendre en image

Des vidéos de cours illustrent les notions principales à retenir et complètent les fiches de cours. De quoi réviser sa prochaine évaluation ou son prochain examen en toute confiance !

S’abonner

Découvrez le soutien scolaire en ligne avec myMaxicours

Le service propose une plateforme de contenus interactifs, ludiques et variés pour les élèves du CP à la Terminale. Nous proposons des univers adaptés aux tranches d'âge afin de favoriser la concentration, encourager et motiver quel que soit le niveau. Nous souhaitons que chacun se sente bien pour apprendre et progresser en toute sérénité ! 

Fiches de cours les plus recherchées

Cinéma

Histoire de l'art

La nouvelle vague

Cinéma

Histoire de l'art

Montage narratif, discursif, des correspondances

Cinéma

Histoire de l'art

Montage à l'œil

Cinéma

Histoire de l'art

Montage à la table

Cinéma

Histoire de l'art

Montage sonore

Cinéma

Histoire de l'art

Place du montage dans la création cinématographique

Cinéma

Histoire de l'art

Monteurs et réalisateurs

Cinéma

Histoire de l'art

Montage et studios (final cut)

Cinéma

Histoire de l'art

Montages multiples

Histoire de l'art

Utopies urbaines et progrès