Lycée   >   Seconde, Seconde pro, Première STMG, Terminale STMG, CAP   >   Français   >   La subordination dans la phrase complexe

La subordination dans la phrase complexe

  • Fiche de cours
  • Quiz
  • Profs en ligne
Objectif
  • Savoir identifier deux propositions subordonnées dans une phrase complexe.
Points clés
  • Deux propositions subordonnées sont dépendantes l’une de l’autre.
  • Les pronoms relatifs introduisent une proposition subordonnée relative.
  • Les conjonctions de subordination introduisent une proposition subordonnée conjonctive.
  • Les mots interrogatifs introduisent une proposition subordonnée interrogative indirecte.
Pour bien comprendre
  • La phrase complexe
  • Les conjonctions de subordination
  • Les pronoms relatifs
1. Le fonctionnement de la phrase complexe
La phrase complexe est une phrase qui contient plusieurs propositions (parties de phrases organisées autour d’un verbe conjugué). Elle est constituée d'autant de propositions qu'il y a de verbes conjugués.

Ces propositions peuvent être reliées de différentes manières : la juxtaposition, la coordination et la subordination.

2. La subordination

La subordination est le moyen de relier deux propositions entre elles en établissant un lien de dépendance.

La proposition subordonnée dépend de l’autre proposition : elle est souvent introduite par un mot subordonnant comme les pronoms relatifs (qui, que, quoi, dont, où...) ou les conjonctions de subordination (que, quand, lorsque, puisque, dès que...).

Une proposition subordonnée complète une proposition principale et n'a pas de sens sans elle.

La proposition principale, dont dépend la proposition subordonnée, porte le sens principal de la phrase et reste la plupart du temps correcte si on supprime la proposition subordonnée.

Exemple 
Lancelot combattait
pendant que Guenièvre l'observait.
prop. principale conj. de subordination prop. subordonnée

→ La deuxième partie de la phrase (la proposition subordonnée) peut être supprimée, cela ne changera pas le sens de la proposition principale.

3. Les différentes propositions subordonnées
a. Les propositions subordonnées conjonctives

Les propositions subordonnées conjonctives complètent le verbe ou la phrase en indiquant l’objet du verbe ou les circonstances (lieu, temps, conséquence, but…) et sont introduites par des conjonctions de subordination.

Exemples
Il exigea que les chevaliers se réunissent autour de la table ronde.
→ Proposition subordonnée conjonctive qui complète le verbe de la proposition principale.
Il siégea quand les chevaliers se furent assemblés.
→ Proposition subordonnée conjonctive qui complète le temps de la proposition principale.
b. Les propositions subordonnées relatives

Les propositions subordonnées relatives complètent le nom et sont introduites par un pronom relatif qui reprend le nom complété et appelé antécédent.

Exemple
Il se rendit près de la table ronde qui permettait une égalité parfaite entre chevaliers.
→ La proposition subordonnée relative complète le nom antécédent « table ».
Remarque
Une proposition principale peut être coupée par une proposition subordonnée.
Exemple
Le roi, qui siégeait à la table ronde, questionna ses chevaliers.
→ La proposition subordonnée relative complète le nom « roi » et coupe la proposition principale (« le roi questionna ses chevaliers »).
c. Les propositions subordonnées interrogatives indirectes

Les propositions subordonnées interrogatives indirectes complètent un verbe d’interrogation et sont introduites par un mot interrogatif : que, lequel, comment, si, quand, pourquoi…

Exemple
Le roi demande pourquoi les chevaliers ne sont pas partis à la quête du Graal.
→ La proposition subordonnée interrogative indirecte rapporte une question.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Question 1/5

La médiane de 6 notes est 13. Cela signifie que :

Question 2/5

On a obtenu la série statistique suivante :

Combien vaut la médiane ?

Question 3/5

On a obtenu la série ci-dessous :

Quelle est la médiane de cette série ?

Question 4/5

On a relevé les tailles en cm des élèves d’une classe :

 

Parmi les propositions suivantes, laquelle est vraie ?

Question 5/5

Les notes en français de deux classes littéraires sont données dans le tableau suivant :

Quelle est la note médiane ?

Vous avez obtenu75%de bonnes réponses !

Reçois l’intégralité des bonnes réponses ainsi que les rappels de cours associés

Une erreur s'est produite, veuillez ré-essayer

Consultez votre boite email, vous y trouverez vos résultats de quiz!

Découvrez le soutien scolaire en ligne avec myMaxicours

Le service propose une plateforme de contenus interactifs, ludiques et variés pour les élèves du CP à la Terminale. Nous proposons des univers adaptés aux tranches d'âge afin de favoriser la concentration, encourager et motiver quel que soit le niveau. Nous souhaitons que chacun se sente bien pour apprendre et progresser en toute sérénité ! 

Fiches de cours les plus recherchées

Français

La distinction entre propositions subordonnées relatives et propositions subordonnées conjonctives

Français

La formation des mots- Seconde- Français

Français

La différence entre synonyme et antonyme

Français

Le récit d'aventures

Français

Le réalisme- Seconde- Français

Français

L'autobiographie au XIXe et au XXe siècle

Français

Le roman au début du XXe siècle

Français

Le roman moderne- Seconde- Français

Français

Le nouveau roman- Seconde- Français

Français

La structure du texte dramatique- Seconde- Français