La recherche de la paix, la sécurité collective, la coopération internationale - Cours d'EMC avec Maxicours - Collège

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

La recherche de la paix, la sécurité collective, la coopération internationale

L'évolution du contexte géopolitique, la fin de la Guerre froide et le passage progressif d’une défense uniquement nationale à l’objectif d’une sécurité collective mondiale font que les organisations régionales et mondiales pour la paix se développent. Elles cherchent donc à promouvoir des conditions de vie favorables à la paix et à accorder une justice aux conflits qui persistent.

Tout comme de nombreux pays, la France a elle aussi dû adapter sa stratégie de défense.
1. Les problèmes et les difficultés d'une organisation pacifique du monde
a. Des conflits qui persistent
Avec l’éclatement du bloc soviétique à la fin de la Guerre froide dans les années 1990, le nombre d’États existants dans le monde a considérablement augmenté. Aujourd’hui, 194 États sont reconnus par l’ONU en 2016.

Le nombre de conflits est globalement en baisse. Cependant, ils restent nombreux et localisés essentiellement en Afrique, en Asie et au Proche-Orient.
Ces conflits ont plusieurs sources :
  • la contestation de frontières parfois floues ;
  • la lutte pour s’approprier des ressources ;
  • les motifs religieux ou ethniques.
b. Des écarts importants de développement
L’autre obstacle majeur à une organisation pacifique du monde est la grande différence de développement qui subsiste entre les pays.

Les famines et les épidémies dans certaines parties du globe expliquent aussi que les priorités ne soient pas les mêmes selon les pays.
Exemple :
Le développement durable, au cœur de nos préoccupations citoyennes, ne trouve pas le même écho auprès d’une population qui ne mange pas à sa faim.

L'objectif de sécurité collective ne peut être atteint que dans le cas où la sécurité nationale et la sécurité individuelle sont respectées. Il est donc difficile d'obtenir un tel résultat à cause de l’ampleur des obstacles et des difficultés.
2. Les missions de la défense en France
a. Assurer la sécurité collective
Pour assurer la paix mondiale, des organisations internationales ou régionales sont à l'œuvre :
  • l'ONU (Organisation des nations unies) ;
  • l'OTAN (Organisation du traité de l'Atlantique nord) ;
  • l'Union européenne.
La France est membre du Conseil de sécurité de l'ONU et détient la force de dissuasion nucléaire : c'est une puissance militaire et politique majeure. En tant que telle, elle a des responsabilités dans la sécurité collective.

Des accords internationaux engagent la France dans les actions des organisations dont elle est membre. L'armée française accomplit notamment des missions militaro-humanitaires dans le cadre d'Opex (opérations extérieures) déployées dans le monde entier (des bases militaires sont présentes dans tous les océans).

Paradoxalement, la recherche de la paix et de la sécurité sur le territoire de la République passe par la mise en place d’une coopération internationale qui intervient militairement sur des territoires étrangers.
Exemple :
La lutte contre le terrorisme passe par une action militaire coordonnée en Syrie contre l’Organisation État islamique.
b. Assurer la défense nationale
La défense nationale a pour mission de sauvegarder la paix, la liberté et la démocratie sur le territoire national mais aussi à travers le monde.

Sur le sol français, le rôle de la défense est d'assurer la sécurité du territoire et la protection de la population.
La défense nationale est une défense globale, à la fois militaire, civile, économique et culturelle. Son organisation est encadrée par la loi.

Dans le contexte actuel lié aux attentats terroristes répétés, assurer la sécurité collective passe notamment par la mise en place de moyens de surveillance et de répression plus élevés.
Exemple : l'instauration de l’état d’urgence en France après les attentats de Paris du 13 novembre 2015.
3. Les citoyens et l'esprit de défense
a. L'organisation de la défense
Le président de la République est un acteur essentiel de la défense nationale : il est le chef des armées et dispose des codes de l'arme nucléaire. Il partage cependant ces compétences avec le gouvernement et le Parlement, en respectant le principe de séparation des pouvoirs.

L'armée dépend du ministère de la Défense. C'est une armée de métier comprenant plusieurs corps :
  • l'armée de Terre ;
  • l'armée de l'Air ;
  • la Marine ;
  • la Gendarmerie.
b. La place du citoyen dans la défense nationale
Le service militaire a été suspendu en 1997 mais les citoyens sont toujours tenus à un devoir de défense.

Le parcours de citoyenneté est obligatoire pour tous les jeunes garçons et filles. Il commence en classe de 3e avec l'enseignement des valeurs de la République et de la défense. Son but est de conforter l'esprit de défense et d'affirmer le sentiment d'appartenance à la communauté nationale.

Il se poursuit ensuite par le recensement de tous les jeunes âgés de 16 ans et ayant la nationalité française.

Enfin, la dernière étape du parcours de citoyenneté est la Journée défense et citoyenneté (JDC), qui insiste sur les notions de citoyenneté et de défense nationale.
L'essentiel
La recherche de la paix, de la sécurité collective et de la coopération internationale se développe :
  • dans le cadre d’organisations internationales ;
  • dans la mise en place de stratégies de défense nationale adaptées.

Malgré la suppression du service militaire, le citoyen a toujours un rôle important à jouer dans la défense nationale.

Comment avez vous trouvé ce cours ?

Évaluez ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en mathématiques grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents