La phrase complexe : juxtaposition et coordination - Cours de Français avec Maxicours - Collège

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

La phrase complexe : juxtaposition et coordination

Objectif
Savoir analyser les différentes propositions juxtaposées et coordonnées d’une phrase complexe.
La phrase complexe contient plusieurs propositions (= parties de phrases organisées autour d’un verbe conjugué). Elle est constituée d'autant de propositions qu'il y a de verbes conjugués.

Ces propositions peuvent être reliées de différentes manières : la juxtaposition, la coordination et la subordination.
1. La juxtaposition
Lorsque deux propositions sont séparées par une virgule, un point-virgule ou par deux-points, elles sont juxtaposées.

Elles ne dépendent ni de l’une ni de l’autre et présentent chacune un sens complet. Elles sont donc indépendantes (la nature des propositions juxtaposées est : « proposition indépendante »).

Exemple : Lancelot se battait (1) ; il voulait plaire à la reine Guenièvre. (2)

Les deux propositions sont séparées par un signe de ponctuation → les deux propositions sont juxtaposées indépendantes.

Attention !

Lorsque les deux propositions ont le même sujet, il peut être sous-entendu mais les deux propositions restent indépendantes l’une de l’autre.

Exemple :
Lancelot se battait (1), luttait avec vigueur (2) : il voulait plaire à la reine Guenièvre. (3)

Les trois propositions sont séparées par un signe de ponctuation → les trois propositions sont juxtaposées indépendantes.
2. La coordination
Lorsque deux propositions sont reliées par une conjonction de coordination (mais, ou, et, donc, or, ni, car) ou par un adverbe de liaison (alors, puis, en effet, d'abord, toutefois...), elles sont coordonnées. 

Elles ne dépendent ni de l’une ni de l’autre et présentent un sens complet. Elles sont donc indépendantes (la nature des propositions coordonnées est : « proposition indépendante »).

Exemple : Lancelot chevauchait (1) et il traversait sans peur toutes les contrées. (2)

Les deux propositions sont séparées par une conjonction de coordination → les deux propositions sont coordonnées indépendantes.

Attention !

Lorsque les deux propositions ont le même sujet, il peut être sous-entendu mais les deux propositions restent indépendantes l’une de l’autre.

Exemple : Lancelot chevauchait (1) et traversait sans peur toutes les contrées. (2)

Les deux propositions sont séparées par une conjonction de coordination → les deux propositions sont coordonnées indépendantes.
L'essentiel
La juxtaposition et la coordination permettent de relier des propositions indépendantes, qui ne dépendent ni de l’une ni de l’autre et qui présentent chacune un sens complet.

Ce n’est pas le cas de la subordination
qui place une proposition subordonnée sous la dépendance d’une proposition qui porte le sens de la phrase : la proposition principale.

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en mathématiques grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents