La migration des animaux - Cours de Technologie avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

La migration des animaux

Objectifs
Le mot « migration » (du latin migrare : se déplacer) désigne le déplacement cyclique des animaux d'un endroit à un autre. Le groupe des oiseaux rassemble les migrateurs les plus connus (hirondelle, cigogne, etc.), mais il en existe beaucoup d’autres.
Quels sont les animaux migrateurs ?
Pourquoi migrent-ils ?

Comment se déroule leur voyage d’un pays à un autre ?
Comment observe-t-on la migration de ces animaux ?
1.  Les animaux migrateurs et les raisons de la migration
a. Les animaux migrateurs

Doc. 1.  Migration de gnous.
©PHOTO.COM/Jupiterimages


On trouve des migrateurs dans de nombreux groupes d’animaux :

  • chez les insectes : criquet pèlerin, monarque, etc. ;
  • chez les poissons : alose, anguille, bar, esturgeon, saumon, truite, etc. ;
  • chez les oiseaux : bernache à cou roux, bruant des neiges, canard colvert, cigogne,  étourneau,  grue cendrée, hirondelle, sarcelle d'été, oie blanche, sterne, albatros, etc. :
  • chez les mammifères : addax, bison, oryx, springbok, caribou, gnou, baleine, etc. ;
  • chez les grenouilles : grenouille rousse, etc. ;
  • chez les tortues : tortue luth, etc.

Parmi les oiseaux, plusieurs milliards migrent dans le monde et près de 600 millions quittent l'Europe chaque année.
La distance parcourue par les oiseaux pendant leur périple est impressionnante.

Exemples
  • la sterne : 36 000 km ;
  • l’albatros : 15 000 km ;
  • la grue : 10 000 km ;
  • l’hirondelle : 10 000 km ;
  • le colibri : 700 km ;
  • la fauvette : 400 km.


La vitesse de vol de ces oiseaux est également remarquable.

Exemples :
  • Le martinet peut aller jusqu'à 100 km/h.
  • Le colvert 100 km/h.
  • L’hirondelle 35 à 100 km/h.
  • L’étourneau 70 km/h.
  • Le pinson 40 km/h.


 

Doc. 2.  Migration d'oies.
©PHOTO.COM/Jupiterimages


b. Les raisons de la migration
La migration est un déplacement cyclique d'un endroit à un autre. Elle peut être journalière ou saisonnière.
Exemples
Le chocard à bec jaune passe ses nuits en montagne et descend le jour dans les villes de la plaine pour s'alimenter, sa migration est journalière.
Les canards migrent afin d'éviter le froid et de trouver une alimentation abondante, leur migration est saisonnière.

Les facteurs qui influencent le déclenchement de la migration sont encore très mal connus. Toutefois, des facteurs externes (changements saisonniers de la température et longueur du jour et de la nuit, variations dans la disponibilité de la nourriture) ont une grande influence dans le déroulement des migrations.
2. Les trajet des animaux migrateurs et les moyens d'observation
a. Le voyage de migration
La migration est une épreuve d'endurance que seuls les animaux en bonne santé et suffisamment bien préparés ont une chance de réussir. Les individus faibles ou malades sont éliminé par la loi de la sélection naturelle.
b. Surveillance des animaux migrateurs
Elle est étudiée grâce aux observations visuelles, au marquage (bague), et aux systèmes de repérages par satellites.
3. Exemples de migrations
a. La migration des hirondelles
Les hirondelles sont des oiseaux migrateurs dont les trajets sont différents en automne et au printemps.

► Zone d’hivernage
À l’automne, de nombreuses hirondelles se rassemblent sur les fils électriques. Elles quittent l’Europe, où les insectes se font rares, pour gagner les régions tropicales de l’hémisphère sud, c'est-à-dire leur zone d’hivernage. Quand il fait beau, elles parcourent plus de 200 km par jour à la vitesse de 45 à 50 km/h. Quand il fait mauvais temps, leur vitesse se réduit à 30 km/h. Ce voyage dure 5 à 7 semaines. Le Cameroun, le Congo, le Gabon, le Centrafrique sont les pays que choisissent les hirondelles qui nichent en France, ce qui représente des distances parcourues de 5 000 à 7 000 kilomètres !
Dans ces pays, elles bénéficient d'une grande quantité de nourriture. Elles peuvent ainsi récupérer de leur long voyage et c'est la période où leur plumage se renouvelle.

► Zone de reproduction
Fin janvier, les hirondelles éprouvent le besoin de se reproduire. Malgré l'abondance de la nourriture et le climat favorable, elles quittent l'Afrique pour revenir en Europe. Ainsi, fin février, elles apparaissent sur les rives nord de la Méditerranée. Elles passeront le printemps et l’été en Europe pour construire leur nid et se reproduire.
b. La migration des tortues luth
La tortue luth est une tortue qui vit en haute mer et vient pondre sur les côtes, de Guyanne pour la majorité.
De nouveaux équipements, tels que les balises Argos, permettent de connaître le trajet de ces reptiles. Cette balise transmet la position de la tortue à un satellite, qui transmet lui-même cette position à des centres où les scientifiques peuvent suivre le trajet de l’animal.

► Trajet migratoire
La tortue luth de l'Atlantique migre depuis la mer des Antilles en suivant les eaux tempérées du Gulf Stream. On pense qu'elles peuvent traverser l'Atlantique Nord, puis descendre la côte ouest de l'Europe et de l'Afrique, traversant de nouveau l'Atlantique pour enfin revenir à leur aire de reproduction dans les Antilles. Si c'est le cas, elles parcourent à peu près 15 000 kilomètres en une seule migration.
Les tortues luth ont des cristaux magnétiques présents dans leur cerveau ce qui leur permet de s’orienter en utilisant le champ magnétique terrestre. Elles s’orientent aussi grâce au Soleil, aux étoiles, à la forme du rivage, à la température et au taux de sel de l’eau, et aux courants marins.
c. La migration saisonnière des canards
À l'approche de chaque automne, les canards migrent : ils se regroupent et quittent ensemble les pays nordiques, régions de nidification, pour les pays tempérés, régions de transit, puis rejoignent l'Afrique, régions d'hivernage, où les conditions de vie sont meilleures.
Ils s'alimentent d'insectes et constituent des réserves pour le retour.

Doc. 3.  Trajets des canards lors de leur migration.



Paramètre
Zone de nidification Zone d'hivernage
Température fin d'automne
4 °C 25 °C
Durée du jour 9 heures 16 heures
Quantité d'insectes volants Très faible Abondante
Masse du canard 400 g 650 g
Doc. 4 : Paramètres mesurés lors de la migration des canards.
L'essentiel
Migrer, c’est effectuer un long voyage au cours duquel existent certains dangers.
C'est le seul moyen de survie pour un grand nombre d’animaux.
En effet, ceux-ci doivent impérativement continuer à trouver de la nourriture. Quand celle-ci n’est plus disponible à cause des conditions climatiques défavorables, les animaux doivent la chercher dans d'autres régions éloignées.

Des techniques de surveillance de plus en plus sophistiquées permettent de mieux connaître le trajet de ces animaux, mais également leur mode de vie pendant ces migrations.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en histoire grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents