La France dans le monde : un engagement diplomatique, militaire et humanitaire - Cours de Géographie Terminale pro avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

La France dans le monde : un engagement diplomatique, militaire et humanitaire

À l’issue de la Seconde Guerre mondiale, la place de la France dans le monde s'est modifiée. Sa position s’est affaiblie. Avec la Guerre froide, la domination des deux grandes puissances qu’étaient devenus les États-Unis et l’URSS, et la perte de ses colonies, la France s’est retrouvée reléguée au statut de puissance moyenne.
Cependant, cette puissance moyenne n’est pas inactive et sans influence. Dans un monde de plus en plus instable, elle a la capacité d’intervenir et d’être présente de manière multiforme. Son engagement, ainsi que celui des Français, témoigne de sa puissance et l’entretient.
1. Un rôle politique encore réel sur la scène internationale
a. La France est un acteur présent sur la scène internationale
Un rôle important dans la gouvernance mondiale
L'État français occupe, en tant que membre fondateur, une place spécifique au sein de l’Union européenne et en est l’un des principaux acteurs et contributeurs.
Comptant parmi les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU depuis l’après-guerre (avec les États-Unis, la Russie, le Royaume-Uni et la Chine), elle est en mesure d’influer sur les prises de décisions grâce à un droit de véto dont elle peut user envers les résolutions qui iraient à l’encontre de ses principes ou de ses intérêts stratégiques. En 2003, par exemple, les États-Unis ont proposé une intervention en Irak, la France a menacé de poser son véto, donc les États-Unis ont renoncé à leur idée.
Preuve qu’elle exerce une influence réelle, la France est à l’origine de 23% des résolutions (décisions) adoptées par le Conseil de Sécurité de l’ONU.
Une diplomatie active
La France se veut un État puissant, présent dans le monde entier. Dans le domaine diplomatique, la France peut s’appuyer sur un réseau d’ambassades et de consulats étendu, le deuxième au monde après celui des États-Unis : 156 ambassades et 98 postes consulaires. Cette large représentation coûte très cher au pays. Et aujourd’hui, certains se demandent si la France a toujours la capacité d’en assumer le coût.
b. Une influence en déclin
La situation n’est plus la même que celle de l’après-guerre. Les puissances vaincues en 1945 (l’Allemagne et le Japon), ainsi que les États émergents, remettent en cause aujourd'hui les privilèges des membres permanents du Conseil de sécurité. Ce dernier, qui est considéré comme le « gendarme du monde », agit au nom de tous les États membres (soit 192 États qui lui ont délégué ses pouvoirs). Les décisions prises par le Conseil ne sont pas toujours respectées, une fois qu’elles sont prises, elles doivent être appliquées. Or, depuis quelques années, nombre de ses résolutions sont contestées et parfois même non appliquées. De nombreux États estiment que le Conseil ne les représente pas. Le Japon, par exemple, qui contribue à près de 20% du budget du Conseil, aimerait devenir permanent. De même que l’Allemagne, le Brésil, ainsi que certains pays comme l’Inde, le Bangladesh ou l’Éthiopie qui fournissent d’importants contingents de soldats lors des missions de maintien de la paix. Dans ce contexte, l’influence française est en train de décliner.
2. Une puissance militaire
La France est une véritable puissance militaire, un élément qui lui permet de conserver de l'influence sur les affaires mondiales.
a. Une armée moderne et bien équipée
La France est dotée de forces armées (terre, air, mer) importantes - 300 000 hommes - qui font d’elle une puissance militaire de premier plan. Elle se place au 3e rang mondial pour les dépenses militaires et au 4e pour les exportations d’armement. Grâce à ses armées et à son équipement militaire sophistiqué, elle continue à jouer un rôle international.
b. De nombreuses bases militaires
L’armée française se tient prête en permanence à intervenir partout sur la planète. Pour cela, elle maintient des effectifs de soldats permanents, 15 000 au total, dans des bases militaires : outre celles dont elle dispose dans ses territoires ultramarins (DOM, COM et TOM), l’armée française peut également s’appuyer sur des bases permanentes situées dans plusieurs pays africains alliés (Tchad, Côte d’Ivoire, Sénégal, Gabon, Djibouti). C’est à partir de ces bases qu’elle participe à diverses opérations de maintien de la paix dans le monde. En 2009, elle a ouvert une base dans le golfe Persique, à Abu Dhabi.
c. Indépendance et sécurité : la dissuasion nucléaire
L’élément central de la politique de défense française repose dans sa capacité de dissuasion nucléaire. En effet, depuis 1960, la France fait partie des pays détenant l’arme nucléaire : elle dispose de six sous-marins équipés d’ogives atomiques.
Aujourd’hui, cinq États seulement possèdent officiellement l’arme nucléaire : les États-Unis, la Russie, la France, le Royaume-Uni et la Chine. Cependant, l’Inde et le Pakistan, non signataires du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires, en sont également dotés.  De même que la Corée du Nord et Israël qui la possèdent de manière plus ou moins officieuse.
3. Une France largement investie dans le monde
Lorsque l’action diplomatique ne suffit pas, la France intervient sur le plan militaire et participe à des opérations de maintien de la paix ou à des actions humanitaires à l’étranger, sur plusieurs continents.
a. L'armée française est mise au service de la paix et de l'humanitaire
Des soldats impliqués dans des opérations extérieures au territoire français
Elle peut ainsi participer à des missions de l’OTAN (Organisation du Traité de l’Atlantique Nord) ou sous mandat de l’ONU (Afghanistan, Kosovo, océan Indien…). La France est le deuxième pays de la planète le plus impliqué à l’échelle mondiale.
En 2010, près de 9 000 militaires français furent engagés dans des opérations multilatérales sous le mandat de l’ONU, de l’OTAN ou par l’Union européenne.
En 2013, environ 10 000 soldats français étaient engagés dans huit opérations extérieures (au Mali, en Centrafrique, au Liban, en Afghanistan, en Côte d’Ivoire et dans les Balkans).

Des soldats français impliqués dans des actions humanitaires
L’État français agit dans le domaine humanitaire de plusieurs façons :
- les aides au développement qu’il verse aux pays les plus pauvres (et en échange, ceux-ci s’engagent à respecter les droits de l’homme et la démocratie).
- envoi de militaires, de secouristes et de pompiers, dans des pays qui ont subi une catastrophe naturelle ou un conflit. Ils sont devenus des acteurs à part entière de l’engagement humanitaire du pays.
b. Des citoyens français s'engagent dans des ONG
De nombreux français participent à des actions humanitaires. Certains versent des dons à des ONG (organisations non gouvernementales) afin qu’elles puissent travailler sur le terrain dans des pays en développement ou en guerre. D’autres, bénévoles ou salariés permanents, s’engagent dans des ONG et participent à des actions (de secourisme, de développement, d’éducation, de formation, médicales…) sur le terrain. La France possède un important réseau d’ONG extrêmement diverses, dont certaines sont mondialement reconnues pour leur efficacité : Action contre le Faim, Médecins sans Frontières, Handicap International… Mais il en existe des milliers d’autres, bien plus petites, qui s’investissent néanmoins dans des domaines très divers, au Nord, comme au Sud. La mobilisation des Français en faveur des ONG est très forte.
L'essentiel
Si, depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, la France ne fait plus partie des puissances qui dominent le monde, elle continue néanmoins de jouer un rôle important à l’international. Elle agit sur le monde sur le plan diplomatique (bien que l’évolution des relations internationales remettent en cause son influence, comme celle des cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU) et sur le plan militaire et humanitaire. La France investit des moyens financiers et humains pour tenter d’œuvrer de façon concrète pour la paix et le développement, que ce soit dans l’urgence (armée et ONG) ou sur le long terme (ONG).

Comment avez vous trouvé ce cours ?

Évaluez ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents