Londres : la City, coeur économique et poumon financier de cette métropole ouverte à la mondialisation - Maxicours

Londres : la City, coeur économique et poumon financier de cette métropole ouverte à la mondialisation

1. Londres, une puissance intégrée à l'économie mondiale depuis le 16e siècle
a. La mise en place de son Empire colonial
Le port et la Cité de Londres à l'origine de son développement économique
Au 16e siècle, le destin de Londres connaît une révolution capitale : grâce aux grandes découvertes, son port se trouve brusquement placé au centre des nouvelles routes maritimes des échanges mondiaux. La situation de la ville lui offre une ouverture au monde privilégiée : elle est en effet située sur un site de fond d'estuaire, sur la Tamise. La ville est donc un port de mer. Londres en profite pour lancer et développer des affaires avec le Nouveau Monde (l’Amérique, découverte en 1492), l’Orient et les Pays Baltes. À partir de ce moment, la Cité jette les bases de l’Empire colonial britannique dont elle est la capitale. Pendant deux siècles et demi, le port de Londres reste le premier du monde.

Londres, capitale d'un immense empire et moteur de la Révolution industrielle
Le 19e siècle marque un nouveau tournant dans le développement de la ville. Londres devient la première métropole du monde par sa population. Grâce à la puissance économique qu’elle tire des ressources de son Empire colonial et de sa place de leader de la Révolution industrielle, elle attire des milliers d’Anglais de province en recherche de travail, des paysans, des Irlandais chassés de leur pays par la famine, des Juifs qui arrivaient de Russie où ils avaient été persécutés… Londres devient un refuge ouvert à tous. Rapidement, elle s'impose comme un pôle décisionnel majeur de l'économie et de la finance.
b. Londres, une ville mondiale sur le plan économique
L'un des piliers de la dorsale européenne
Londres est aujourd’hui la tête de la mégalopole européenne qui descend jusqu’à Milan en Italie. Elle appartient donc à cet espace européen dynamique concentrant les plus fortes densités humaines et l’activité économique de l’Union européenne. Elle n’a aucune concurrence sur son propre territoire.

Une puissance économique
Aujourd'hui, Londres produit à elle seule 19 % du PIB (Produit intérieur brut) de l'Angleterre. 1/3 des sièges sociaux des grandes entreprises européennes y ont élu domicile et, en 2004, elle comptait 34 des sièges sociaux des 500 plus grands groupes mondiaux (soit 80 % du nombre implanté au Royaume-Uni). Pour comparaison, au même moment, Tokyo en comptabilisait 52, Paris 36 et New York 30.

Une métropole qui se situe à la charnière de trois systèmes d'échanges
Ce dynamisme économique de Londres est en grande partie lié à la position privilégiée dont elle dispose entre l'Europe, le Commonwealth et l'Amérique anglophone. Elle bénéficie de l'anglais comme langue internationale des affaires et des pratiques commerciales communes au monde anglo-américain. Grâce à la City, la ville attire en grand nombre des professionnels hautement qualifiés venus de la planète entière, et notamment de l’aire du Commonwealth. Informaticiens indiens, banquiers américains se sentent chez eux à Londres… ne serait-ce que pour la proximité linguistique.
2. La City
a. La City, centre européen de l'économie mondiale aux 18e et 19e siècles
La City est aujourd’hui une enclave au cœur de la capitale britannique. Dès l’Antiquité, le port et la cité formèrent le centre historique de Londres. C’est là que les Romains y établirent leurs premiers campements.

• Au 12e siècle, Westminster est devenu le siège de la cour royale et du gouvernement tandis que la cité de Londres, voisine, était un centre d'échanges et de commerce qui prospérait sous l'autorité de sa propre administration, la Corporation of London. Londres a regroupé ce qui constituait quatre villes en une seule : la City, capitale économique du royaume, Westminster, capitale politique, le port et la rive droite de la Tamise le long de laquelle s’étendaient les quartiers populaires, et le quartier de Southwork, de l’autre côté du fleuve, qui accueillait les théâtres.

• Dès le 18e siècle, la City contribua largement à l’émergence de la puissance britannique en attirant bateaux et riches commerçants. Elle devint le centre européen de l’économie mondiale. Londres était alors la métropole la plus riche d’Europe. Cette cité en pleine expansion (575 000 habitants en 1700, 900 000 en 1800) constituait à elle seule un immense marché. Les richesses étaient acheminées ou exportées par les navires qui empruntaient la Tamise : en 1700, le commerce international londonien occupait 12 000 marins.

• Au 19e siècle, Londres occupait le centre d’une « économie-monde ». Elle fut le fer de lance de la Révolution industrielle, la ville la plus peuplée du monde (en 1861, la capitale comptait plus de 2 millions d'habitants), un pôle économique et financier majeur. En 1863, le premier métro du monde fut creusé sous ses rues.
b. Une extraordinaire reconversion
• En 2014, le quartier de la City (à peine plus de 2 km²) jouit encore d’un rayonnement international grâce, notamment, à sa capacité d’adaptation. Elle a largement survécu au déclin de la puissance économique et commerciale qu’a connu la Grande-Bretagne au 20e siècle. Bien au contraire, la place financière de Londres n’a jamais cessé d’innover, de proposer à ses clients des services qu’aucune autre place financière de la planète n’est parvenue à supplanter.

• En effet, même si l’Empire britannique a disparu au 20e siècle, Londres a su maintenir son rang de capitale mondiale, en partie grâce au dynamisme de ses services. C’est dans le quartier de la City que se concentrent aujourd’hui une part importante des services destinés aux entreprises

• Il faut savoir que la finance est aujourd’hui essentielle au fonctionnement de l’économie mondiale. Et aujourd’hui, grâce à la City, le poids économique de la ville doit surtout beaucoup au secteur des services, et en particulier les services financiers. Cet espace est dévolu aux activités tertiaires.

La City, première plateforme financière européenne
Londres est l'une des premières places financières. Cette fonction se marque dans le territoire, à l'Est, par des tours et des gratte-ciel regroupés au sein de la City, le CBD (Central Business District) – centre d'affaires de la capitale. Ses activités sont liées entre autres à la finance, aux banques, aux assurances, au droit.

Doc.1. Vue du Gherkin (ou Cornichon) s'élevant au milieu des bâtiments de la City,
réalisé par Norman Foster en 2004.

Elle est également le siège de la bourse, le Royal Stock Exchange of London, 3e place boursière du monde, première d’Europe en volume et en valeur de transactions, avec près de 600 milliards de dollars par jour. Elle comptabilise près de 20 % des prêts bancaires souscrits dans le monde, 50 % des transactions en actions, 30 % des transactions en devises et 40 % des patrimoines gérés en Europe par les fonds de pension. La City domine surtout les secteurs du commerce et de l'assurance (première place mondiale). Elle récupère, à elle seule, 50 % des commissions provenant du transport maritime mondial et 29 % des assurances souscrites par les compagnies aériennes.

La City, centre spécialisé dans les services
80 % des habitants du Grand Londres travaillent dans les services. Le quartier de la City offre 7,7 millions de m2 de bureaux et emploie plus de 300 000 personnes, dont 57 000 dans les activités bancaires internationales (elle fait du reste de Londres la capitale mondiale de la banque avec 539 banques sur son territoire).
c. La City a bien changé depuis 2 000 ans
Son histoire et ses fonctions expliquent que l’on y trouve une architecture différente des autres quartiers londoniens. Le grand incendie de 1666 a détruit la majorité des bâtiments du quartier. Aujourd’hui, des édifices anciens (tels que la célèbre cathédrale Saint-Paul) y côtoient d’impressionnants gratte-ciel.

Doc.2. La cathédrale Saint-Paul, à Londres
 
• À la fin du siècle, elle ne comptait plus que 20 000 habitants. Elle s’était vidée de ses résidents qui préféraient vivre dans des quartiers plus vivants. Très active dans la journée, elle est brusquement désertée par ses employés le soir. La City est un quartier dans lequel, en 2014, l'on travaille et se détend aux heures de pauses : en plus des nombreux bureaux, on trouve dans la City de nombreux bars, restaurants, centres commerciaux et centres de fitness.

• Les activités tertiaires ont désormais débordé de l’espace restreint de la City pour investir d’autres territoires de la ville jusqu’au quartier d’affaires de Canary Wharf situé sur une presqu’île de la Tamise, à l’Est de Londres (activités de banque, de médias et de services juridiques).
L'essentiel
La City a largement survécu au déclin de la puissance économique et commerciale qu’a connu la Grande-Bretagne au 20e siècle. Bien au contraire, la place financière de Londres n’a jamais cessé d’innover, de proposer à ses clients des services qu’aucune autre place financière de la planète n’est parvenue à supplanter. C'est là que se trouve le siège de la bourse, le Royal Stock Exchange of London, 3e place boursière du monde, 1ère d’Europe en volume et en valeur de transactions, avec près de 600 milliards de dollars par jour. Elle comptabilise près de 20 % des prêts bancaires souscrits dans le monde, 50 % des transactions en actions, 30 % des transactions en devises et 40 % des patrimoines gérés en Europe par les fonds de pension. Surtout, la City domine les secteurs du commerce et de l'assurance. 

Aujourd'hui, les activités tertiaires ont débordé de l’espace restreint de la City (2 km²) pour investir d’autres territoires de la ville jusqu’au quartier d’affaires de Canary Wharf situé sur une presqu’île de la Tamise, à l’Est de Londres.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

quote blanc icon

Découvrez Maxicours

Exerce toi en t’abonnant

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17 h à 20 h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Un compte Parent